Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Demain : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Don Cossack triomphe dans la Cheltenham Gold Cup 2016, un avion signé Ryanair !

19/03/2016 - Grands destins
Il a assumé son rôle de favori : Don Cossack n’a pas volé le trophée de la Cheltenham Gold Cup 2016. Plus de 72.000 personnes ont assisté au sacre de ce cheval allemand. Mais c’est bel et bien l’Irlande la grande gagnante. Son propriétaire Michael O’Leary, patron de Ryanair associé dans l’écurie Gigginstown House Stud avec son frère Eddie, son entraineur Gordon Elliott et son jockey Bryan Cooper sont tous irlandais.

Don Cossack et Bryan Cooper ovationnés après leur succès dans la Cheltenham Gol Cup 2016

 

Plus de 260.000 personnes sont venues assister au Festival de Cheltenham en 2016. La journée de la Gold Cup concluait le plus grand meeting de courses d’obstacle au monde. Alors qu’il n’est âgé que de 23 ans, Bryan Cooper s’est emparé du trophée le plus convoité, deux ans après avoir souffert d’une lourde chute sur le même hippodrome pendant le Festival 2014 alors en selle sur Clarcam dans le Fred Winter. Le jeune jockey s’était alors brisé tibia et péroné ; les médecins craignaient même qu’il puisse perdre l’usage de sa jambe ! Deux ans plus tard, ce mauvais souvenir est déjà très loin pour Bryan Cooper : « Je n’arrive pas à le croire, tout est allé si vite ! J’ai juste manqué un fence mais Don Cossack a parfaitement sauté tout le parcours. Merci à Gordon Elliott et son équipe, à Michael et Eddie O’Leary qui ont toujours cru en leur cheval et m’ont aidé après ma chute il y a 2 ans. » Bryan Cooper portait en effet la casaque Gigginstown sur Clarcam. Le jockey a également ajouté : « Le cheval a aimé le bon terrain du jour. Mais vous savez, c’était dur de choisir entre Don Cossack et Don Poli ». Ce dernier était le deuxième atout de la casaque (voir ci-dessous).

  

Michael O’Leary, patron de Ryanair, achète beaucoup de chevaux dont un très grand nombre de « FR ». Ses résultats les plus récents ont été obtenus avec les Alpha des Obeaux, A Toi Phil, Apple’s Jade, Ball d’Arc, Outlander, No More Heroes, Road To Riches, Petite Parisienne, Valseur Lido, Roi des Francs, Lieutenant Colonel, Very Wood, Trifolium, Sire des Champs et tutti quanti. « Je suis si ému ! Nous avions été très souvent 2ème cette semaine. Bryan a monté Don Cossack à merveille et terminer 3ème avec Don Poli est superbe. Je suis ravi pour Gordon. Nous avions eu une semaine difficile en perdant No More Heroes, Bryan aussi. Remporter la Gold Cup dépasse tous les rêves. Cela fait 10 ans que nous l’avions gagnée pour  la première fois avec War Of Attrition. C’était la bonne année pour fêter cela ! Je suis si content, je pourrais pleurer. »

 

Podium de la Cheltenham Gold Cup 2016 : Michael O'Leary et sa femme entourent Bryan Cooper, S.A.R. la Princesse Anne, l'entraineur Gordon Elliott, Mademoiselle lad de Don Cossack et Eddie O'Leary

 

Au sujet de Bryan Cooper, son jockey, le propriétaire ajoute : « Bryan monte magnifiquement bien. Il gagne sa première Gold Cup à 23 ans ! J’espère qu’il sera le prochain Ruby (Walsh, ndlr). » Ruby Walsh, le crack jockey irlandais avait 27 ans lors de son premier succès dans le Gold Cup. C’était en 2007 avec Kauto Star, deux mois plus tard, il fêtait son 28ème anniversaire et deux ans plus tard, il signait sa 2 ème victoire de Gold Cup avec le même Kauto Star

 

