Nous, les d'jeunes éleveurs !

26/09/2015 - Focus divers
L'Association des Jeunes Eleveurs est une émanation du Syndicat des Eleveurs, aujourd'hui présidée par Adrien Rambaud, et dont les membres non grisonnants savent bien qu'il faut recruter en offrant un maximum de possibilités pour obtenir des informations mais aussi des accès à ce monde du Pur-Sang qui semble, à tort, toujours trop fermé. Des initiatives sont menées en ce sens, avec des manifestations et des projets

 

La dernière mandature du Syndicat des Eleveurs, élue en 2011, a été à l’initiative de la création de ce groupe et de cette commission jeunes éleveurs, car Il faut penser aux générations futures, les impliquer et les encourager. Elle a principalement trois objectifs : 

  • faire découvrir les courses à un public novice à travers les yeux d’un jeune éleveur
  • Proposer aux jeunes éleveurs un espace d’éducation où adresser les problèmes spécifiques liés à l’installation et au démarrage de l’activité d’élevage
  • Créer des ponts avec les autres jeunes éleveurs européens.
     
" L'Asso des Jeunes Eleveurs de Chevaux de Sang de France" : https://www.facebook.com/groups/jeuneseleveurs/?fref=nf
 
NOTE :

L'asso des jeunes éleveurs propose un code promotionnel afin de bénéficier de tarifs préférentiels pour le week-end du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe grâce à We Are Horseracing by France Galop (http://www.france-galop.com/wahr/), le nouveau label pour fédérer les jeunes autour des courses hippiques.
 

Camille Vercken, directrice générale du Syndicat des éleveurs, a expliqué dans les colonnes du JdG : « Le vieillissement de la population des éleveurs n’est pas une donnée chiffrée. Tout comme l’arrivée d’éleveurs étrangers en France, c’est une observation non quantifiée. Même s’il y a proportionnellement moins de jeunes dans le monde de l’élevage je pense qu’il faut créer une émulation en leur faisant prendre conscience qu’ils ne sont pas des cas isolés. Il est important de savoir qu’on partage la même passion avec d’autres personnes de sa génération. Depuis quelques années nous observons en région l’arrivée de dynamique nouveaux venus, en particulier en Normandie, dans le Sud-Ouest et dans l’Ouest. Un petit renouveau semble également voir le jour cette année dans le Centre Est. Les différentes initiatives pour amener des jeunes dans le monde de l’élevage n’y sont sans doute pas étrangères. » 

 


La journée de découverte organisée par Sylvain Martin (Ecurie Seconde Chance) en mai 2013 à Combrée dans le Maine-et-Loire.

 

Nous avons aussi organisé des réunions techniques notamment en 2013 sur les aides à l’installation, et un forum avec un avocat du droit du travail pour répondre aux questions de ces jeunes employeur. Nous allons organisé en novembre 2015 un grand forum autour des ventes Arqana à Deauville (cf l'interview d'Adrien Rambaud ci-dessus). Bien entendu, nous sommes très présents sur les réseaux sociaux avec la création des pages Facebook et twitter par notre nouveau community manager, Antoine Charlot.
 

 

La 1e journée européenne des Jeunes Eleveurs à Deauville en 2013
 
 
Après la journée du Jockey Club 2012, le groupe des Jeunes Eleveurs a organisé sa 1ère rencontre internationale sur l'hippodrome de Deauville, en partenariat avec le FRBC. Au programme, visites de haras, journées aux courses et partages d'expériences...
 

Extrait JDG 2013 au sujet de cette 1e journée :
 
 
Camille Vercken, membres fondateur de l’Association des Jeunes Éleveurs, nous a confié : « La création de l’Association des Jeunes Éleveurs remonte à la dernière mandature en 2011 et 2012. Nous avons commencé par un premier événement. Entant que sous groupe du Syndicat des Éleveurs nous avions pris l’ouverture comme fil conducteur. Depuis le début l’association est apolitique et ouverte à tous, sans critère d’âge. Toutes les personnes qui se sentent jeunes et qui aiment les courses sont les bienvenues. Dans un premier temps nous avons proposé aux gens de venir avec cinq ou six connaissances aux courses, pour leur faire découvrir le sport hippique. Ce fut une réussite, une journée très agréable et un vrai moment de convivialité. Par la suite nous avons organisé la journée des jeunes éleveurs européens, à Deauville, pendant Prix Jacques LeMarois en partenariat avec le FRBC et France Galop. Cette rencontre fut également l’occasion de visiter des haras autour de Deauville. Les étrangers étaient logés chez de jeunes éleveurs autour de Deauville, cela créé des liens ! Pendant le week-end international de l’obstacle, sous l’impulsion de Fanny Cyprès et Audrey Leyval, les jeunes éleveurs ont reconduit leur invitation à la découverte des courses hippiques. »

 


Les jeunes éleveurs européens reçus en 2013 au Haras de la Cauvinière, précisément par des jeunes éleveurs !

