Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Demain : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Maxios à Gestüt Fährhof en 2014

01/12/2013 - Mercato
Fils de Monsun, c'est tout naturellement que Maxios a été envoyé en Allemagne pour devenir étalon depuis la disparition en septembre 2012 du chef de race allemand que fut Monsun.

 

Maxios a judicieusement été raccourci sur les conseils de Stéphane Pasquier, le 1er jockey de la famille Niarchos

 

Maxios fut un espoir classique à 2 ans sur la foi de ses succès dans les importants Prix de Fontenoy (course d'inédits) et Prix Thomas Bryon (Gr. 3). Malheuresement, les espoirs placés en lui n'ont pu se concrétiser en piste à 3 ans, année durant laquelle ses meilleures performances furent 5e du Prix de la Force (Gr. 3) et au même rang dans la Listed Prix Turenne. Qu'à cela ne tienne, il est revenu plus fort à 4 ans en remportant la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr. 3) devant Reliable Man et Saga Dream. Encore meilleur cette année à 5 ans, Maxios s'est totalement révélé sur la scène européenne. Lauréat du Prix d'Harcourt (Gr. 2), 2e du Prix Ganay (Gr. 1) de Pastorius en devançant Dunaden, Giofra, Saonois et Ridasiyna, Maxios a survolé son premier Gr. 1 le Prix d'Ispahan en battant Planteur

 

Pour sa rentrée des classes à Longchamp après une contre performance dans les Prince of Wales's Stakes, il empoche son deuxième Gr. 1 de façon magistrale : le Prix du Moulin de Longchamp devant Olympic Glory, Anodin et Style Vendôme (5e). Elevé et propriéte de la famille Niarchos, Maxios est un frère utérin du lauréat du Prix de l'Arc de Triomphe 2004 Bago, parti étalon au Japon. Qui dit Niarchos, dit forcément né dans la pourpre : Maxios est un petit-fils de la double Gr. 1 winner Coup de Génie (Prix Morny et feu Prix de la Salamandre et mère de Denebola, Loving Kindness) et de ce fait un arrière petit-fils de Coupe de Folie responsable de Machiavellian, Ocean Of Wisdom, Exit To Nowhere, ...

 

C'est donc le Gestüt Fährhof, haras allemand propriété d'Andreas Jacobs et de sa famille, où Maxios officiera en tant qu'étalon en 2014. Faisant la monte à 10.000€ la saillie, une poulinière est d'ores et déjà inscrite sur son carnet de bal : Gilt Edge Girl, acquise récemment par la famille Niarchos aux ventes d'élevage de Goffs pour 550.000€ pleine de Redoute's Choice. Par Monsun et une mère par Nureyev, nul doute que Maxios attirera une quantité de juments de tout l'Europe.

 

L'annonce de l'arrivée de Maxios au Gestüt Fährhof vient en écho à celle faite fin octobre annoncant l'arrivée de Pastorius comme étalon chez la famille Jacobs. Ces deux nouveaux arrivants vont rejoindre Campanologist, étalon à Fährhof depuis 2013, et Sabiango.