Fairyhouse - du 27/06/2018 au 28/06/2018
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 01/07/2018
Vente de stores présentés à l'obstacle
Deauville - du 02/07/2018 au 04/07/2018
Vente d'Eté
Hippodrome de Corlay - le 05/07/2018
Vente à l'amiable

Prix Urban Sea - Storm The Stars au Lion d'Angers : un destin lié

14/06/2018 - Focus divers
 25 ans après la victoire historique d'Urban Sea au Lion d'Angers, son petit-fils Storm The Stars sponsorise la Listed créee en son honneur sur l'Isle-Briand et qui se dispute ce dimanche 17 juin. Retour sur journée qui a marqué tous les spectacteurs d'une journée mémorable.

 
Urban Sea lors de sa victoire au Lion d'Angers, montée par Cash Asmussen, en juillet 1993, 3 mois avant sa victoire dans le Prix de l'Arc de Triomphe.

 

C'était un jour de folie au Lion d'Angers ce 11 juillet 1993. Avec 3 Listed de plat au programme, pour la 1e fois support d'enjeux nationaux, l'hippodrome de l'Isle-Briand avait attiré une foule tellement immense que le public a fini par rentrer gratuitement, faute de tickets d'entrées imprimés en nombre suffisant ! On ne pouvait plus de déplacer sur l'hippodrome. Il y avait des chevaux parisiens, chose rarissime à l'époque, et même des étrangers avec des anglais et des allemands ! Certains des meilleurs jockeys du monde s'était rassemblés en Anjou pour une date qui reste dans les mémoires de tous les participants de l'époque. Et surtout, il y avait le jockey chouchou des français, Cash Asmussen ! La star américaine savait y faire avec les chevaux mais aussi avec le public.

 

 
Urban Sea, pas un prix de beauté !

 

Dans la plus belle course, le Prix du Fonds Européen de l'Elevage (Listed) sur 2000 m ayant réuni 14 partants, Cash Asmussen était en selle sur Urban Sea, une pensionnaire de Jean Lesbordes sous la casaque du hongkongais David Tsui. Cette jument de 4 ans particulièrement disgracieuse, mais déjà très titrée en France (3e du Vermeille) et à l'étranger (2e des EP Taylor Stakes à Woodbine et des Prince of Wales Stakes à Royal Ascot), remporte un succès logique face à l'anglais Half A Tick et au voyageur français Funny Baby.

Dans la foulée, Urban Sea remporte le Prix Gontaut-Biron (Gr.2) devant Verveine à Deauville et surtout, connait la gloire éternelle lors de son succès dans le Prix de l'Arc de Triomphe, devant White Muzzle et Opera House, montée pour la 1e fois par Eric Saint-Martin, car Asmussen était retenu pour Hernando par contrat avec les Niarchos.

 


Urban Sea lors de sa victoire dans le Prix de l'Arc de Triomphe 1993, montée par Eric Saint-Martin.

 

 Ensuite, Urban Sea est tout simplement devenue la meilleure poulinière de tous les temps, en tout cas la plus influentes des temps modernes en Europe. En effet, elle a donné naissance à 4 gagnants individuels de Gr.1, dont les cracks Galileo, étalon indescriptible, et Sea The Stars, plus jeune mais déjà grand reproducteur. Urban Sea est aussi l'aieule de Masar, le lauréat du dernier Derby d'Epsom. Stationnée tout d'abord au Haras de Victot, où elle a donné naissance à son 1e produit Urban Ocean (Bering), Urban Sea a quitté la France de nuit en catastrophe, pour échapper à la police qui a débarqué le lendemain de matin pour la mettre sous séquestre (une histoire de dette jeu au Casino de Deauville). Elle a continué sa carrière de poulinière à Coolmore en Irlande, d'où la naissance de Galileo (Sadler's Wells), puis l'a poursuivie à l'Irish National Stud, où né Sea The Stars (Cape Cross), le phénomène de l'année 2009 qui aligné les 2000 Guineas, le Derby d'Epsom, les Eclipse Stakes, les International Stakes, les Irish Champion Stakes et enfin le Prix de l'Arc de Triomphe, son 6e Gr.1 consécutif pour ses adieux.

