Demain : Fairyhouse
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc
Newmarket - du 08/10/2019 au 10/10/2019
October Yearling Sale - Book 1

Le Jean Prat dans le viseur

28/06/2013 - Statistiques
Quels itinéraires ont emprunté les derniers lauréats du Gr. 1 qui aura lieu dimanche ? Quel est leur profil ? Qu’ont-ils fait ensuite ? France Sire a scruté les huit dernières éditions du troisième tournoi majeur proposé par le calendrier oisien.
Nous aurions pu nous pencher sur les 20 derniers épisodes de ce tournoi, mais à quoi bon ? Reprogrammé au début de l’été (alors qu’il était jusqu’en 2004 fixé début juin), et couru désormais sur le mile, le Jean Prat n’a plus exactement la même fonction (ni le même statut) depuis la réforme de 2005. Voici les premières tendances observées au cours des huit éditions du tournoi cantilien nouvelle version.
 
 
Les gagnants du Prix Jean Prat (période 2005-2012)
 
 
 
 
Gagnants
Course précédente
Course suivante
2012
AESOP’S FABLES
 
3e Prix du Palais Royal (Gr. 3)
2e du Prix Guillaume d’Ornano (Gr. 2)
2011
MUTUAL TRUST
 
1er Prix Paul de Moussac (Gr. 3)
10e du Jacques Le Marois (Gr. 1)
2010
DICK TURPIN
 
2e St James’s Palace Stakes (Gr. 1)
5e International Stakes (Gr; 1)
2009
LORD SHANAKILL
 
3e St James’s Palace Stakes (Gr. 1)
5e des Sussex Stakes (Gr. 1)
2008
TAMAYUZ
 
9e Poule d’Essai des Poulains (Gr. 1)
1er du Jacques Le Marois (Gr. 1)
2007
LAWMAN
 
1er Prix du Jockey-Club (Gr. 1)
6e du Jacques Le Marois (Gr. 1)
2006
STORMY RIVER
 
2e St James’s Palace Stakes (Gr. 1)
3e Poule d’Essai des Poulains (Gr. 1)
4e du Jacques Le Marois
2005
TURTLE BOWL
 
1er Prix de la Jonchère (Gr. 3)
8e Poule d’Essai des Poulains (Gr. 1)
N’a plus recouru à 3 ans
 
 
Deuxième chance après les Poules et les St James’s Palace Stakes ?
 
Portant désormais le label Groupe I, le Jean Prat a souvent souri à des chevaux qui (sans réussir à s’y imposer) avaient auparavant brillé dans les Saint James’s Palace Stakes. Placés dans le tournoi d’Ascot, Dick Turpin, Lord Shanakill et notre Stormy River national ont ainsi triomphé sur le mile cantilien quelques semaines plus tard. Cinquième en Grande Bretagne le 18 juin dernier (moins de quinze jours séparent les deux événements depuis 2012), Glory Awaits, qui était encore engagé dans le Prat jeudi dernier, aurait pu représenter cette ligne mais le fils de Choisir ne sera pas de la partie.
 
 
 Stormy River fut monté par Thierry Thulliez dans le Prix Jean Prat 2006
(Photos APRH)
 
 
Depuis 2005, le Prix Jean Prat a aussi réussi à des 3 ans qui avaient tenté leur chance (sans succès) dans la Poule d’Essai des Poulains. Le Jean Prat pour se consoler de Longchamp ? Turtle Bowl, Stormy River et Tamayuz s’étaient essayés dans le classique de mai avant de triompher sur les 1.600 mètres de l’Oise. Dimanche, ils seront 5 au départ à être passés par le Bois de Boulogne : Style Vendôme (élevé au Haras de Colleville), Us Law, Pearl Flute, Havana Gold et Anodin.
 
 
Le Paul de Moussac comme rampe de lancement
 
Ramener le Prix Jean Prat au rang de Groupe I alternatif serait toutefois réducteur. Les vainqueurs des deux dernières éditions du tournoi cantilien n’étaient passés ni par la Poule ni par les Saint James. Aesop’s Fables et Mutual Trust faisaient d’ailleurs leurs premiers pas dans une épreuve d’un tel standing. Avant de s’imposer dans ce tournoi, Mutual Trust avait triomphé dans le Prix Paul de Moussac (ex-Jonchère), une piste également suivie par Turtle Bowl en 2005.
 
 
Aesop’s Fables, dernier vainqueur du Prix Jean Prat
 
 
Moins chanceux, Oiseau de Feu et Kentucky Dynamite avaient eux aussi choisi ce Gr. 3 avant de terminer deuxième dans le Jean Prat. En lice dimanche, Anodin (vainqueur de l’édition 2013 du Moussac + 7e de la Poule d’Essai) se présentera donc avec de solides arguments « théoriques » sur le mile de l’Oise. Enfin, on relèvera qu’André Fabre (vainqueur des deux dernières éditions du Prat) sellera dimanche Zenji et San Marino Grey, lequel a justement terminé deuxième du récent Prix Paul de Moussac.
 
 
Le Prix Jacques Le Marois en point de mire
 
Que fait-on après le Jean Prat ? La moitié des gagnants de huit derniers Jean Prat ont ensuite emprunté la passerelle qui aboutit au Groupe I deauvillais. Tamayuz s’est imposé en Normandie quelques semaines après son succès cantilien, tandis que Stormy River s’y est classé quatrième.
 
 
Direction Deauville pour le gagnant du Prix Jean Prat ?