Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Grand National de Liverpool 2017 : One For Arthur fils d'une gagnante à Enghien

08/04/2017 - Focus divers
 Le nouveau héros d'Aintree, l'irlandais One For Arthur qui a remporté le Grand National de Liverpool 2017, est fils de Milan et d'une gagnante à Auteuil pour Guy Chérel nommé Nonnetia. Son jockey Derek Fox s'était brisé le poignet et la clavicule il y a mois. Destins...

 

Le jour où le destin de Nonnetia, future mère de One For Arthur, a basculé, ce n'était pourtant pas la joie ! Présentée par Guy Chérel pour le compte de son propriétaire irlandais francohile Peter Kavanagh, la fille de Trempolino fut rachetée pour 3000 € à la vente de juillet 2006 à Deauville. Elle a avait pourtant été acquise 35.000 € yearling, elle avait pourtant gagné sur les haies d'Enghien très précocément, en avril de ses 3 ans, mais elle avait déçu 2 fois ensuite et plus personne n'en voulait. Par ailleurs, elle était sortie de son créneau naturel, le plat, en digne nièce de Wavy Run, un grand coursier vainqueur du Prix Edmond Blanc (Gr.3) et d'un Gr.2 aux Etats-Unis. A l'époque, même peu avant la grande crise, le marché de l'obstacle n'était pas si tendu dans le registre de l'élevage d'obstacle. Bref, les clients achetaient cher les produits, mais pas les mères. Il n'empêche que peu après la tombée du marteau, Nonnetia, soeur cadette de la robuste Nomita, gagnante de 5 courses en plat et obstacle chez 7 entraineurs différents, a tout de même été exportée en Irlande.

 


One For Arthur

 

Là-bas, son nouveau propriétaire JP Dwan l'a orientée directement sur les obstacles, dans un pays où ies 2 disciplines sont bien séparées. Il a envoyé la jument à Oscar, ce qui a donné une gagnante de Point to Point, puis à Milan. Ce dernier, fils de Sadler's Wells acheté 650.000 guinées yearling par Coolmore, puis vainqueur du St Leger de Doncaster et 2e de la Breeders'Cup Turf, avait été envoyé directement dans la cour d'obstacle de la mlutinationale, à Grange Stud. C'est aujourd'hui un des étalons leaders en Irlande, père de Jezki, MartelloTower, Apache Stronghold et donc One For Arthur.

Celui-ci a été présenté à la Derby Sale de Tattersalls Ireland à Fairyhouse, à 3 ans en 2012, où il a été acquis 34.000 € par Patrick Redmond (VOIR LE PEDIGREE). A noter que One For Arthur fut assez précoce puisqu'il a gagné sa 1e course en novembre de ses 4 ans. Il comptait 4 succès lorsque son frère cadet par Geteway a fait tomber le marteau à 75.000 € à Derby Sale de juin 2016 pour le compte de Jeremy Brummit.

 


Milan, le père de One For Arthur

 

One For Arthur venait de remporter son 1e Gr.3 à Warwick le 14 janvier, dans une épreuve préparatoire au Grand National puisque disputé sur 5600 m. Il est devenu soudainement célèbre à Liverpool sous la selle de Derek Fox, un jeune jockey de 24 ans jusqu'alors inconnu, et qui revenait tout juste en selle, seulement un mois après avoir été victime d'une fracture du poignet et de la clavicule. Originaire de Sligo en Irlande, Derek Fox travaille depuis 3 ans chez l'entraineur vainqueur Lucinda Russell, installé en Ecosse à Kinross. Tête de liste dans ce pays qui cherche à retrouver son indépendance par rapport au Royaume-Uni depuis le Brexit, Lucinda Russell est la personne qui avait trouvé le client écossais qui a acheté Bon Augure sur les conseils d'Adrien Lacombe. Le Grand National de Liverpool 2017 est résolument féminin, puisque One For Arthur a fait briller la casaque d'une écurie nommée Two Golf Widows, ce qui signifie " deux veuves de golf..."

Note : One For Arthur a remporté le Grand National de Liverpool devant Cause of Causes, qui venait de s'imposer 3 semaines plus tôt dans le Grand Cross de Cheltenham, et l'eternel Saint Aré, fils de Network élevé par Jacques Cyprès et aujourd'hui âgé de 11 ans.