Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Galileo : le vrai visage d'un crack

04/10/2016 - Grands destins
Déjà reconnu comme le meilleur étalon du monde depuis près de 10 ans, dominateur dans tous les domaines possibles des courses, que ce soit en terme de distance, d'âge, de disciplines, Galileo vient d'accomplir un exploit inimaginable en prenant les 3 premières places de l'Arc de Triomphe. Mais qui est-il vraiment et quels sont ses fils au haras en France ?


Galileo
 

Crack en course, fils d'Urban Sea par Sadler's Wells à qui il avait offert son 1e Derby d'Epsom à 20 ans, Galileo a accumulé déjà tous les records possibles tant sur les rings que toutes les pistes du monde. Il a encore donné le champion des milers 2016 avec The Gurkha. Mais là, quand même, le champion de Coolmore a fait un truc qui ne semblait pas possible : le trio de l'Arc...Certes, il avait déjà rempli 100% du podium du Derby d'Epsom 2013, en tant que père du vainqueur Ruler of The World, du 3e Galileo Rock et grand-père paternel du 2e Libertarian. Mais là, une fois encore...faire belotte, rebelotte et rerebelotte dans l'Arc de Triomphe, on n'en revient pas.

Auteur de Frankel qui est à ce jour le meilleur cheval de l'histoire des courses et qui s'annonce comme un grand reproducteur, Galileo est aussi un formidable père de pères et père de mères. D'ailleurs, la seule qui aurait pu empêcher l'exploit des pensionnaires d'Aidan O'Brien, la non-partante La Cressonnière, est une fille de Le Havre avec une mère par...Galileo !

 

Les 20 meilleurs produits de GALILEO (selon les valeurs du RacingPost)
         
CHEVAUX PERE DE MERE VICT. £ VAL
         
FRANKEL Danehill 14 2,998,302 143
RIP VAN WINKLE Stravinsky 5 1,201,333 132
NEW APPROACH Ahonoora 8 1,992,068 131
AUSTRALIA Cape Cross 5 2,090,503 129
NATHANIEL Silver Hawk 4 1,464,688 127
SOLDIER OF FORTUNE Erins Isle 6 1,341,073 127
INTELLO Danehill 6 1,359,934 125
ORDER OF ST GEORGE Gone West 7 978,767 125
RED ROCKS Machiavellian 6 1,623,003 125
RULER OF THE WORLD Kingmambo 4 1,070,243 125
TELESCOPE Darshaan 5 763,293 125
TEOFILO Danehill 5 349,516 125
CAPE BLANCO Presidium 9 2,574,670 124
FOUND Intikhab 6 4,533,631 124
GLENEAGLES Storm Cat 7 934,2 124
HIGHLAND REEL Danehill 6 3,469,083 124
MAGICIAN Mozart 5 1,579,292 124
THE GURKHA Danehill Dancer 3 996,217 124
NOBLE MISSION Danehill 9 1,364,058 123
SIXTIES ICON Diesis 8 533,336 123

 

Galileo a été élevé par feu David Tsui, le hong kongais, en association avec Orpendale, une entité liée à Coolmore. Quelques années plus tard, les Tsui ont repris leur indépendance par rapport à Coolmore et ont placé leur jument Urban Sea, la gagnante de l'Arc de Triomphe 1993, au National Stud d'Irlande.  Galileo est le 3e produit d'Urban Sea, après Urban Ocean (Bering), un gagnant de Gr.3, et Melikah (Lammtarra), la mère de Masterstroke. Ensuite, Urban Sea a donné une dauphine des Oaks, All Too Beautiful, un 2e de l'Irish Derby, Born To Sea, et 3 autres lauréats de Gr.1 : My Typhoon, Black Sam Bellamy et et bien sûr l'époustouflant Sea The Stars, lauréat de l'Arc 2009. Pas moins de 6 frères de Galileo sont allés au haras. Urban Ocean a débuté au Haras du Camp Benard dans l'anonymat et y est resté, Black Sam Bellamy a été partout et c'est un désastre, Atticus est stérile dans un petit haras irlandais tandis que Sea's Legacy est une histoire compliquée entre le Qatar, la France et on ne sait où. Au contraire, Sea The Stars est une réussite complète et son voisin de boxe à Gillown, Born To Sea, le dernier produit de Urban Sea qui est morte à sa naissance, connait des débuts très encourageants au Haras.

