Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale
Château-Gontier - le 04/05/2019
Point to Point : la course aux clochers
Deauville - le 11/05/2019
Breeze-Up

Cheltenham 2018 : Native River devant et méchant dans la Gold Cup

16/03/2018 - Focus divers
Le match était annoncé depuis des semaines et a bel et bien eu lieu. Might Bite VS Native River, ces deux là ont mené toute la course mais c’est le cheval de Richard Johnson, connu en France pour avoir été le jockey du champion de cross Balthazar King, et Colin Tizzard qui était le meilleur dans une ambiance de dingue devant plus de 70.000 personnes.
Voir l'arrivée de la Gold Cup 2018 et le mano à mano Native River et Might Bite
 
Les tickets d’entrée du dernier jour du Festival de Cheltenham étaient déclarés « sold out » avant même ce vendredi 16 mars. Il y a donc eu plus de 70.000 personnes sur l’hippodrome venues applaudir les exploits de Native River. Le nombre exact d‘entrées sera communiqué dans la soirée. Si longtemps dauphin d’AP McCoy au classement de la cravache d’or des jockeys d’obstacle anglais, Richard Johnson est actuellement le leader de ce même classement et remporte pour la 2ème fois cette Cheltenham Gold Cup 18 ans après son succès en selle sur Looks Like Trouble en 2000 alors qu’il était âgé de 22 ans.
 
et l'ambiance depuis les tribunes
 
Le patron des jockeys du moment, alias Dicky, a monté son partenaire Native River de façon offensive, très offensive. Le couple ne s’est pour ainsi dire jamais fait déborder puisqu’ils ont mené de la tête et des épaules le rythme de la course. Même inquiété par Might Bite et Nico de Boinville au saut de l’avant dernier fence, le duo est reparti de plus belle. Le gagnant des derniers King George de Kempton (relire l’article) parti favori n’a rien pu faire et l’écart officiel à l’arrivée était de 4,5 longueurs.
 
Native River avait déjà tenté sa chance dans la Gold Cup par le passé. C’était tout simplement il y a un an lors de sa 3ème place derrière Sizing John. Alors âgé de 7 ans, il avait pour sa décharge beaucoup couru avant cela. Mais depuis cette course, le fils d’Indian River n’avait couru qu’à une seule reprise et était rentré par une victoire de Gr.2 le 10 février dernier à Newbury. Mais Native River connaît bien le Festival. Le cheval en était à sa 4ème tentative. En mars 2015, il avait fini dans les choux dans l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr.1) puis avait pris la 2ème place d’une Listed pour amateurs en 2016.
 
 
Le rond de présentation rempli avant la Gold Cup
 
 
Elevé en Irlande par Fred Mackey, Native River est un fils du français Indian River. Né en 1994, fils de Cadoudal, Indian River a été élevé au Haras du Pley pour le compte de Martin du Breil, Anne et Baudoin de la Motte Saint Pierre. Il a effectué sa carrière chez Guillaume Macaire en gagnant le Prix du Président de la République (Gr.3) en 1999 avec Benoît Gicquel et la casaque de Robert Fougedoire. Jean-Marc Lucas a eu pas mal de réussite avec lui en donnant Shinco du Berlais, Madison du Berlais, Karoo du Berlais en autre. En 2006, l’étalon a été vendu en Irlande où il a résidé à Bluegate Stud puis Park House Stud où il a conçu Native River né en 2010. Le gagnant de la Gold Cup 2018 a ensuite été vendu foal pour 6.000€ à la vente de novembre de Tattersalls Ireland. Sa grand-mère et arrière grand-mère avait toutes deux gagné Listed en obstacle.
 
 
Le retour de Native River et son entraîneur Colin Tizzard (sous le chapeau, derrière à droite du cheval), l'homme de Finian's Oscar, Fox Norton, Cue Card et Kilbricken Storm, gagnant de l'Albert Bartlett Novices' Hurdle (Gr.1) 40 minutes avant le succès de de Native River

On en parle dans l'article