 

 

Installé étalon à Gilttown Stud, Sea The Stars y fait la monte à 135.000 €. Pami ses meilleurs produits, 3e du Derby d'Epsom avant de remporter les Great Voltigeur Stakes (Gr.2), Storm The Stars (un cousin de Giant's Causeway et Happily qui dispute le Prix de Diane le même jour) est lui-même devenu étalon au Haras du Lion et sponsorise l'édition 2018 du Prix Urban Sea.

Dès 1994, l'hippodrome du Lion d'Angers a effet crée cette course en l'honneur de la championne. Cette Listed a vite été surnommée le Diane de l'Ouest jusqu'en 2009 lorsque ses conditions ont changé, passant d'une épreuve réservée aux 3 ans à une course pour femelles de 4 an et plus. Notons que lors de son ultime éditions pour les 3 ans, en 2009, le Prix Urban Sea a été remportée par Alpine Snow (Verglas), une nièce d'Urban Sea !

Le Prix Urban Sea 2018 sera le point d'orgue d'une magnifique réunion en semi-nocturne ce dimanche soir, avec 9 courses au programme, en plat, en haies, en steeple et en cross. Les partantes seront connues ce vendredi midi.

 

PALMARES DU PRIX URBAN SEA AU LION D'ANGERS

 

ANNEE CHEVAL PÈRE PROPRIETAIRE ENTRAINEUR JOCKEY
1994 ORAGE CELESTE CELESTIAL STORM N. PHARAON A. SPANU O. DOLEUZE
1995 SPARKLINE AKARAD Bonne M. de FOREST J. de ROUALLE J.C. LATOUR
1996 PARANOMELODY CYRANO DE BERGERAC C. GOUR J.C. ROUGET F. SANCHEZ
1997 WARBLER WARNING K. ABDULLAH P. BARY O. PESLIER
1998 VISSINIA BELMEZ L. MARINOPOULOS D. SEPULCHRE K. VAILLANT
1999 TREFULA RAINBOW QUEST Cheik Moh. AL MAKTOUM H.A. PANTALL S. GUILLOT
2000 LUCKY LUNE PRIOLO Lady O'REILLY H.A. PANTALL S. GUILLOT
2001 NOCTILUCENT LAMMTARRA Cheik Moh. AL MAKTOUM H.A. PANTALL A. CLEMENT
2002 IVY LEAGUE DOYOUN Cheik Moh. AL MAKTOUM H.A. PANTALL A. CLEMENT
2003 SMALA TICA LOUP SOLITAIRE G. GILLES E. LIBAUD T. JARNET
2004 TALA LOMITAS Gestüt FAHRHOF E. LIBAUD D. BOURILLON
2005 OLIMPIC GIRL DARSHAAN Bon E. de ROTHSCHILD F. ROHAUT O. PESLIER
2006 MANDESHA DESERT STYLE Pcesse Z. AGA KHAN A. de ROYER-DUPRE C.P. LEMAIRE
2007 ORION GIRL LAW SOCIETY H. RAPP H.A. PANTALL J. VICTOIRE
2008 LOUTKA TREMPOLINO E. CIAMPI/ M. PARRISH J.M. BEGUIGNE O. PESLIER
2009 ALPINE SNOW VERGLAS Lady O'REILLY S. WATTEL R. MARCHELLI
2010 LAKE PALACE NAYEF Lady O'REILLY N. CLEMENT F. BLONDEL
2011 OEKAKI MARTILLO Mme M. BRYANT Y. BARBEROT I. MENDIZABAL
2012 BRASILEIRA DUBAI DESTINATION Ecurie SERVAL J.M. BEGUIGNE A. BADEL
2013 VALLY JEM DYLAN THOMAS Ecurie SAINT-MARTIN D. SEPULCHRE A. BOURGEAIS
2014 WEVANELLA GENTLEWAVE M. OFFENSTADT A. COUETIL A. FOUASSIER
2015 MAMBOMISS MASTERCRAFTSMAN R. BEAUX (et assoc.) D. de WATRIGANT F. BLONDEL
2016 GAME THEORY AUSSIE RULES Mme James NORTON N. CLEMENT S. MAILLOT
2017 GAME THEORY AUSSIE RULES Mme James NORTON N. CLEMENT S. MAILLOT

On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)