Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Farlow des Mottes aux bons soins d'Emilie et Olivier Peslier près de Biarritz

02/05/2015 - Focus divers
Le champion d'Auteuil Farlow des Mottes, gagnant des Prix Robert de Clermont-Tonnerre et Murat à 5 ans en 2013, après la Prix Orcada 2012, passe sa convalescense après une tendinite au printemps 2014 dans les prairies d'Emilie et Olivier Peslier qui se sont installés près de Biarritz. Le fils de Maresca Sorrento s'apprête à reprendre l'entrainement chez François Nicolle.

Olivier Peslier et Emilie Lafeu aux bons soins de Farlow des Mottes, qui va bientôt terminer sa convalescence après sa tendinite et aime toujours autant se rouler dans la boue...

Voilà près d'un an que Farlow des Mottes est arrivé sur les bords de l'Adour, juste avant que la rivière ne traverse Bayonne et Biarritz. Bien protégés par d'épaisses haies naturelles, s'étendent les 25 hectares de prairies qui appartiennent à Emilie Lafeu (Ecurie Lafeu) et son mari Olivier Peslier. Le jeune couple s'est installé dans une grande maison toute proche depuis 3 ans. " Ce sont des prairies grasses, naturelles. Il a un caractère vraiment adorable, peut-être même trop pour s'imposer avec les autres, ce qui est assez surprenant pour une guerrier d'Auteuil. En tout cas, il aime l'eau, car mon père, qui habite à côté des prés et qui est chasseur, l'a déjà vu se baigner avec de l'eau jusqu'au cou dans l'étang en faisant fuir les canards ! "

 

 

Emilie est une amie proche de François Nicolle, à qui elle confie d'ailleurs à l'entrainement ses chevaux d'obstacle. A la maison, elle ne garde que ses propres chevaux mais elle n'a pas pu refuser le service que lui a demandé l'entraineur de Royan lorsqu'il s'est agit que Farlow des Mottes, victime d'une tendinite alors qu'il s'apprêtait à défendre son titre dans le Prix Murat 2014. Lui qui était tombé dans le Grand Steeple-Chase de Paris 2013, ayant comis un pêché de confiance au rail-ditch, alors qu'il était parmi les favoris et allait alors très librement, il va reprendre la direction de l'entrainement au mois de juin. Il sera préparé, si les jambes tiennent, pour le Prix la Haye Jousselin où il devrait trouver le terrain lourd qu'il apprécie tant.
 

Farlow des Mottes durant l'été 2014 : un amateur de palmier !