Demain : Lexington, Kentucky
The October Sale
Demain : Kill
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Qui est Barronstown Stud, l'éleveur de Kew Gardens ?

16/07/2018 - Focus éleveurs
Portant le nom de jardins londoniens, l’irlandais Kew Gardens a dévoré ses adversaires dans le Grand-Prix de Paris samedi à ParisLongchamp. Son éleveur est lui aussi irlandais, Barronstown Stud alias Diane et David Nagle, proches de Coolmore avec qui ils partagent un certain nombre de succès prestigieux.
Diane et David Nagle de Barronstown Stud. On reconnait Aidan O'Brien sur la droite de l'image
 
 
En résumé, Barronstown a élevé les grands gagnants de Gr.1 Yeats, Horatio Nelson, Imagine, Generous, Fine Motion, Wind In Her Hair, Oratorio, Matiya, Septimus et maintenant Kew Gardens. Installés sur plus de 200 hectares depuis 1980 à la frontière entre les comtés de Wicklow et Kildare en Irlande, Diane et David Nagle ont vu passé un très grand nombre de chevaux black-type. Depuis 20 ans, voici les noms de leurs protégés ayant obtenu du caractère gras ayant couru en France : Flag Of Honour, Londres, Orderofthegarter, Toulifaut, Travertine, Hootenanny, Viscount Nelson, Aroud Me, Devoted To You, Beau Vengerov, Kitty Matcham, Baroness Richter, Cobra, Mister Monet, Steel Princess, Yehudi, Chiang Mai, Emerald Peace, La Vida Loca, Crimson Tide, Veil Of Avalon, Ares Vallis, Franky Furbo, Lavery et Pharatta. Un paquet non ?
 
 
Gagnant de Listed à 2 ans, Kew Gardens restait sur sa victoire du Queen's Vase (Gr.2), le Derby de Royal Ascot
 
 
Barronstown Stud est tout simplement l’un des haras leaders en terme de chevaux black-type ainsi qu’aux ventes. Très présent sur les marchés de Tattersalls et de Goffs Million à travers leurs yearlings, Barronstown l’est également à Deauville. C’est ainsi que Diane et David Nagle seront représentés par une fille d’American Pharoah et de Shawara aux prochaines ventes d’août. Cette sœur de la gagnante de Gr.1 sera présentée par le Haras d’Etreham qui avait déjà vendu pour 500.000€ à ces mêmes ventes en 2017 la demi sœur par Declaration of War. Mais si Barronstown vend souvent sa production pour des sommes à 6 chiffres, Diane et David Nagle n’hésitent pas à acheter la crème de la crème des poulinières ou pouliches sortant de l’entraînement. A Deauville toujours, ces irlandais ont acheté à travers Margaret O’Tool ou Robert Nataf Vanzara (Redoute’s Choice) en décembre 2017 pour 300.000€ ou sa demi sœur Vadawina en 2013 pour le double. Notons d’ailleurs que le produit de Vadawina par Redoutes’ Choice avait ensuite été vendu par Etreham pour 950.000€ à Godolphin à Deauville. Sa yearling par Galileo en 2017 a elle été vendue 1.55 million de guinees à Justin Casse à Tattersalls.
Chelsea Rose, mère de Kew Gardens, gagnante des Moyglare Stud Stakes (Gr.1) à 2 ans. Elle a aujourd'hui un 2 ans mâle et pouliche yearling par Galileo
 
 
Les Nagle utilisent énormément Galileo comme avec Chelsea Rose, la mère de Kew Gardens. Gagnante des Moyglare Stakes (Gr.1) en 2004, cette fille de Desert King avait été achetée par Barronstown en 2012 alors pleine de Tamayuz pour 450.000€ alors qu’une certaine Thawaany, née elle aussi de Tamayuz et Chelsea Rose avait alors 2 ans. Achetée 220.000€ à Goffs, cette dernière a gagné par la suite le Prix de Ris-Orangis (Gr.3) avant de terminer 2ème du Prix Maurice de Gheest (Gr.1) pour Freddy Head et Hamdan Al Maktoum. Kew Gardens est désormais le 3ème black-type de Chelsea Rose. Ce dernier n’est pas passé sur un ring mais porte la casaque des associés de Coolmore. Ces derniers achètent tous les ans un nombre important de chevaux à Barronstown, à l’amiable ou sur les rings.
 
Le meilleur cheval de tous les temps élevé par Barronstown avait été acheté à l’amiable par Coolmore et pour cause, la multinationale en était co-éleveur. L’incroyable Yeats, un historique quadruple lauréat de la Gold Cup d’Ascot, ex favori du Derby, également gagnant de la Coronation Cup, du Prix Royal-Oak et de l’Irish St Leger, a été élevé par Barronstown tout comme les frères et sœurs Generous et Imagine. Si le premier a gagné le Derby d’Epsom et d’Irlande en 1991, sa sœur avait fait sien les Oaks et les Irish 1000 Guinees en 2006. Son premier foal, Horatio Nelson, également élevé par Barronstown et courrant sous la bannière Coolmore, s’était imposé dans le Prix Jean-Luc Lagardère 2005 avant de mourir tragiquement dans les derniers mètres du Derby d’Epsom. Parmi les vainqueurs de Gr.1 du haras, citons également Wind In Her Hair, lauréate de l’Aral Pokal (Gr.1) à Gelsenkirchen, 2ème de Balanchine dans les Oaks puis mère de la légende Deep Impact après sa vente au Japon.
 
 
Kew Gardens est devenu le 72ème vainqueur de Gr.1 de son père Galileo et le deuxième de ses fils à gagner le Grand-Prix de Paris après Imperial Monarch en 2012