Aujourd'hui : Doncaster
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale
Arcadia, Californie - le 05/06/2019
Santa Anita Two Years Old in Training

Grand Steeple-Chase de Paris ZeTurf 2019 : on n'aura jamais vu ça

17/05/2019 - Focus divers
 Non seulement le Grand Steeple-Chase de Paris n'a jamais rassemblé 20 partants dans l'époque moderne, mais cette horde de candidats propose aussi de multiples enjeux, anecdotes et histoires tout à fait réjouissantes !


Guillaume Macaire, le commandant

 

Guillaume Macaire a gagné toutes les éditions du Grand Steeple-Chase de Paris depuis 2013, sauf en 2015. Vainqueur de l'épreuve une 1ère fois en 1996, celui qui a été le meilleur entraîneur français pendant 20 ans tentera de dépasser de nouvelles limites : dépasser le record des 6 victoires de Bernard Sécly et rejoindre son ami André Fabre au palmarès des entraîneurs ayant aligné 4 victoires de suite. Cela serait un incroyable pied de nez au destin, quelques mois après avoir été détrôné de son sacre national pour la 1ère fois par François Nicolle, et avoir en même temps perdu 4 grandes casaques (Munir, Papot, Bryant, Détré). Guillaume Macaire présente ainsi 2 anciens lauréats, Storm of Saintly (2014), toujours capable d'un exploit, et So French (2016 & 2017), devenu incompréhensible, ainsi que Le Costaud, nouveau venu au top niveau d'Auteuil après avoir voyagé.

 

 

Son presque voisin à Royan La Palmyre et plus féroce rival, François Nicolle, qui a osé commettre le crime de lèse majesté en 2018, court toujours après son 1er Grand Steeple-Chase de Paris. Il présente 4 partants comme l'an dernier, quand l'affaire s'était conclu en désastre avec les 2 principaux tombés dès le 2ème obstacle. Ces deux là, Bipolaire et Roi Mage, solidement inscrits dans l'élite, tenteront à nouveau leur chance, accompagnés cette fois des jeunes femelles Dalia Grandchamp et Eludy qui tentera d'imiter Princesse d'Anjou, la dernière lauréate de l'épreuve à 5 ans en 2006. Celle-ci avait été présentée par François-Marie Cottin, qui sellera cette fois une autre femelle de qualité, Roxinela.

 

 
Docteur de Ballon remporte le Prix Ingré devant Dalia Grandchamp.

 

Jamais une femme n'a gagné le Grand Steeple, en tant qu'entraîneur et encore moins en tant que jockey. Alors pourquoi pas Louisa Carberry, avec le très doué Docteur de Ballon qui vient de gagner la course préparatoire (Prix Ingré), ou Anne Sophie Pacault avec le jeune Spirit Sun, ou encore sa mère Isabelle Pacault avec l'excellent Carriacou, de retour au 1er plan et pour qui elle a fait appel à l'irlandais Davy Russel. Les jockeys anglais et irlandais n'auront jamais été si nombreux au départ, puisqu'ils sont 9 à s'élancer. Il faut noter la candidature très atypique du cavalier amateur anglais de 40 ans David Maxwell, un riche financier de la City de Londres, grand fan de Point to Point, qui vient d'acheter le 8 ans Bob and Co et l'a confié à Gabriel Leenders afin de le monter lui-même, pour la 1ère fois, directement dans le Grand Steeple ! On le prendra pour un fou furieux s'il n'avait pas réussi le même pari à l'automne dernier avec le gros outsider Cat Tiger dans le Prix Morgex !

 

 

Evidemment, on ne peut pas rater l'incroyable quinté présenté par Willie Mullins, décidé à conquérir Paris à l'aide d'une armada. Parmi eux, il y a le fameux Rathvinden, 11 ans, qui va découvrir Auteuil mais qui vient de conclure 3ème du Grand National de Liverpool et sera monté par la nouvelle star d'Angleterre Rachael Blackmore, qui tentera d'être la 1ère femme à terminer dans les 3 premiers du ZeTurf Grand Steeple-Chase de Paris comme elle vient de le faire à Aintree. Autre femme jockey de grand talent, beaucoup plus connue en France, Nathalie Dessouter prendra le départ en selle sur Sainte Turgeon, jument douée mais délicate. Elle porte la casaque de la famille Papot qui l'a emporté l'an dernier avec On The Go, désormais absent. Avec cette Sainte Turgeon et Dalia Grandchamp, les Papot pourront aussi compter sur le revenant Saint Pistol, ancien lauréat du Président de la République qui retrouve Arnaud Duchêne et sera sellé par un Laurent Viel à qui tout réussi actuellement. Avec Docteur de Ballon, Saint Pistol tentera d'offrir une 1ère victoire au centre d'entraînement de Senonnes.

Et si, finalement, la victoire revenait à Marcel Rolland, tout juste 20 ans après Mandarino. Ancien leader à Auteuil, il est de retour en lumière avec une réussite étincelante cette année, porté notamment par Crystal Beach, le frère de son ex crack des haies, Questarabad.

Bref, quel que soit le vainqueur, on n'aura jamais vu ça !