Diego du Charmil et Romain de Senam 1 et 2 : la French Team Huet - Charlet au sommet

17/03/2016 - Grand Destin
On se serait cru à Auteuil ! Le Fred Winter Juvenile Handicap Hurdle ressemblait à une course disputée en France. Sur les 22 partants, 13 d’entre eux sont nés et élevés dans l’Hexagone. Les quatre premiers sont des « FR », les deux premiers ont la particularité d’avoir été repérés et achetés par la French Team, alias Joffret Huet et Claude Charlet.

Retour victorieux de Diego du Charmil et Sam Twiston-Davies en compagnie de la propriétaire du cheval à gauche Madame de la Hey

 

Diego du Charmil, le fils de Ballingarry est venu à bout de 21 adversaires parmi lesquels un certain numéro 9, Le Curieux entrainé par François Nicolle, élevé par Edwige Le Metayer et acheté par Hubert Barbe en décembre 2015 pour JP McManus. Soyons bref, Le Curieux s’est malheureusement classé 16ème… Hubert Barbe nous a signalé que le fils de Lauro sera maintenant dirigé en Irlande où il sera entrainé pour une prochaine carrière en steeple.

 

Deux autres courtiers français ont néanmoins fait briller notre élevage par leurs achats. Joffret Huet et Claude Charlet qui forment la « French Team » ont en effet acheté Diego du Charmil à Arnaud Chaillé-Chaillé. Joffret explique « Je suivais Diego depuis qu’il était à l’entrainement à Royan. Il avait débuté 3ème à Vichy. François Pamart était très cool avec lui ce jour là. Toujours en haies, ce Ballingarry élevé par Guilhaine Le Borgne en Mayenne a alors pris une 2ème place à Moulins, la veille du concours de Decize 2015. Je voulais alors l’acheter mais les propriétaires étaient plus septiques. En novembre 2015, il a pris une autre 2ème place à Enghien cette fois dans une course à conditions. C’est à ce moment-là que nous avons conclu l’affaire. »

 

Joffret Huet, de dos, tombe littéralement dans les bras de Johnny de la Hey, le propriétaire de Diego du Charmil

 

Diego du Charmil est alors parti en Angleterre rejoindre les écuries de Paul Nicholls pour le compte de Johnny de la Hey. Propriétaire depuis 20 ans, ce dernier avait remporté en janvier dernier son premier Gr.1 avec Adrien du Pont, le cheval élevé par Thierry Cypres. Diego du Charmil est aujourd’hui son deuxième gagnant pendant le Festival de Cheltenham. Le couple de la Hey possède également l’excellent Irish Saint, un quadruple lauréat de Gr.2.

 

Deuxième derrière Diego du Charmil, Romain de Senam a suivi le même itinéraire. Co-élevé par Pierre Senamaud et Jacques Détré, ce fils de Saint des Saints avait débuté dans le Prix Rush de Chœur du Nord en 2015. Non placé, il s’est ensuite rattrapé en prenant une deuxième place à Fontainebleau puis il a gagné le Prix des Cévennes à Enghien, une bonne course à conditions pour 3 ans en avril. C’est à ce moment que la French Team entre en action et achète le cheval. Lui aussi arrive chez Paul Nicholls et se classe 3ème de Gr.2 à Cheltenham dans l’Open Meeting 2015. Son copropriétaire, Chris Giles, est associé dans de très nombreux chevaux, notamment Le Mercurey qui disputait le RSA Chase ce mercredi 16 mars (il a fini dernier…) ou encore Silviniaco Conti.

 

Podium du Fred Winter 2016. L'an passé Paul Nicholls avait remporter la même épreuve avec Qualando élevé par Jean-Christian Raymond

 

Les deux Français responsables des achats de Diego du Charmil et Romain de Senam, Joffret Huet et Claude Charlet, se sont rencontrés il y a moins de 10 ans par l’intermédiaire du célèbre photographe Jean-Charles Briens au-dessus du bar Guinness à Cheltenham. Le premier était jockey en Angleterre -il y a d’ailleurs vécu 8 ans- et travaillait notamment pour Martin Pipe et le second était installé à Newmarket et commentait les courses françaises pour la télévision anglaise. L’un de leurs premiers achats s’est révélé superbe : Sire de Grugy ! Repéré à l’entrainement, ce fils de My Risk est un quintuple lauréat de Gr.1.

 

Le Curieux n'a rien pu faire face aux Anglais

 


Voir aussi...

Grand Destin

Le grand retour de Sprinter Sacré dans le Queen Mother

Victime d’un problème cardiaque en 2013, Sprinter Sacré a retrouvé son vrai niveau aujourd’hui dans le Queen Mother Champion Chase à Cheltenham. Un parcours idéal inspiré par Nico de Boinville, un ancien gentleman, un travail acharné de Nicky Henderson, des sauts parfaits et une énorme classe lui ont permis de mettre à mal Un De Sceaux qui est finalement revenu prendre la 2ème place. Les deux premiers sont donc des AQPS nés et élevés en France. Voir aussi la galerie photo spéciale consacrée à Sprinter Sacré.

Grand Destin

Le grand retour de Sprinter Sacré dans le Queen Mother

Victime d’un problème cardiaque en 2013, Sprinter Sacré a retrouvé son vrai niveau aujourd’hui dans le Queen Mother Champion Chase à Cheltenham. Un parcours idéal inspiré par Nico de Boinville, un ancien gentleman, un travail acharné de Nicky Henderson, des sauts parfaits et une énorme classe lui ont permis de mettre à mal Un De Sceaux qui est finalement revenu prendre la 2ème place. Les deux premiers sont donc des AQPS nés et élevés en France. Voir aussi la galerie photo spéciale consacrée à Sprinter Sacré.

Actualités

Kasbah Bliss en rock star à Cheltenham

Kasbah Bliss a été invité pour participer à la parade d'ouverture du Festival de Cheltenham. Chaque année, elle réunit des stars aujourd'hui retraitées comme Comply Or Die, Denman, Mickael d'Haguenet, Sizing Europe, ... qui eux aussi étaient présents dans le rond de présentation. L'une des attractions était de revoir Kasbah Bliss, lauréat du Prix du Cadran et 2ème du World Hurdle pour ne citer que ces deux courses. Elizabeth et François Doumen étaient bien sûr sur place pour voir le cheval. "Il tremble comme une feuille, il est tout excité d'être ici ! Kasbah Bliss fait aujourd'hui du dressage et se prépare avec l'épouse de Robert Danloux pour participer à des compétitions cet été." Voir la galerie photos.