Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

L'histoire de DNA : Secretariat, un grand coeur à pile ou face

08/08/2019 - Grands destins
 Créateur de DNa Pedigree, et féru d'histoire des courses, Thierry Grandsir nous conte cette fois l'étonnant épisode de la jeunesse du crack américain Secretariat, cheval au coeur surdimmensionné, pour qui tout a basculé sur un lancé de pièce !

  

 SECRÉTARIAT (1970), un Champion hors normes doté d’un cœur de 11 kg !
 
 
 
La glorieuse incertitude du turf se nourrit d’un paramètre indispensable : la chance. Il suffit parfois d’une simple petite pièce de monnaie, un penny, un quarter, pour sceller un destin. La grande Histoire des Courses est émaillée de quelques tirages à pile ou face devenus célèbres, dont surtout celui qui décida du nom de la course la plus classique qui soit, le Derby.
 
 
 
Lord Derby et Lord Bunbury étaient tous deux présents à un dîner à The Oaks, en l’an de grâce 1780, pour décider du nom de la course qu’ils avaient décidé d’organiser le lendemain même sur les landes d’Epsom. Sera-ce le Derby ou le Bunbury ? Une pièce de monnaie tournoya dans les airs, et Lord Derby fut l’heureux vainqueur. Le mot Derby est aujourd’hui dans tous les dictionnaires, et le pauvre Lord Bunbury dût seulement se contenter de … remporter le premier Derby de l’Histoire avec son cheval, Diomed !
 
Diomed est ensuite devenu l’un des Chefs de Race les plus influents aux USA, où il a été exporté pourtant très tardivement, à l'âge de 20 ans. Il faut s'imaginer les conditions de voyage de l'époque, en bateau à voile depuis l'Angleterre jusqu'à New-York, puis à pied jusque dans le New-Jersey ! Au nouveau monde, alors très nouveau, Diomed a érigé une dynastie d’étalons efficacement relayée par Sir Archy et Lexington. Son nom figure d’ailleurs à de multiples reprises dans le pedigree de Secrétariat, l’un des plus grands Champions de l’Histoire des courses et dont le sors fut décidé … à pile ou face !
 
 
 
DIOMED (1777), propriété de Lord Bunbury et vainqueur du premier Derby de l’Histoire
 
 
Eleveurs associés sur la carrière de trois poulinières destinées à la saillie de Bold Ruler, Ogden Phipps et Penny Chenery décidèrent de se répartir leurs produits de la façon suivante : « pile, je choisis le poulain que je veux et tu gardes les deux autres, face, on fait l’inverse ! ». Ogden Phipps remporta le tirage au sort, et les époux Chenery se contentèrent des deux foals restants dont un, né au printemps suivant, fut nommé Secrétariat
 
Grand cheval au modèle parfait, surnommé the big red, Secrétariat fut élu Horse of the Year dès l'âge de 2 ans, ce qui est une distinction très rare. Il a obtenu un 2ème sacre à 3 ans à la faveur de quatorze victoires dont la triple couronne américaine en 1973 : le Kentucky Derby (Gr.1) en temps record (devenant le premier cheval à descendre sous la barre des 2 minutes sur 2000 m) ; les Preakness St. (Gr.1); et enfin les Belmont St. (Gr.1) qu’il remporta par 31 longueurs en établissant le nouveau record mondial des 2400 m dirt en 2’24’’ !
 
 
 
Il fallait beaucoup de cœur pour réaliser de tels exploits, et Secrétariat en avait à revendre, au sens figuré comme au sens propre : si la masse moyenne du cœur d’un Pur-Sang est comprise entre 4 et 4,5 kg, soit 2 kg de plus que la plupart des autres races, le cœur de Secrétariat pesait quant à lui plus de 11 kg !!!
 
Un muscle cardiaque de cette taille exerce évidemment une influence positive sur la performance, assurant une meilleure oxygénation pendant un effort qui, de ce fait, peut être efficacement prolongé.
 
 
Le cas de Secrétariat n’est toutefois pas unique en son genre : son ancêtre direct Eclipse, invincible en courses, possédait lui-même un cœur deux fois et demi plus gros que celui de ses contemporains. Héritage probable de son père de mère Regulus, le cœur d’Eclipse s’est transmis de génération en génération avec comme principaux pourvoyeurs actuels les Chefs de Race Northern Dancer, Mr Prospector, Sadler’s Wells et autre Danehill,et les Juments d’Elite Pocahontas, Natalma, Special, Somethingroyal (mère de Secrétariat) et Weekend Surprise.
 
 
 ECLIPSE (1963), un coeur deux fois et demi plus gros que celui de ses adversaires !

 
 
Sur la base de ces constats s’est élaborée une théorie connue sous le nom de X Factor, mettant en évidence qu’un variant du chromosome X serait porteur du gène du gros cœur. Il apparaît en fait que la combinaison génétique correspondante soit beaucoup plus complexe, et que cette théorie est trop sujette à caution pour être exploitable en élevage. Après tout, la génétique est aussi un tirage à pile ou face !
 
A la légende de cet acheteur américain qui utilisa une pièce de monnaie pour décider du choix entre deux yearlings,l’un ayant ensuite remporté le Kentucky Derby (Gr.1) et l’autre les Belmont Stakes (Gr.1), nous opposerons notre hommage au célèbre commentateur hippique Maurice Bernardet qui décida un jour d’accéder au propriétariat. Un tirage à pile ou face lui fit acquérir un poulain qui s’avéra malheureusement beaucoup moins bon que l’autre, le futur lauréat du Prix du Jockey Club (Gr.1) 1968 Tapalqué. Pas de chance pour cet éminent serviteur des courses dont la voix, la passion et l’enthousiasme résonnent encore en nos coeurs…