Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Godolphin triomphe avec les mères Pantall

01/04/2019 - Focus divers
Quel est le point commun entre Cross Counter et Thunder Snow, mis à part le fait qu'ils représentent Godolphin et qu'ils aient gagné de grandes courses samedi à Dubaï ? Leur mères étaient entraînées par Henri-Alex Pantall ! L'homme de Beaupréau s'est toujours superbement débrouillé avec les élèves des Boys in Blue, alors qu'il recevait bien souvent les seconds couteaux...Cette culture des mères de gagnants de Gr.1 n'est pourtant pas une première comme vous allez le découvrir..

 

Henri-Alex Pantall et Godolphin, une histoire d'amour particulière...(APRH)

 

 C'est l'histoire de deux chevaux qui ont éclaboussé Meydan de leur talent. Le premier c'est bien évidemment Thunder Snow, qui est rentré dans l'histoire des courses en devenant le premier cheval à remporter deux fois la Dubaï World Cup, sous la selle de Christophe Soumillon. Le second, Cross Counter, peut soutenir la comparaison avec son compagnon de casaque Godolphin. Le cheval de 4 ans a remporté l'an passé la célèbre Melbourne Cup, et s'est baladé dans la Gold Cup de Dubaï ce samedi. Il commence à ressembler à un futur crack stayer, capable de battre l'immense Stradivarius. Alors, si on vous dit que ces deux champions sont un peu des enfants de l'Ouest, est-ce que vous y croyez? 

 

Le champion Thunder Snow est un fils d'Eastern Joy, entraînée à l'époque par Henri-Alex Pantall.

 

Le point commun entre les deux Godolphin, est que leurs mères respectives étaient toutes les deux entraînées à Beaupréau par Henri-Alex Pantall. Eastern Joy, la mère de Thunder Snow, a débuté victorieusement à Vichy en juillet 2009, montée par un tout jeune Maxime Guyon. C'est une soeur de l'inoubliable West Wind, qui avait remporté le prix de Diane en 2007, toujours pour Henri-Alex Pantall. Eastern Joy n'a pas pu regagner suite à cela, mais est devenue une superbe poulinière. En effet, 5 de ses produits sont gagnants black-types, et le 6ème vient d'avoir deux ans. Un sans faute donc pour la fille du décevant Dubai Destination, qui s'est affirmé être un bon père de mères, puisque ses filles sont aussi à l'origine des cracks Postponed et Golden Horn. 

 

Cross Counter est aussi issu d'une ancienne Pantall.

 

La mère de Cross Counter, Waitress fut quant à elle black-type sous la férule de l'entraîneur de Beaupréau. Après deux victoires consécutives, dont le Grand Prix de Cholet face aux vieux, elle se place troisième de Listed-race dans le prix Cérès 2011, derrière Lady Meydan et Seeharn. La première est la mère de l'espoir classique Montviette, deuxième du prix des Réservoirs l'an passé, et la deuxième est mère d'un gagnant. Waitress a fait mieux que ses rivales, puisque Cross Counter est un véritable champion. Gagnant de ses deux premières courses, le fils de Teofilo est ensuite castré, et revient attaquer les longues distances. Gagnant d'un gros handicap en juillet à Ascot, il enchaîne par une victoire de Gr.3 en mettant 4 longueurs et demie à Dee Ex Bee, le deuxième du Derby D'Epsom. Il est ensuite deuxième des Great Voltigeur Stakes (Gr.2), une préparatoire au St-Leger de Doncaster. Cette édition 2018 s'avèrera un grand cru, puisque le gagnant Old Persian a remporté samedi la Scheema Classic à Dubaï, et que le troisième Kew Gardens, que Cross Counter battait de 2 longueurs, a ensuite gagné le St-Leger. Cross Counter a ensuite réalisé une extraordinaire performance dans la Melbourne Cup. En effet, il est, avec Rekindling, le seul gagnant de Melbourne Cup à 3 ans depuis 1941 ! Cela situe à peu près le niveau du champion de Charlie Appleby

 

Voici Waitress, la mère de Cross Counter, sous l'ancienne casaque Al Maktoum.

 

Ce n'est pas la première fois que les champions Godolphin proviennent d'une mère Pantall. Les autres noms que l'on peut citer sont Mastery et Buzzword. Le premier, gagnant du St-Leger de Doncaster et du Hong Kong Vase, est un fils de Moyesii, gagnante à Cholet sous la selle de Goulven Toupel. Le jockey avait également monté une certaine Bustling, gagnante du Derby Du Midi et 3ème du prix de Malleret, qui est ensuite devenue la mère de Buzzword, gagnant du Derby Allemand (Gr.1) pour...Godolphin ! Une pouliche nommée Magna Graecia a également fait les belles heures Pantall/Godolphin en remportant le prix de Barbeville (Gr.3) en 2001, avant de donner naissance à Taranto, la mère de Territories, gagnant du Jean Prat en 2015 pour les Boys In Blue. Globalement Henri-Alex Pantall a connu une belle réussite pour la famille Maktoum, avec des juments comme Maiden Tower, gagnante de la Grotte et du Sandringham, et deuxième de la Poule d'essai, et bien sur West Wind, gagnante du Diane. On croyait que le flot s'était un peu tari, mais il a connu encore de belles réussites l'an passé avec ses Godolphin, avec Lillian Russel, gagnante de Listed et placée de Groupe, ou encore Crown Walk, gagnante du prix Chloé (Gr.III) et deuxième du prix Rotschild (Gr.1) remporté par With You

 

Crown Walk est l'exemple parfait du retour en force du tandem Godolphin/Pantall. Ici, après sa victoire de Gr.III dans le prix Chloé (APRH).

 

Aujourd'hui, 36 chevaux sous casaque Godolphin sont déclarés à l'entraînement chez Henri-Alex Pantall, ce qui en fait son plus gros propriétaire. Il est le seul à en avoir en France avec André Fabre qui en a 83. Mais cela ne semble plus être des seconds couteaux. Par exemple, la pouliche Castle Lady s'est imposée brillament pour ses débuts, et est engagée dans le prix de la Grotte (Gr.III) le 14 avril prochain. Il a aussi d'excellents papiers à la maison. Castle Lady est une nièce du formidable Raven's Pass, gagnant de la Breeder's cup Classic entre autres. Deux pouliches inédites attirent l'oeil également. Chilly Morning est une soeur de Threading, gagnante de Gr.2 à deux ans et deuxième des Coronation Stakes derrière l'intouchable Alpha Centauri. Une autre pouliche, Olive Grove, est une fille de Sea The Stars et de la championne Islington, gagnante de 4 Gr.1 (Nassau Stakes, Yorkshire Oaks 2x, Breeder's Cup Filly and Mare Turf). Qui sait, peut-être de futures championnes ou mères de champions signées Pantall...

 

Castle Lady lors de ses débuts victorieux à Chantilly. La pouliche de 3 ans a impressionné ce jour-là. (APRH)