Aujourd'hui : Le Pin au Haras
Le National de l'Obstacle

Le grand choc de l'interview de Cyrille Linette, nouveau directeur du PMU, dans Paris-Turf

12/07/2018 - Focus divers
 Quel choc ! Après des années de désastre au PMU, son nouveau Directeur Général qui a repris totalement le cap de l'entreprise qui récolte les paris et dont l'incurie du fonctionnement lui fait dire aujourd'hui que sans réformes très radicales, les courses mettront la clé sous la porte sous 5 ans. Cyril Linette voit clair et ne mache pas ses mots dans une interview sensationnelle livrée au Paris-Turf.


Cyril Linette a répondu cash aux questions des journalistes de Paris Turf, Christophe Ugnon-Fleury et Sylvain Copier, lequel témoigne : " Si on n'avait pas été bien assis, on en serait tombé de notre chaise."

 

Entre le dernier rapport de la cour des comptes et la remise prochaine de celui réalisé par Jean Arthuis à la demande de l'Elysée, qui ne sera sans doute pas plus tendre, les déclarations du nouveau Directeur Général du PMU, Cyril Linette, sont de nature à lancer un formidable " new deal" dans le monde des courses. Pendant une quinzaine d'années, le PMU a fait preuve d'une gestion calamiteuse, d'une stratégie suicidaire et paresseuse, de deni de réalité voire de mensonges et d'autosatisfaction qui ont mené les courses au bord du précipice. Le paroxysme a été atteint avec Xavier Hurstel et son adjoint Alain Resplendy Bernard, limogés récemment. Le premier est parti à travers une hallucinante lettre hagiographique qu'il s'est lui-même écrite et faite publier par un proche dans les Echos. Le deuxième se permettait encore de faire une cour magistrale en novembre dernier à l'Assemblée Nationale des AQPS, comme un boucher cherchant à se faire applaudir par des veaux qu'il conduit pourtant à l'abattoir. Les socio-professionnels, nous tous, à force de se laisser mener par le bout du nez par les beaux parleurs et les donneurs de leçon, nous nous retrouvons dans une situation paradoxale. Des courses riches mais sans fondement car vidées de leur population de spectateurs, de propriétaires, de ses parieurs qui fuient à grande enjambées. Les pros, entraîneurs, éleveurs, jockeys, sont en pleine déprime, déboussolés, en quête de sens. C'est une bulle économique prête à exploser et à faire s'écrouler sur les elles-même les courses françaises devenues un colosse aux pieds d'argile. Tout est histoire d'hommes et de femmes qui décident et agissent, au delà des cultures et des circonstances qui évoluent au gré du temps. L'expression dit que les mauvais cherchent des excuses, tandis que les bons trouvent des solutions. On ne veut plus d'excuse.

 

L'INTERVIEW INTEGRALE DE CYRIL LINETTE DANS PARIS-TURF DU 11 JUILLET 2018 

TELECHARGER EN PDF

 



 

 

Nul besoin d'apporter des commentaires et décryptages à ces déclarations tellement claires qu'elles se suffisent à elles-même. De mémoire de lecteur de Paris-Turf; le journal sur lequel j'ai appris à lire en CP, je n'ai jamais lu une interview pareille dans le registre institutionnnel. Enfin, quelqu'un des hautes sphères dit clairement qu'il y a beaucoup de ménage à faire. Il y a bien sûr beaucoup de ménage à faire dans toutes les institutions, mais le dossier traité est celui du PMU, qui est bien le principal car c'est lui qui dirige de fait la stratégie des courses en France, pour de multiples raisons qu'on pourra développer plus tard.

Linette fait un peu du Macron. Il propose de faire une formidable révolution sans être nullement un révolutionnaire exalté, du genre de ceux qui finissent par envoyer les gens au goulag pour le bien du peuple. A bien lire son interview, Linette veut diriger sa nouvelle maison comme tout patron digne de ce nom doit diriger une maison, avec des principes simples d'efficacité, de rigueur, de projections vers l'avenir, et surtout de compréhension de sa clientèle et d'humanisme. A ce propos, on peut faire un parallèle inattendu avec le football, à la vue des images des enfants de footballers croates jouer au ballon sur le stade de Moscou juste après la victoire en demi-finale face à l'Angleterre. Les commentateurs ont alors souligné les efforts de ré-humanisation opérés par la nouvelle direction de la FIFA afin de rendre la discipline aux joueurs de football tout simplement, quel que soit leur niveau ou leur âge. Espérons que ce que dit Linette se traduira par les faits. Et vite.

Note :

Evidemment, Equistratis s'est réjouit des termes de cette interview, dans la mesure où ils rejoignent par de nombreux aspects les mesures et actions qu'ils préconnisent depuis des mois. Son délégué général intervient en direct sur France Sire ce jeudi 12 juillet 2018 à 12H00, juste avant la vente Baudron organisée par Osarus au Haras de Rouges Terres.

VOIR LE DIRECT ET LIRE LE COMMUNIQUE



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)