Fairyhouse - du 26/06/2019 au 27/06/2019
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté

Poule d'Essai des Poulains : une bière pour Michael et The Gurkha mais pas Zarak

16/05/2016 - Grands destins
The Gurkha, le lauréat de la Poule d’Essai des Poulains de 5 longueurs et demi, est un véritable rescapé. L’an passé, ce survivant a été opéré à deux reprises de coliques ! Fils de Galileo, issu d’une riche famille maternelle, The Gurkha a déjà le papier d’un futur étalon. Michael Tabor, son propriétaire présent à Deauville peut à nouveau respirer. Il a fini son après-midi à boire une bonne bière fraiche d’une marque qui commence par un H !

 

Si certains sont attaqués et tombent, d’autres se relèvent et combattent. « The Gurkhas » en anglais sont des unités de l’armée britannique (et indienne) recruté au Nepal. Le cheval éponyme, fils de Galileo et de Chintz (Danehill Dancer), a impressionné par son accélération. Bien que très peu envié au rond de présentation de par son physique et sa démarche, le poulain a aussi dû être referrer derrière les stalles, il n’en est pas moins impressionnant.

The Gurkha a ainsi battu Zarak, finalement arrivé 5ème. Parti favori, le fils des champions Dubawi et  Zarakava restait sur deux victoires pour deux courses. Mais son entraineur avait prévenu avant course. Bien que le poulain fût très bien dans sa tête et superbe physiquement, Alain de Royer-Dupré nous avait confié quelques instants avant le départ qu’il craignait son manque d’expérience. Cette crainte s’est révélée juste. Le cheval n’a pas trop lutté (et pour cause il n’a jamais dû le faire auparavant) et est revenu sans trop souffler au boxe. Toujours selon son entraineur, il sera bien sur de plus longues distances en deuxième partie d’année.
 


Président de France Galop, Edouard de Rothschild présente sa decendance à la Princesse Zahra Aga Khan.


Zarak  au rond de présentation

 

Seul contre tous, The Gurkha remporte la Poule d'Essai des Poulains 2016 pour sa troisième sortie (seulement !) après une 3ème place en débutant début avril puis une victoire à Navan plus tard ©APRH

 

Une bonne partie de l'équipe "Coolmore" avait fait le déplacement pour voir leur poulain : MV Magnier à gauche puis Ryan Moore, Michael Tabor, Aidan O'Brien et Paul Shanahan

 

Né et élevé en Irlande, The Gurkha n’a pas été vendu yearling ou tout simplement sur un ring de vente à l’image de sa contemporaine La Cressonnière. Il devient le premier fils de Galileo à remporter la Poule d’Essai des Poulains. Le top étalon de Coolmore, privé depuis 2008, avait, avant ce dimanche 14 mai, au moins un gagnant dans toutes les Poules franco-anglo-irlandaises hormis dans la Poule d’Essai des Poulains. Cela est désormais chose faite deux semaines après le nouveau triomphe de Galileo dans un classique, les 1000 Guineas de Newmarket (1er, 2ème et 3ème, relire l’article) de Minding, elle aussi issue du croisement Galileo – Danehill Dancer.

Chintz, la mère de The Gurkha avait été achetée yearling 250.000€ à Deauville en 2007 par Demi O’Byrne, l’un des acheteurs de Coolmore. Placée à l’entrainement chez David Wachman, elle fut placée de Listed puis de groupe à 2 ans avant de signer SA victoire de Gr.3, les C.L. Weld Park Stakes au Curragh sur 1400m en septembre de la même année tout en battant la future lauréate de Gr.1 Lahaleeb.

 

Le beau "gratin" des courses s'était donné rendez-vous à Deauville comme par exemple sur cette image le Prince Aga Khan et sa fille la Princesse Zahra, Guy Pariente, Electra Niarchos, Cheikh Joaan Al Thani, ... Sauriez-vous les situer?

 

Un an avant The Gurkha, Chintz avait produit la placée de Gr.3 Queen Nefertiti, une propre sœur du lauréat de la Poule d’Essai des Poulains 2016. Cette performance classique réveille quelque peu ce pedigree qui commençait légèrement à s’endormir. Jusque là, Chintz était connu pour être la fille de la gagnante de Listed en France Gold Dodger élevée par Wertheimer & Frère qui l’avait vendue à Bloomsbury Stud (Duchesse de Bedford). Chintz était son seul black-type.

En revanche, plusieurs caractères gras apparaissent sous la prochaine génération. Brooklyn’s Dance, la grand-mère de Chintz et donc arrière grand-mère de The Gurkha fut une lauréate de Gr.3 (Prix Cléopâtre). Elle fut surtout mère de 6 black-type dont Never Green, Prospect Park , Prospect Wells et a fini en apothéose en donnant naissance en 2008 à Solemia, gagnante du Prix de l’Arc de Triomphe 2012 !

Note : Cette famille a entre autre « donné » les gagnants de Gr.1 Silasol et Authorized.
 


Le retour de Dicton, monté par Olivier Peslier.

 

Un Dicton toujours juste

La belle histoire de cette Poule d'Essai tourne bien sûr autour de Dicton. Provenant lui aussi de l'élevage Wertheimer, pusiqu'il est petit-fils de Pas de Réponse, le fils de Lawman a été acheté à réclamer après une victoire pour sa 4ème sortie en octobre 2015 à Deauville pour Freddy Head. Acquis à l'époque par l'Ecurie Faraon pour 23.317 €, il avait alors échoué pour ses trois premières sorties. Mais depuis, il a acumulé 5 victoires, tout d'abord à réclamer (où il a été heureusement défendu...) puis dans une course D puis une course B. Passé alors sous la casaque de Robert Ng, un Hongkongais dont les intérêts sont gérés par Rupert Pritchard-Gordon, il avait gagné l'Omnium II (Listed) et même le Prix de Fontainebleau (Gr.3). Cette fois 3ème battu seulement à la photo au terme d'un mauvais parcours, il prouve que les miracles existent !