Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale
Arcadia, Californie - le 05/06/2019
Santa Anita Two Years Old in Training

Cheltenham 2019: Altior sur une autre planète !

13/03/2019 - Focus divers
 Il était la grande attraction du jour, et n'a pas failli aux attentes ! Altior, qui restait sur la bagatelle de 17 succès, a ajouté un 18ème bâton cet après-midi dans le Queen Mother Chase (Gr.1) où il défendait son titre. Le cheval de Nicky Henderson a pourtant longtemps fait peur à ses fans, mais s'est ressaisi sur le plat pour arracher un succès bien mérité, devant une foule en délire. Retour sur la plus belle course de l'après-midi.

 

Altior passe devant la statue de la "Queen Mother", comme un symbole.

 

Altior n'est décidément pas de ce monde. Invaincu depuis le 10 octobre 2015, le fils d'High Chaparral partait cet après-midi en quête d'un 9ème succès de Gr.1, et d'un 18ème succès consécutif. Le scénario nous a lui aussi tenu éveillé. Le FR Saint Calvados a mené à une allure folle durant une majeure partie de la course, suivi dans son effort par le futur gagnant. Quand le leader a baissé les armes, Altior s'est retrouvé en tête avec à ses côtés les FR Politologue et Sceau Royal, avant de commettre une énorme faute sur l'un des derniers obstacles. Le champion s'est même vu débordé après le dernier fence par Sceau Royal, mais a trouvé des ressources inespérées pour s'imposer au courage devant Politologue, bien revenu sur le plat. 

 

 

Altior, au côtés de sa propriétaire Patricia Pugh !

 

Même si l'on peut rager de voir la victoire échappée aux FR, comment ne pas être ébahi par la performance du pensionnaire de Nicky Henderson ! 18 succès de suite, voilà un exploit digne d'une Winx en plat, et qui plus est réalisé à la manière des forts, en se battant bec et ongles jusqu'au bout du bout. Vainqueur de ce Queen Mother Chase l'an passé, Altior avait aussi remporté l'Arkle Challenge au festival en 2017. On ne voit pas en ce moment qui pourrait battre le cheval, et c'est tant mieux, car la planète course a besoin de légendes vivantes telles que lui !

 

L'éleveur d'Altior, Paddy Behan, aux côtés de Monte Solaro, la mère du champion. (Irish Indepedent photo)

 

Elevé par Paddy Behan en Irlande, qui possédait la mère Monte Solaro, Altior fut acheté en juin 2013 à la Land Rover Sale Goffs pour Patricia Pugh, sa propriétaire, pour la somme de 60 000 euros !  Le bon était signé à l'époque par Highflyer Bloodstock. David Minton et Anthony Bromley étaient d'ailleurs tout sourire à Cheltenham, eux qui gèrent Highflyer Bloodstock. Suite à cet achat, Patricia Pugh, qui est anglaise, l'a placé chez Nicky Henderson, et on connaît la suite. Altior est un fils du regretté High Chaparral, mort en 2014, gagnant en 2002 du Derby D'Espom et du pendant Irlandais, qui est connu pour être le père de champion en plat comme So You Think ou Toronado. Altior continue de lui rendre hommage sur les obstacles aujourd'hui encore, et de quelle manière ! En tous cas, il nous a scotché. 

 

 

Altior est suivi comme une star au rond de présentation.

 

Nicky Henderson, en grande conversation avec Anthony Bromley, qui a acheté Altior en 2013, et Nico De Boinville, fidèle jockey du crack.

 

Nico De Boinville embrasse son champion après la course.

Le lad d'Altior tout sourire !

 

Le gagnant est un sacré veinard, tout le monde lui fait des câlins et des bisous!

 

Politologue, un FR, termine deuxième.

 

Sceau Royal se place lui troisième !

Simon Munir (à gauche) peut être fier de Sceau Royal, mais David Minton d'Highflyer Bloodstock, à l'arrière-plan, savoure encore plus avec la victoire de Altior.