Aujourd'hui : Fairyhouse
September Yearling Sale
Demain : Fairyhouse
September Yearling Sale Part 2
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Kill - du 26/09/2017 au 27/09/2017
Orby Sale 2017
Saint-Cloud - le 28/09/2017
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 28/09/2017
Sportsman's Sale 2017
Chantilly - le 30/09/2017
Vente de l'Arc
Newmarket - du 03/10/2017 au 05/10/2017
October Yearling Sale Book 1

Sonjeu, après la 1e victoire, la 1e Listed pour son père Intello

13/09/2017 - Focus divers
Propriétaires d'Intello, les frères Wertheimer ont bien d'acheter sa fille Sonjeu pour € 75.000 en octobre à Arqana. Car après avoir ouvert le palmarès de son père en gagnant en débutant le jeudi de l'ascension à Tarbes, cette 2 ans entrainée par Christophe Ferland lui offre sa 1e listed dans le Prix Saracca à Maisons-Laffitte.

 
Sonjeu, vainqueur du Prix Saracca sous la selle de Maxime Guyon (PHOTO APRH)

 

 

Elle était pourtant la moins chère des 4 produits d'Intello acquis par les frères Wertheimer issus de la 1e génération du champion multi distances par Galileo qui ont été présentés sur les rings de vente. En effet, les propriétaires de Chanel ont dépensé par ailleurs 130.000 guinées pour un foal à Tattersalls, puis 300.000 et même 360.000 € pour 2 yearlings en aout à Deauville.

Mais Sonjeu, qui était présentée par le Haras d'Ombreville, et qui est née de Wait and See (Montjeu), elle-même placée de Gr.3 et petite-fille de la championne Golden Opinion (Coronation Stakes, Gr.1), est bel et bien la plus efficace pour l'instant.

Précoce, elle a gagné d'emblée sur 1100 m à Tarbes fin mai, puis réédité sur 1200 m à La Teste début juillet, et donc décroché en ce lundi 11 septembre à Maisons-Laffitte le Prix Saracca, la 1e Listed pour son père Intello. Ce dernier a eu un autre vainqueur, Intello Kiss, lauréat à Rome en Italie.

 

 

Le vainqueur du Jockey-Club, soutenu par jumenterie aussi nombreuse que qualiteuse lors de ses 2 premières saisons de monte en Angleterre à Cheveley Park Stud. Père d'un top price à 575.000 guinées à la Craven Breeze Up de Newmarket mi-avril, il a été également été très bien accueilli pour son retour en France au Haras du Quesnay en 2016 et 2017, saillissant pas moins de 147 juments ce printemps !


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)