Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Anjella ou le nez creux de Philippe Thiriet et Michel Larobe !

28/06/2019 - Focus divers
 Anjella, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais cela ne va pas tarder...Cette jument élevée en Allemagne, fille du chef de race Monsun, est la mère de Aramhes, la nouvelle sensation chez les 3 ans en plat. Il y en a 3 qui doivent se frotter les mains, c'est Philippe Thiriet, Michel Larobe et Vincent Le Roy. Les 3 hommes plus habitués à l'obstacle, ont pourtant récupéré Anjella pour une bouchée de pain, juste avant que sa progéniture n'explose. Un heureux hasard, qui est sur le point de se transformer en conte de fées. 

Philippe Thiriet a eu du flair en achetant Anjella avec Michel Larobe.

 

 Quand l'obstacle se met au plat, le pari est risqué, mais là il est réussi ! Tous les amateurs de courses ont vu la démonstration de Aramhes à Chantilly la semaine dernière, un mélange ultime entre classe et puissance. Le fils de Kendargent, entraîné par la jeune Carla O'Halloran à Chantilly, est annoncé comme un crack en devenir, que son entourage veut préserver pour l'automne, voir pour son année de 4 ans. Acheté seulement 11 000€ yearling, le grand gris est en train d'exploser son taux de rentabilité. A l'époque personne n'en voulait, et pour cause, sa mère Anjella, n'avait produit qu'un gagnant en 5 produits en âge de courir. Cette fille de Monsun, placée de Gr.3 en Allemagne, vient pourtant d'une bonne souche, puisque propre soeur de la gagnante de Listed Ambria, et cousine éloignée de Avocette (Preis Der Diana Gr.1) et Almandin (Melbourne Cup Gr.1). Seulement, elle est alezane et pas très belle...

 

Le magnifique Aramhes, la nouvelle sensation chez les 3 ans. (APRH)

 

En 2017, l'année de yearling d'Aramhes, Anjella est présentée vide par le Haras de la Perelle à la vente mixte de février ARQANA. C'est là que son destin bascule. Philippe Thiriet, directeur du Haras de Cercy et Michel Larobe, éleveur de l'Allier, sont à la recherche d'une jument au profil plat. En effet, Michel Larobe, grand ami de Nicolas de Lageneste, chez qui Phillipe Thiriet a été étalonnier, a gagné une saillie de Bated Breath à la fédération des éleveurs. Qu'est ce que l'on peut bien faire avec une saillie de sprinter sur des juments d'obstacles, je vous le demande ! Ainsi, il faut une jument pour utiliser cette saillie, qui coûtait tout de même 8000 £ à l'époque ! Ils jettent leur dévolu sur Anjella, pour la modique somme de 13 000 euros. En effet, à l'époque, elle a à l'entraînement un 2 ans par Siyouni chez Fabrice Chappet, et donc ce yearling par Kendargent. 

 

Le magnifique Stable Genius à l'entraînement chez Fabrice Chappet en juin 2018.

 

En 2018, Anjella pouline d'une femelle de Bated Breath, qui sera nommée Impulsion d'Allier. Un vrai nom d'AQPS pour ce petit dont la valeur va grimper en flèche à l'orée du printemps ! En effet, son frère par Siyouni, désormais appelé Stable Genius, et appartenant à Antoine Gilibert, va débuter avec succès à Chantilly, avant de refaire le champ de course dans le prix La Force (Gr.3), terminant 3ème à une demie-longueur de Study Of Man, le futur gagnant du Jockey-Club ! Tout comme Aramhes, ce poulain était très tardif, et participera au Jockey Club sans succès, un chemin qu'a failli emprunter Aramhes un an après, avant que son entourage décide de lui donner un peu plus de temps pour venir à maturité. Ils ont bien fait, car ce solide gris est à n'en pas douter un futur grand !

 

Impulsion d'Allier, le fils de Anjella par Bated Breath, dans les prés de Michel Larobe.

Vincent Le Roy est co-éleveur de ce yearling avec Philippe Thiriet et Michel Larobe.

 

Depuis Impulsion d'Allier, Anjella a donné naissance cette année à une femelle de Myboycharlie en 2019, et est pleine de Siyouni, pour faire naître un propre frère ou soeur de Stable Genius. Et oui, il faut miser gros avec cette jument qui a visiblement de la ressource ! A noter que notre ami breton Vincent Le Roy, toujours dans les bons coups, est co-naisseur de Impulsion d'Allier. Pour couronner le tout, Bated Breath est un étalon qui commence à se faire une place parmi les grands, et donne de plus en plus de chevaux prometteurs. Sa fille Worth Waiting, double gagnante de Groupe, est d'ailleurs une des favorites des Pretty Polly Stakes (Gr.1) ce vendredi au Curragh, et pourrait offrir un premier succès au plus haut niveau à son père. Ce dernier a brillé à Ascot, avec 3 gagnants, dont ceux de Space Traveller qui a gagné les Jersey Stakes (Gr.3)  et de Daahyeh, qui a remporté les Albany Stakes (Gr.3) et s'annonce comme une véritable championne. Saluons donc le flair de Philippe Thiriet, que l'on pourra désormais surnommer "Phiphi le nez fin", un surnom digne des plus beaux westerns spaghettis. En tous cas, on retrouvera Impulsion d'Allier sur le ring d'Osarus en septembre à la vente de yearling. Cà va envoyer du pâté ! 

 

La fille de Myboycharlie et Anjella née en 2019.