Aujourd'hui : Doncaster
September HIT Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale

Cheltenham 2018 : Coo Star Sivola, le nez de Nick Williams

13/03/2018 - Focus divers
Ils travaillent ensemble depuis 15 ans, Nick Williams achète tous les ans 2 ou 3 poulains à Gilles Trapenard dans les prés de l’élevage de Sivola. Après le gagnant de Gr.1 Rêve de Sivola, voilà Coo Star Sivola, un AQPS gagnant de l’Ultima Handicap Chase ce mardi 13 mars, un Gr.3 lors du premier jour du Festival de Cheltenham.
https://twitter.com/CheltenhamRaces/status/973575105195290624
 
 
Lizzie Kelly, la belle-fille de Nick Williams a enregistré un premier succès de Festival en selle sur Coo Star Sivola (Assessor) dans l’Ultima Handicap Chase (Gr.3). Le jour du Boxing Day 2015, la jeune femme, qui avait alors 22 ans, gagnait son premier Gr.1 avec Tea For Two. Entraîné par Nick Williams, le cheval appartenait à sa mère Jane Williams et Lizzie Kelly devenait qui plus est, la première femme jockey à remporter un Gr.1 sur les obstacles en Angleterre.
 
Nick Williams est amoureux des AQPS et de l’élevage français et le prouve tous les ans. Très actif aux ventes, le professionnel s’équipe également directement chez les éleveurs. C‘est ainsi qu’il vient tous les ans depuis 15 ans chez Gilles Trapenard dans l’Allier à l’élevage de Sivola pour lui acheter 2 à 3 poulains. Le duo Williams – Trapenard a déjà connu de grands succès grâce à Rêve de Sivola, un autre fils d‘Assessor à l’instar de Coo Star Sivola. Mort en 2017, Rêve de Sivola était un champion et avait fait sien pas moins de 6 Gr.1. Avant Footpad, il était le seul cheval ayant gagné Gr.1 en Irlande, France et Angleterre après ses succès au plus haut niveau à Newbury, Punchestown, Ascot (3 éditions du Long Walk Hurdle !) et Auteuil lors de son succès dans le Grand-Prix d’Automne en 2013.
 
Lizzie Kelly célèbre son premier succès de Festival en selle sur Coo Star Sivola
 
Initialement, Coo Star Sivola avait d’abord été nommé Cul Sec Sivola par Gilles Trapenard, ce dernier s’est échappé 5 minutes en plein conseil municipal de Lalizolle, village dont il est maire pour nous expliquer : « Nick Williams vient tous les ans à la maison et c’est lui qui fixe le prix des poulains. Après ces années de succès, je n’ai pas cherché à les augmenter car nous travaillons en confiance. Je croyais beaucoup en Assessor, le père de Coo Star, qui était au Haras de Treban. Pour sa dernière saison de monte, je lui avais mis 10 juments sur 25 dont la mère de Coo Star nommée Santorine. J’achète toujours des juments gagnantes et cette fille de Della Francesca l’était. Elle était aussi placée à Auteuil mais ne m’a donné que deux poulains puisqu’elle est morte après le poulinage de Douée de Sivola (Noroit) en 2013. » L’éleveur a également mis l’accent sur la disparition des primes à l’étranger : « Il y a en ce moment 10 juments à la maison mais je pense réduire encore davantage après la quasi-suppression des primes à l’étranger. Cela est inconcevable de la part de France Galop ! »
 
Elevée par Jean-Marie Callier, Santorine est issue d’une souche ayant donné de bons éléments pour la famille Boudot tels récemment Déesse du Seuil, Catamaran du Seuil, Diamant du Seuil et Défi du Seuil. Quant à Assessor, anciennement entraîné par Richard Hannon Senior, gagnant du Prix du Cadran et du Royal-Oak, il est également le père de My Way de Solzen, Okaido, Orlando Magic, Atuvudenuo, Une Destiné, Dea, …
 
Nick Williams tient son 2ème vainqueur de Festival un an après Flying Tiger


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)