Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 4
Aujourd'hui : Baden-Baden
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

St Leger pour Capri : O'Brien bat Tesio, le magicien italien.

17/09/2017 - Grands destins
 Outre-manche, la saison des classiques s’est terminée ce samedi par la plus vieille épreuve du calendrier européen. Aidan O’Brien a ajouté un 70e classique à son palmarès, faisant de lui l’entraineur le plus capé de tous les temps sur le vieux continent...alors qu'il n'a que 47 ans !

 
Aidan O'Brien va fêter son 48e anniversaire le 16 octobre 2017. Il sera déjà l'entraineur le plus capé d'Europe dans les classiques, battant le vieux record de Frédérico Tésio.

 

Sept classiques sur neuf et deux secondes places :

 
Créé en 1776, deux avant les Oaks et quatre ans avant le Derby, le St Leger de Doncaster est la troisième levée de la triple couronne anglaise. Il clôture le calendrier des épreuves classiques sur les Iles Britanniques.
 
Capri a donné un second succès à son père Galileo dans le St Leger anglais après celui de Sixties Icon en 2006 (l’année d’un triplé pour son père) et une cinquième victoire pour son entraineur irlandais après celle de Milan (Sadler’s Wells) en 2001, Brian Boru (Sadler’s Wells) en 2003, Scorpion (Montjeu) en 2005, Leading Light (Montjeu) en 2013.
 
Les classiques c’est, pour Aidan et ses patrons, un objectif en début de saison. C’est ainsi que 2017 est encore une fois une année à record : ils ont remporté quatre des cinq classiques anglais avec Winter, Churchill, Wings of Eagles et Capri mais terminé second des Oaks avec Rhododendron qui avait dû subir la loi d’Enable, la favorite de l’Arc entrainée par John Gosden.
 
En Irlande, ils se sont imposés dans trois des quatre classiques réservés aux 3 ans, les Guinées (mâles et femelles) et le Derby (l’Irish St Leger ne porte le label classique que s’il est remporté par un 3 ans, or, Order of St George a déjà 5 ans) avec Winter, Churchill et Capri. Dans les Irish Oaks, Rain Goddess doit subir elle aussi la présence d’Enable.
 
 
 

Capri décroche avec classe et courage le 70e classique d'Aidan O'Brien.
 
 
 
Notes :
 
  • Le locataire de Ballydoyle avait failli réussir dans sa tâche d’inscrire à son palmarès un premier lauréat de la triple couronne anglaise. C’était sans compter sur le pensionnaire de Godolphin, Encke (Kingmanbo) qui avait privé Camelot (Montjeu) du graal en 2012 et ainsi de rejoindre un certain Nijinsky (entrainé par son homonyme sur les mêmes lieux), le dernier Triple Crown en 1970. Camelot ne s'est jamais remis de cet échec. Quant à Encke, fils de la championne Aga Khan Shawanda, il a été interdit de courir à 4 ans pour cause de doping, et s'est cassé une jambe à 6 ans.
     
  • En 2001, Aidan O’Brien avait également inscrit à son palmarès, sept classiques dont la Poule d’Essai des Pouliches à Longchamp. En 2008, il avait enlevé les quatre classiques irlandais, une première depuis 1935, l’année de l’exploit de Jack Rogers.
     
  • Rappelons qu’Enable est une fille de Nathaniel lequel est un fils de Galileo. Ce dernier compte 33 classiques en Europe depuis 2006, l’année de son premier groupe 1 avec Nightime. En 2011, il était le père de gagnants de six classiques la même année avec cinq chevaux différents.
 

Frederico Tesio, le magicien italien qui avait atteint le score de 69 classiques.

 
 
70e classique, un record européen sinon mondial :
 
Le St Leger de Doncaster a donné à Aidan O’Brien un nouveau succès qui lui permet d’atteindre le chiffre rondelet de 70 :
 
  • En Angleterre : 1000 Guinées (4), 2000 Guinées (8), Derby (6), Oaks (6), St Leger (5) soit 29.
  • En Irlande : 1000 Guinées (7), 2000 Guinées (11), Derby (12), Oaks (5), St Leger (1) soit 36
  • En France, Poule d’Essai (f) (1), (m) (4), Jockey Club et Diane (0), soit 5
 
Il devance dorénavant d’une longueur le magicien italien Federico Tesio qui est arrivé à ce score uniquement en Italie :
Premio Regina Elena (14), Parioli (12), Derby (19), Oaks (9), St Leger (15), soit 69. Ce record a été réalisé après-guerre, et tenait donc depuis environ un demi-siècle ! Notons que le Prix Frederico Tesio (Gr.2) se court ce dimanche 17 septembre à Milan. Joli clin d’œil, n’est-ce pas ?
 
 
Afin de mesurer cet exploit, rappelons que Vincent O’Brien comptait 46 classiques suivi à une longueur de l’allemand Heinz Jentzsch. Sir Henry Cecil s’est arrêté à 36 et André Fabre figure au palmarès avec 31 classiques, à une longueur de François Mathet.