 


Galileo, déjà un phénomène en course sous la selle de Mick Kinane

 

Un classique à l'ancienne sur 2400 m

En course, Galileo fut lui-même un phénomène. Invaincu lors de ses 6 premières tentatives, il a enchainé les victoires sur 2400 m à 3 ans dans le Derby d'Epsom, le Derby d'Irlande et les King George d'Ascot, devant son aîné Fantastic Light. Ce dernier a toutefois pris sa revanche au terme d'une lutt restée dans toutes les memoires à l'occasion des Irish Champion Stakes. Visiblement émoussé, et pas à l'aise dans la gadoue d'une sinistre Breeders'Cup 2001 à Belmont Park à New-York (3 semaines après les attentats du 11 septembre), Galileo a conclu sa carrière sur une 6e place dans la Breeders'Cup Classic.

Il a débuté la monte en 2002 à 50.000 Irish pounds, soit l'équivalent de 70.000 €. Il a baissé à 37.500 € en 2005 avant d'augmenter spectaculairement  à 150.000 € dès 2007, puis de passer "private" en 2008. Dans les milieux autorisés, on dit que le prix de saillie de ceux qui veulent le payer serait de 300.000 €, mais la plupart du temps, Coolmore préfère s'associer dans des deals avec les juments qu'ils ne possèdent pas déjà, pour mieux controler la production de Galileo, et surtout des fils qui seront des futurs étalons et de véritables poules aux oeufs d'or. Actuellement, Coolmore détient :

  • Irlande : Australia (50.000 €), Gleneagles (60.000 €), Ruler of The World (10.000 €), The Gurkha (à définir), 
  • Obstacle : Imperial Monarch (2500 €), Mahler (5000 €), Sans Frontières (2500 €), Soldier of Fortune (5000 €).
  • Etats-Unis : Magician (10.000 $)

Note : De façon assez incompréhensible, même si les courses australiennes sont basées uniquement sur la vitesse, Galileo a subi un échec complet lorsqu'il faisait la monte à l'antenne de Coolmore dans la Hunter Valley, en début de carrière d'étalon. D'ailleurs, John Magnier n'y envoie aucun fils pour faire la monte.

 


Found remporte l'Arc 2016 devant 2 autres produits de Galileo : Highland Reel et Order of St George

 

Les autres Galileo champions en Pologne et à la Barbade !

Il y a un très rigolo...On sait que Coolmore demande à Aidan O'Brien, en début d'année de 2 ans, quels sont les chevaux dont il pense qu'ils sortent réelllement de l'ordinaire pour leur donner des noms grandioses d'artistes, de grands hommes, de monuments ou de curiosétés géographiques. Mais il y a eu beaucoup d'autres chevaux nommées Galileo dans l'histoire des courses et dans le monde, au total 21 dont seulement 2 nés après le plus célèbre. Ils ont vu le jour dans des pays les plus divers. Parmi eux, deux vrais champions nés en 1996, l'un en Pologne, l'autres aux Iles Barbades. Le 1e, fils de Jape, a remporté le Saint Léger de son Pays et d'autres grandes épreuves en Europe de l'Est avant d'être vendu en Angleterre...et de remporter le très prestigieux Royal&SunAlliance Novice Chase de Cheltenham ! Quant au 2e, issu de Nosferatu, il a été le meilleur 3 ans de son pays, lauréat du Derby de la Barbade 1999 en temps record sous la férule de Jean-Louis Beuzelin, le père de Louis-Philippe Beuzelin. Enfin, dans un autre style, un autre Galileo a été top price de la vente du Marault à 26.000 € en septembre 2011 après avoir gagné le prix du super champion du concours. C'était un veau charollais de Jacques et Nicolas Cyprès.

