Public venu en nombre pour observer les 2 étalons de Corlay

12/02/2020 - Actualités
Samedi, sous un magnifique temps, qui, contrairement aux détracteurs, est plus souvent le cas qu’on ne le dit en Bretagne, le Haras de Corlay a présenté ses 2 étalons devant un public venu en nombre dès 11h30… 

 

Un public venu en nombre sous le soleil breton

 

Organisée par la sympathique équipe constituant l’association gérant le Haras de Corlay, la journée a été une totale réussite. Le soleil était présent, tout comme le public, pour suivre la présentation, commentée par Thierry Grandsir . Philippe Garin était ravi de présenter sa nouvelle recrue pour la saison 2020, Master’s Spirit, qui officiera aux côtés de Magician, présent pour sa 2ème saison en terre bretonne et dont le prix de saillie a baissé.
 
 
Magician, toujours aussi beau
 
 
 
Magician, s’est présenté à l’assemblée, en premier. Déjà en activité en centre Bretagne l’an dernier, le meilleur fils de Galileo en France, deux fois gagnant de Gr.1 sur 1600 et 2400m, et déjà père d'un placé de Gr.II, Cardini, issu de sa première génération, voit son prix de saillie baissé cette année, passant à 3800€ poulain vivant. Toujours autant apprécié des éleveurs, Magician devrait voir son carnet de bal grossir par rapport à l’an dernier, où 39 juments se sont présentées à lui. Dans les prochaines semaines, des juments provenant du Portugal, de Belgique, d’Allemagne, tout comme de la France entière, viendront dans ce joli petit coin de Bretagne, à 2 pas de l’hippodrome, où se déroule les courses de plat, steeple et cross (traversant les champs de maïs et la route reliant Corlay à Guingamp).
 
 
 
Master's Spirit, magnifique, sous ce soleil
 
 
 
L’attraction de cette journée était, bel et bien, la présentation de Master’s Spirit, fraîchement arrivé au Haras de Corlay. Déjà présenté au Salon du Lion d’Angers le mois dernier, le frère du regretté Spirit One (gagnant de l'Arlington Million, Gr.1) fera la monte au prix de 1800€ Poulain Vivant. Doté d’une carrière de course des plus honorables, ce fils de Mastercraftsman, gagnant de Listed à l’âge de 8 ans, après avoir débuté à 2 ans, a notamment fini à la 2ème place du Grand Prix de Deauville, Gr. 2, sur 2500m, 3ème du Gontaut-Biron, sur 2000m, 3ème du Conseil de Paris, Gr. 2 sur 2400m, tout cela, à 7 ans, montre une longévité et dureté qu’il devrait être capable de transmettre. Ses victoires ont été obtenues de l’âge de 3 à 5 ans, et durant sa dernière année de course, à 8 ans. Le beau gris de la famille Cheboub (Haras de la Gousserie) devrait attirer bon nombre d’éleveur locaux, tout comme au-delà des frontières bretonnes, tant son modèle et sa longévité peuvent convenir aux éleveurs souhaitant voir leurs produits durer dans le temps.
 
 
Les biligs ont chauffé une bonne partie de la journée pour proposeer de délicieuses galettes
 
 
 
Après cette première « vacation », il était temps de se restaurer autour des biligs chauffants pour déguster les délicieuses galettes saucisses proposées par l’équipe, unie au maintien de l’activité du Haras de Corlay. Une 2ème session était proposée pour les perosnnes n'ayant pu se rendre à Corlay en fin de matinée, comme Christophe Lotoux et Stéphane Gouyette, entraîneurs locaux, Anthony Bonichon, Patrick Le Gloannec, Lionel Hervo, éleveurs venus en voisin. Les 2 étalons devraient permettre aux éleveurs locaux de venir chercher de nouveaux courants de sang pour une jumenterie toujours active dans une région ayant vu naître de bonnes souches d’obstacle, AQPS comme Pur-Sang.
 
Pour clôturer cette journée, Philippe Garin annonçait les gagnants du tirage au sort des sailies à demi-tarif :
 
Franck Boucey, co-propriétaire de Combat des Trentes, ainsi que Francis Lefevre (père Bertrand, entraîneur), remportent les demi-saillies de Master's Spirit, tandis que Raymond Choupot et Yvon Cadoret (éleveur de Vicking Maker), bénéficieront, chacun, d'une saillie à demi-tarif de Magician.
 
 
 
 
GALERIE PHOTO
 

 

Thierry Grandsir, en maître de cérémonie

 

Philippe Garin, heureux organisateur avec son équipe de bénévoles

 

Bien istallé pour déguster les galettes saucisses, sans oublier les huîtres...

 

LA galette saucisse, made in Bzh

 

Christophe Lotoux, entraîneur à quelques encablures, à St-Brandan

 

Lionel Hervo, en compagnie de Madame

 

Anthony Bonichon (Elevage de Montavé), pérennisant une lignée de Lucien Fahler (les Acadour)

 

Stéphane Gouyette, entraîneur de l'autre côté de la route, en compagnie de ses enfants

 

Olivier Burlot (fils de Noël et neveu de Jean, famille corlaisienne reconnue en élevage et entraînement) en compagnie de Philippe Garin

 

 

Applaudissements nourris pour clôturer la présentation

 

Magician

 

 

 

 

Master's Spirit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir aussi...