Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Jockey-Club 2015 : New Bay ou Karaktar, ou un des autres

29/05/2015 - Focus divers
Tiens comme c'est bizarre, une présentation de course. Kiseti kivagagné ? Le 2 ou le 4 ? Ah ben finalement c'est le 12...Ne vous inquiétez pas, tout s'explique.

Mise en garde :

France Sire ne fait JAMAIS d'article de présentation d'avant course en démontrant les forces en présence, partant du principe où ce qu'on pense d'une course en amont n'est, non seulement une pure spéculation, mais surtout un avis strictement personnel, un sentiment de liberté inaltérable, surtout pas par d'interminables pronostiqueurs dont certains se sont pris pour des fakirs à la grande époque.

Mais puisqu'un jeune apprenti gratte-papier, qui aimerait bien causer du pays comme le font les blablateurs de France, se recommandant du nom inconnu de Raphaël Naquet, a envie d'écrire, et que ce qu'il écrit n'est pas complètement faux, et qu'il faut bien aider les jeunes à entrer dans ce monde des courses qui tourne au musée, et pas seulement pour manger des glaces (parce que nous on n'aime que la bière ohohoho !, alors "feu francis". Ca dit quoi le Jockey-Club cette année ? Ca en jette quand même...

 

 
Karaktar contre New Bay, le duel annoncé du Prix du Jockey-Club 2015 (PHOTO APRH)

 

Le duel New Bay - Karaktar (par Raphaël Naquet)
 
 
Lors de cette 175 ème édition du derby français (support du Quinté), ils seront 14 à s'affronter pour élire le meilleur de leur génération. Avant l'heure la course paraît très ouverte mais seulement 5 ou 6 partants peuvent réellement enlever cette belle épreuve. Tout d'abord Karaktar, ayant bien évolué depuis l'année de ses 2 ans,  a gagné le Prix Noailles (Groupe III) sans véritablement trouver d'opposition.Ce fils de High Chaparral possède de nombreuses qualités pour s'imposer :sa froideur, sa maniabilité, et son jockey, Christophe Soumillon récemment élu Cravache d'Or 2014. Après le tirage au sort des places à la corde : Alain de Royer Dupré affirmait  que : « Grâce à sa maniabilité, le 12 à l'extérieur n’était pas un inconvénient. Mais le terrain léger pourrait lui compliquer la tâche. » Il devrait participer à l'arrivée.
 
New Bay impressionnant
 
Ce représentant de l'entraîneur cantilien André Fabre a marqué les esprits lors de sa superbe ligne droite dans la Poule d'Essai des poulains (Groupe I). Ce jour là, le fils de Dubawi monté par l’excellent Vincent Cheminaud lançait un message très fort aux autres chevaux de sa génération. En observant ses dernières sorties, mais aussi ses origines, nous pouvons nous interroger sur sa tenue sur le parcours des 2100 mètres. La réponse sera connue dimanche aux alentours de 16 heures. Son numéro à l'extérieur (le 13 sur 14) ne devrait pas le desservir. Rappelons que lors de l'acquisition du premier accessit dans la Poule d'Essai des poulains il avait tiré le numéro 16 sur 17.
 
War Dispatch monte les échelons
 
Ce beau gris américain fait partie des attractions de la course. «  Il est très fringant, très volontaire, il est extra». Tels sont les mots de son metteur au point Jean Claude Rouget a quelques jours du derby français. Battu essentiellement par Full Mast le protégé de Mr Allen a remporté 6 de ses 7 courses. Sa dernière apparition remonte au 8 mai. Il enlevait ce jour-là une des préparatoires au Prix du Jockey Club, le Prix de Guiche (Groupe III) à Chantilly. Le tirage au sort des places dans les stalles n'a pas été forcément favorable pour lui car il a reçu le numéro 1. Attention à ce numéro qui pourrait peut-être le piéger du fait de sa grande action.
 
 
 
Silverwave l'invaincu
 
Pour le représentant d'Alain Couétil, ce n'est que la deuxième apparition dans un groupe. Après avoir surclassé Epicuris et les autres concurrents dans le Prix La Force (Groupe III), va t-il faire de même dimanche ? A chaque fois ce fils de Silver Front est monté sur ses courses. Le numéro 2 dans les stalles n'est pas un inconvénient. Son entourage le pense près à réaliser une bonne performance. 
 
Sumbal et Mostaneer pour la surprise
 
Il est vrai que deux chevaux peuvent venir jouer les troubles fêtes. C'est le cas de Sumbal, poulain ayant très peu couru à l'âge de 2 ans, avec beaucoup d’abatage et une formidable capacité d'accélération. Gagnant d'un « petit » Prix de Greffulhe (Groupe III), ses limites sont encore indéfinies. Avant l'heure ce protégé de Francis Henri Graffard ne détient que la quatrième ou cinquième chance de la course. Enfin, disposant d'une certaine qualité et d'un potentiel non exploité Mostaneer peut compléter le quinté.