Kill - du 12/08/2020 au 13/08/2020
Land Rover Sale Part 1 - Lot 1 à 276
Kill - du 12/08/2020 au 13/08/2020
Land Rover Sale 2020 Part 2 - Lot 277 à 532
Fairyhouse - du 18/08/2020 au 19/08/2020
Derby Sale

Guillaume Macaire aux Assises de Caen : les gros pavés dans la mare

14/10/2015 - Actualités
Invité en tant que Grand Témoin à la 2e édition des Assises de la Filière Equine, un événement Ouest France qui a eu lieu début septembre à Caen, Guillaume Macaire a lancé d'énormes pavés dans la mare du systême des courses de galop en France, prévoyant sa mort à moyen terme sauf une réelle révolution dans la gestion de France Galop. Voir le principal extrait de son intervention.

 

Dès les 7 premières minutes de son intervention, Guillaume Macaire met les pieds dans le plat : " Le systême fait que le propriétaire français est devenu quantité négligeable. On fait tout pour l'éradiquer définitivement. Nos instances, dans un systême de diktat que le PMU leur inflige, s'occupent uniquement des grands de ce monde. C'est une partie de bridge entre les grands de ce monde et les autres n'ont qu'à crever la gueule ouverte."

" Il y a déjà un différence de gestion entre le Cheval Français et France Galop. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi, à France Galop, on n s'aligne pas sur une méthode plus saine, celle du Cheval Français. On dépense de l'argent de façon inutile, on fonctionne comme une administration. C'est impossible pour une institution qui est issue d'idées libérales et individualistes. "

" Le problème est que les gens qui décident (le PMU) ne sont concernés que par des chiffres et des tableaux excel. Ce n'est pas comme ça qu'on peut réagir en matière de chevaux parce que les chevaux, c'est une affaire de passion. C'est la passion qui fait venir l'argent dans le systême et ce ne sera jamais le contraire. "

Les organisateurs de la 2e édition des Assises de la Filière Equine, un événement Ouest-France qui s'est déroulé en septembre à Caen, avaient invité Guillaume Macaire en tant que Grand Témoin. Ils n'ont pas été déçus, bien que sûrement très décontenancés, par l'intervention du maître entraineur. En effet, avec son discours précis, acéré, détaillé, Guillaume Macaire a lancé d'énormes pavés dans la mare pendant les 20 premières minutes de sa présence sur scène.

Il a clairement démonté le mode de fonctionnement de France Galop perclu par ses cooptés, ses lourdeurs administratives et son personnel pléthorique sur les hippodromes, fustigé le PMU et ses comptables aveugles et sourds aux particularités du monde qui les entourent. Bref, un systême complet dominé par l'intérêt individuel (honneur, argent) plutût que général, l'élite de quelques nantis du plat, et le manque total de considération pour la notion de passion du cheval de la part des dirigeants comptables du PMU imposant le diktat de la finance.

Guillaume Macaire appelle à la valeur du " bon sens paysan, notion méprisée par les hautes instances qui ne connaissent rien aux problèmes de la base, sans laquelle la pyramide est obligée de s'effondrer comme cela est arrivé dans certains pays voisins (Allemagne, Italie) en raison du même type de cause."

Son discours a été ponctué par des applaudissements généreux. Pourtant, dans la salle, certains étaient directement visés par les critiques. Nous avons extrait ci-dessous son discours principal. Il a été immédiatement suivi d'une citation d'un livre de Jean Trarieux, fameux écrivain et observateur des courses de la moitié du 20e siècle, puis d'une série de questions. Vous pouvez ainsi retrouver l'intégralité de l'intervention de Guillaume Macaire proposée sur YouTube par les Assises de la Filière Equine : https://www.youtube.com/watch?v=1CSC1qGZfiA&feature=youtu.be