Don Cossack a ainsi fait briller la casaque de Michael O’Leary que l’on connait aussi sous le nom de Gigginstown House Stud. Ce dernier achète des dizaines et des dizaines de chevaux depuis 10 ans : « Trouver un cheval de Gold Cup est si difficile. Nous en avions quelques uns comme Weapon’s Amnesty qui avait gagné le RSA Chase mais s’était ensuite blessé. Les gagnants de Gold Cup sont impossibles à trouver. »

 

Bryan Cooper

 

Mention spéciale pour les étalons du Haras d’Etreham

Les chevaux entrainés en Irlande ont trusté les 4 premières places. Djakadam, élevé par Richard Corveller en Mayenne, s’est une nouvelle fois classé 2ème après son premier accessit derrière Coneygree en 2015. Ce fils de Saint des Saints a battu son compagnon d’entrainement Don Poli, un fils d’un autre étalon du Haras d’Etreham Poliglote. Celui-ci, bien que né et élevé en Irlande, a débuté sa carrière en France. C’est Bernard Stoffel (Blue Spirit) qui l’avait acheté à 2 ans à Arqana. Djakadam et Don Poli sont tous deux entrainés par Willie Mullins qui a déclaré à l’issue du Gold Cup : « Djakadam n’a pas d’excuses, il avait toutes ses chances. Il a été battu (de 4,5 longueurs, ndlr) par un meilleur cheval et bravo au vainqueur et à son entourage. Le terrain a été trop rapide pour Don Poli. Il pourrait être un cheval de Grand National. C’est difficile de terminer une nouvelle fois deuxième mais nous reviendrons tenter notre chance l’an prochain. »

Note : Cue Card, le dernier lauréat du King George Chase à Kempton en décembre 2015 a chuté mais s’est relevé et est rentré aux écuries sans mal selon son entraineur Colin Tizzard.

 

Vue du rond des vainqueurs après la Cheltenham Gold Cup

 

Gloire à l’élevage allemand

Après les succès de Night Magic (fille de Sholokhov), Feodora, Turfkönig, Night Woman, Touch Down, … Gestüt Etzean se met désormais en valeur grâce à Don Cossack, poulain élevé par leurs soins. Ce haras a été créé dans les années 1970 par Heinz Weil récemment disparu à l’âge de 88 ans, au début du mois de janvier 2016. C’est au sud de Francfort que Sholokhov a commencé sa carrière d’étalon en 2004 à 5.000€ la saillie. C’est donc tout naturellement que Don Cossack y a été conçu puisque Etzean avait « exploité » la mère, Depeche Toi, une fille de Konigsstuhl née en 1991. Don Cossack est un cousin de Davidoff et est affilié à Animal Kingdom. Le lauréat du Kentucky Derby et de la Dubai World Cup et Don Cossack ont une aïeule commune, la jument Diu, née en 1969, lauréate du Preis der Diana pour Gestüt Röttgen. Elle est la cinquième mère d’Animal Kingdom et la troisième mère de Don Cossack.

 

Sholokhov, le père de Don Cossack

 

Aujourd’hui, Sholokhov, le père de Don Cossack fait la monte en Irlande à Glenview Stud au sud de l’île depuis 2013. Glenview est l’entité d’obstacle de la famille Cashman qui possède également le haras voisin Rathbarry Stud où stationne entre autres Acclamation. Sholokhov est lui-même le voisin de box de Robin des Champs, Shirocco, Malinas (nouveau au haras en 2016) et Presenting. Le fils de Sadler’s Wells, qui a une réussite insolente en obstacle avec ses fils ou petits-fils, avait remporté le Gran Criterium à 2 ans en 2001 à San Siro pour Coolmore qui l’avait ensuite vendu à Gary Tanaka en 2003.

 

Sholokhov a beaucoup été utilisé par les éleveurs français qui lui font toujours confiance en 2016 grâce à un prix de saillie réduit si le futur foal est une pouliche. Guillaume Macaire a été l’un des entraineurs ayant eu le plus de succès avec ses produits : Esmondo, Ole Companero, Marinas, Abakahn, Allen Voran, Descartes. Citons également les excellents Serienschock, Loxlade ou encore Dell’Arca.

 

Sholokhov à Glenview Stud, filmé par France Sire TV en janvier 2015 lors de l'Irish Stallion Trail