Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Saône et Loire Galop se réunit samedi au Domaine de Rymska

06/02/2019 - Focus divers
 Samedi 9 février, l'association Saône et Loire Galop se réunira au magnifique Domaine de Rymska, chez Eric Feurtet. Ce sera l'occasion de faire le point sur l'année 2018, et de préparer 2019, qui s'annonce riche pour les acteurs du galop du département bourguignon.

 

Jean-Charles Pallot, président de Saône et Loire Galop, au Chaser Day 2017.

C'est l'heure du bilan pour le galop en Saône et Loire. L'Assemblée Générale qui se tient samedi sera l'occasion de faire un bilan des finances et des évènements de l'année 2018. Ce sera aussi le moment de parler de 2019, et notamment de l'organisation du très populaire Chaser Day, qui aura lieu en juin sur l'hippodrome de Paray-Le-Monial. Joint au téléphone ce matin, Jean-Charles Pallot, président de l'association Saône et Loire Galop, nous a confié "qu'il y aura une surpprise de taille" pour 2019 ! On ne vous en dit pas plus, mais cela se passera au pays d'Aidan O'Brien...

L'assemblée sera aussi l'occasion d'élire les membres du conseil d'administration. Cette année, Sébastien Berger et Frédéric Descharmes, tout deux éleveurs en Saône et Loire se représente. Il y aura aussi 3 petits nouveaux : 

Géraldine Cillo, de l'élevage Figerro où est stationné Nom de D'là. Elle a gagné dans la catégorie foal au Chaser Day 2018, avec une fille de Vision d'Etat et Terebella. 

Géraldine Cillo avec son étalon, Nom De D'là.

Delphine Billebaut, qui travaille au Haras de la Tour avec la famille Gronfier, sera également candidate. 

Le dernier candidat pour le conseil d'administration sera Xavier Brelaud du Haras des Chataigniers. 

Xavier Brelaud dans ses prés, avec un foal de Robin du Nord.

Il y aura donc du beau monde ce samedi au domaine de Rymska. Rappelons que cet endroit magique, est nommé en hommage à la première championne d'Eric Feurtet, Rymska, qui a débuté sa carrière en France pour Pia Brandt avant d'être envoyée aux Etats-Unis. Elle y a gagné Gr.III et a même participé à une édition de la Breeder's Cup. Cette jument avait été présentée en 2014 au Chaser Day, et s'appelait alors Daisy de Trezy. Elle a été la première naissance d'Eric Feurtet, qui avait acheté sa mère, Foreign Raider, aux ventes de Deauville en décembre 2013 pour 10 000 euros, alors qu'elle était pleine de Le Havre. De cette union est née Rymska, qui a donné son nom au domaine de Eric Feurtet, qui allie restauration et élevage avec une passion égale.

Rymska en France, sous la casaque d'Alain Jathière, qui l'avait renommée.


On en parle dans l'article