Comment Galileo est-il représenté en France ?

Si ses fils sont légions dans les haras Outre-Manche, Galileo n'est pas tant représenté que celui dans le parc étalon français. Depuis le départ de Soldier of Fortune fin 2016, il y a précisement 8 fils de Galileo qui font la monte en France, dans l'ordre alphabétique :

 

 

CIMA DE TRIOMPHE Gris / 2005 / 1.65m / Haras 2011 / Haras du Thenney / 2.500€ en 2016
Meilleur italien de sa génération, vainqueur du Derby (Gr.1), ce fils d'une gagnante de Gr.2 a remporté un Gr.3 en GB. Sa 1e production a excellé en 2014 (2 ans) et en 2015 (3 ans) en Amérique du Sud. Cima de Triomphe est le père de Missile Top (Gr.2 en 2016), Cortinero, Of Roof, Besitos (3e Prix du Jockey-Club Argentin Gr.1 en 2015) ... Déjà père de 6 chevaux de Stakes en 2016 dont Missile Top (Gr.2).
 
DIOGENES Bai / 2008 / 1.65m / Haras 2013 / Haras de la Barelière / 1.500€ en 2016
Fils de la championne irlandaise Sophisticat, elle-même fille de la crack américaine Serena's Song, Diogenes effectue sa 2ème saison de monte au Haras de la Barelière en 2016 après avoir été 2 ans dans le Nord. Premiers 2 ans en 2016 et même croisement que le champion Gleneagles. Frère de la top price à 900.000 € de la vente de décembre 2015 à Deauville.
 
FEEL LIKE DANCING Bai Brun / 2010 / 1.69m / Haras 2014 / Haras du Lion / 2.000€ en 2016
Déjà convoité par les acheteurs à travers ses 2 premières générations de foals, très signés du père. Mère par Darshaan, donc né du croisement "magique". Gagnant de Gr.3 à 3 ans à Newmarket est frère de la championne anglaise sur 1600 m, Indian Ink. Feel Like Dancing présente un modèle puissant avec de la taille (1,69 m). Il a sailli 67 juments en 2016 pour sa 3e saison de monte.
 
GALIWAY Bai / 2011 / 1.62m / Haras 2016 / Haras de Colleville / 3.000€ en 2016
Petit-fils de Danehill, gagnant de Listed et placé de groupe, Galiway est le nouvel étalon du Haras de Colleville en 2016. Proposé à un tarif attractif, ce débutant est un neveu de Gold Away, bien connu des éleveurs français. Il allie modèle, puissance et vitesse.
 
INTELLO Bai / 2010 / 1.65m / Haras 2014 / Haras du Quesnay / 25.000€ en 2016
Un champion sur les pistes vainqueur du Prix du Jockey-Club 2013, Intello arrive en France au Haras du Quesnay en 2016 après 2 saisons de monte en Angleterre. Très demandé par les éleveurs européens, Intello est issu du célèbre croisement Galileo / Danehill tout comme Frankel, Teofilo, Roderic O'Connor...
 
VENDANGEUR Bai / 2003 / 1.68m / Haras 2008 / Elevage de Kerser / 2.000€ en 2016
Père du lauréat de Gr.1 Arzal, Vendangeur fut le meilleur stayer de sa génération en 2006 après avoir remporté le Prix Chaudenay (Gr.2). Acheté par l'Elevage de Kerser à l'automne 2013, Vendangeur fait la monte en Gironde depuis 2014. Il est également le père des excellentes pouliches Bise de Mer (Prix Spumate - Prix Elisa à Enghien) et Barra (Prix Chloris à Saint-Cloud).
   
AUGUSTA NATIONAL Alezan / 2008 / 1.68m / Haras 2012 / Haras d' Orion / 1.000€ en 2015
  Resté inédit, c'est un fils de la championne Aquarelliste.
 
GRAVITY Bai / 2006 / 1.70m / Haras 2010 / Haras de Pouilly /
700€ en 2015
  Il a terminé 5e de son unique sortie et fait la monte dans l'Est.