Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Dans la famille Guillemin, on demande...tout le monde !

31/07/2018 - Focus divers
 Toute la famille de Didier Guillemin et de son beau-père Henri-Alex Pantall s'est mise à l'honneur ce dimanche, aux quatre coins de la France et même à l'étranger, avec des pur-sang, des arabes mais aussi des poneys.

Lâ??image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur des chevaux et plein air
Clémence Guillemin remporte avec Gentle Man sa 1ère victoire pour son "papy", Alex Pantall

 

Ce dimanche 29 juillet s'est passé comme dans un rêve pour la famille Guillemin, même si les parents n'avaient pas pu se rendre aux courses de poneys de Sillé-le-Guillaume dans la Sarthe. Ancien jockey-vedette du Sud-Ouest, Didier Guillemin est aujourd'hui l'un des meilleurs entraîneurs en France, installé à Mont-de-Marsan. C'est donc à la délégation du Sud-Ouest, emmenée par Patrick Davezac, que Didier avait confié sa fille.

 


Clémence Guillemin avec son grand-père, Alex Pantall (Photo APRH)

 

Car sa femme, Delphine Guillemin, mère de Camille, mais aussi de Clémence, était elle partie à Royan pour accompagner son aînée qui participait à une course pour cavalières, le Prix Sorovisa. Clémence Guillemin, 22 ans, étudiante en droit à Pau a publié un peu plus tard un charmant message sur Facebook, qui disait qu'elle était très heureuse d'avoir gagné non seulement sa 1ère victoire de l'année mais surtout parce qu'elle gagnait pour la première fois de sa vie pour le compte de son "papy". Et le papy en question n'est autre qu'Henri-Alex Pantall, un des meilleurs entraîneurs français depuis 3 décennies, dont la fille aînée est Delphine, mariée à Didier Guillemin ! De plus, le partenaire de Clémence Guillemin, Gentle Man (Gentlewave) défend la casaque d'Alex Pantall qui en est aussi son éleveur. Présent à Deauville ce jour là, Alex Pantall a conclu 2ème du Prix Rothschild (Gr.1).

 


Camille Guillemin, aux courses de poneys de Sillé-le-Guillaume

 

Et Didier Guillemin lui-même ? Entraîneur multi-carte et pluri-disciplinaire, roi des 2 ans mais capable de gagner des steeples avec des vieux anglo-arabes l'hiver à Pau, il avait traversé la Manche pour participer à la grande réunion annuelle des pur-sangs arabes de Newbury. Et il s'est imposé dans un Gr.1 sur 2000 m avec la pouliche de 4 ans Joudh, la meilleure 3 ans de 2017 en France mais qui n'avait pas passé le poteau en tête depuis presque 1 an. Elle était montée par Olivier Peslier.

 


Didier Guillemin avec sa femme Delphine.