Demain : Lexington, Kentucky
The October Sale
Demain : Kill
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Fujimoto Flyer, la petite japonaise qui attaque Auteuil

03/09/2019 - Focus divers
Mais qui est Fujimoto Flyer ? A la lecture des partants du prix Pelat à Auteuil, cette pouliche de 3 ans apparaît comme une inconnue. Elle est entraînée par Emmet Mullins, le neveu de Willie Mullins, et est une fille de l'étalon japonais Admire Moon, crack en son temps...Mais alors qu'est-ce qu'elle fait en obstacle ? A priori, ce n'était pas son avenir, mais ça lui réussit bien...

Fujimoto Flyer, des origines atypiques pour une pouliche d'Auteuil !

 

 Déjà qu'il est assez rare de voir les anglais et irlandais venir à Auteuil, à part pour la réunion du Grand Steeple ou les 48h de l'obstacle, qu'elle n'est pas notre surprise quand on voit une jument élevée au Japon au départ du prix Pelat, une Listed pour pouliches de 3 ans sur la Butte Mortemart ! La surprise est encore plus grande quant on voit le nom de son entraîneur, Emmet Mullins, qui aura donc son 1er partant en France grâce à cette Fujimoto Flyer. 

 

Hatoof (à droite) l'illustre aieule de Fujimoto Flyer (photo Racing Post).

 

A l'origine, Fujimoto Flyer n'était pas programmée pour sauter. Sa grand-mère déjà, Insijaam, est la soeur de la grande crack de Christiane Head Maarek, Hatoof, gagnante des 1000 Guinées, des Champion Stakes, ou encore 2ème de Breeder's Cup Turf. C'est donc une vieille souche américaine de Godolphin, élevée à Gainsborough Farm dans le Kentucky. Insijaam est d'ailleurs une fille du champion américain Secretariat. Entraînée comme Hatoof par Criquette, Insijaam va remporter 2 Listed, le prix de La Cochère, disputé à Evry à l'époque, et le prix Charles Laffitte. Au haras, elle va se révéler plutôt bonne, donnant notamment naissance à Pictavia, gagnante de Listed, 2ème des Moyglare Stud Stakes (Gr.1)  à 2 ans et 3ème des Oaks d'Epsom. Là où cela devient intéressant, c'est qu'elle a aussi donné naissance à Maputo, gagnant de Gr.3 en plat, mais aussi performant en haies puisque gagnant de Listed et 2e de Gr.2 à Cheltenham derrière un certain Altior...

 

Admire Moon, le père de Fujimoto Flyer, fut un grand crack japonais.

 

Picture Princess, la mère de Fujimoto Flyer, a eu des heures moins glorieuses en courses, mais est tout de même par Sadler's Wells, un chef de race en plat, mais qui apporte beaucoup pour l'obstacle. Au haras elle avait déjà produit Very Good Day, bon cheval de longue distance, et son dernier produit enregistré est donc notre Fujimoto Flyer. Elevée au Japon, la pouliche est donc une fille de Admire Moon, un étalon pour Godolphin au pays du Soleil Levant, qui fut un crack en course. ll a notamment gagné la Japan Cup pour sa dernière sortie en 2007, devant la coqueluche Vodka, mais aussi la Dubai Duty Free, une demie-longueur devant Linngari. Au Haras, il s'est révélé plutôt bon, donnant notamment le crack sprinter Fine Needle. Il a encore sailli 170 juments l'an passé, et fait la monte aux alentours de 20 000 euros. Fujimoto Flyer sera son tout premier partant en France. 

 

Emmet Mullins, à droite, jeune entraîneur venu d'une longue dynastie d'obstacle. Il est ici avec son cousin gentleman, Patrick Mullins.

 

Pourtant, Fujimoto Flyer a débuté sa carrière à 2 ans chez un tout jeune entraîneur irlandais, qui préfère plutôt l'obstacle. Emmet Mullins, neveu de Willie Mullins, a été un gentleman rider à succès, gagnant notamment au festival de Cheltenham, en 2011 avec Sir des Champs. Il s'est installé entraîneur en 2015, gagnant dès son 1er partant, et entraîne sur les pistes de son oncle, dans le comté de Carlow en Irlande, à Closutton. Emmet a monté le Grand National, mais aussi à Pardubice, et les déplacements ne lui font pas peur ! Fujimoto Flyer, il l'a fait débuter en plat à 2 ans, mais la pouliche n'a pas pu s'illustrer dans la discipline. Amenée en haies, elle a gagné d'entrée de 18 longueurs sur le charmant hippodrome de Killarney et a donc été supplémenté à Auteuil face aux Nicolle, Chaillé-Chaillé et autres...On la suivra avec attention, car une histoire comme celle-ci, il n'y en a pas beaucoup !

 

Emmet Mullins en tête à Cheltenham sur Sir des Champs. Sera-t-il sacré à Auteuil aujourd'hui ?