 
Faire découvrir, transmettre et former
 
L'Association des jeunes Éleveurs doit permettre à ces derniers de transmettre mais également d’approfondir leur passion : « Les jeunes éleveurs sont eux mêmes d’excellents vecteurs pour faire découvrir leur passion aux néophytes mais également pour présenter le système français aux étrangers. Cette forme de compagnonnage et de parrainage fonctionne très bien. Toutes ces actions événementielles se sont par la suite matérialisées par de l’activité économique, que ce soit en termes de ventes de saillies ou de pensions d’élevage. Pour 2015 plusieurs projets sont à l’étude. En parallèle de cette vocation événementielle l’Association des Jeunes Éleveurs mène une mission de formation. Dans cet objectif plusieurs spécialistes sont intervenus dont Stéphane Deminguet, du Conseil des Chevaux de Basse-Normandie au sujet des aides à l'installation et du montage de dossiers de subventions, Lola Quitard du Conseil des Chevaux sur la mise en place du Label EQUURES et les moyens d'obtention du Label, Etienne Doligez, de la Chambre d’Agriculture deNormandie, pour la gestion des pâturages pour herbivores… D’une manière plus générale l’Association des Jeunes Éleveurs a pour vocation de créer et d’accompagner les vocations nécessaires à la pérennisation de notre activité, en privilégiaient la convivialité et la découverte. Il également important que les jeunes prennent conscience qu’ils peuvent prendre part au débat public, en s’impliquant dans les associations et instances dirigeantes. »
 

 


Les Jeunes Eleveurs à Chantilly lors leur 1e grand événement le jour du Jockey-Club 2012.
 


Fanny Cyprès et Audrey Leyval, 2 des organisatrices principales de cette journée.


Les jockeys, toujours les chouchous du public, en l'occurrence Christophe Lemaire.
 

 
La grande journée de découverte au Prix du Jockey-Club 2012
 
 
Extrait JdG 2012 : Une première, tout à fait inédite. Les jeunes éleveurs regroupés au sein de la Commission Jeunes Eleveurs du Syndicat et agissant sous la bannière l’Asso des Jeunes Eleveurs ont monté un projet unique et très novateur lors du Jockey Club : faire découvrir au travers de leurs yeux un spectacle unique à des personnes n’ayant jamais été aux courses ! Chaque jeune éleveur, avait donc pour mission de faire passer moment ultra sympathique et convivial à 4 ou 5 néophytes de son entourage ! Découvrir les courses à travers le regard passionné d’un jeune éleveur, dans l’ambiance décontractée d’un pique nique champêtre en bordure de piste à Chantilly…  Il fallait y penser ! La formule très simple mais chaleureuse d’un brunch sur le turf a été un vrai succès, avec 143 participants ! Il faut aussi dire que les nouveaux venus ont pu recevoir la visite au cours de l’après-midi de Bertrand Bélinguier, Président de France Galop, de Loïc Malivet, Président du Syndicat des Eleveurs, François Rohaut, Hubert Guy mais aussi Tim Richardson, Pierric Rouxel, Alain Régnier, Jacques Cyprès, venus gentiment partager leurs expériences d’éleveur, Christophe-Patrice Lemaire, Grégory Benoist, Stéphane Pasquier venus signer quelques autographes et donner leur sentiment sur leurs montes de l’après-midi ! Gilles Barbarin se prêtant au rôle du « Tipster » (celui qui donne les bons tuyaux) passait de table en table …Un plateau de premier choix !

Un grand merci à Audrey Leyval et Fanny Cyprès qui ont franchement mis la main à la pâte ! Ainsi qu’aux partenaires de cette journée : France Galop, France Sire, JDG, Equidia, Darley, Hypen Bloodstock, TRJ, J. Cyprès et bien sûr le Syndicat des Eleveurs qui s’est réjouit de voir sa branche “jeunes” mobilisée autour d’un si beau projet.

 
Des initiatives équivalentes à l’étranger
 
En Irlande le Young Irish Thoroughbred Breeders Association et le Next Generation Club en Angleterre poursuivent le même objectif que l’Association des Jeunes Éleveurs. Ces deux associations proposent des journées de découvertes ainsi que des formations. Les éleveurs allemands semblent vouloir s’inscrire dans cette mouvance. Les irlandais ont même mis en place un système de bourse pour un étudiant par an. Ce dernier à ainsi l’occasion de partir à l’étranger pour se former.