Une 1ère victoire sous le signe du destin pour Jean de Mieulle

22/05/2020 - Focus divers
Jeune entraîneur installé depuis quelques semaines à Morannes Sur Sarthe, Jean de Mieulle a gagné hier dès son 1er partant, sur ses terres natales de l'Ouest. Le destin ne pouvait pas mieux le servir, puisque son pensionnaire San Pablo a vaincu paré de la casaque du Haras du Grand Courgeon de son oncle Alban de Mieulle, monté par Olivier d'Andigné, son cousin.

Jean de Mieulle raccompagne fièrement San Pablo après sa 1ère victoire en tant qu'entraîneur !

 

Il y a quelques semaines, nous avions le plaisir de vous présenter Jean de Mieulle, un tout jeune entraîneur qui peaufinait son installation dans son Ouest Natal. En effet, après de nombreuses expériences à l'étranger dont 5 ans entre le Qatar et la France à travailler pour son oncle Alban, Jean s'est installé sur un centre d'entraînement monté de toutes pièces à Morannes sur Sarthe, sur la propriété familiale. La vrai particularité est sa piste, qui est en copeaux de bois, un matériau très rare en France pour l'entraînement, bien qu'il ait fait ses preuves Outre-Manche. Il semble que la recette a visiblement marché, puisque Jean de Mieulle s'est imposé dès son 1er partant hier au Lion d'Angers, où tous les ingrédients étaient réunis pour une entrée en fanfare dans le grand bain. 

 

Jean de Mieulle, sans le masque c'est mieux !

 

L'effectif de Jean se compose actuellement de deux 2 ans inédits, et de San Pablo, un 4 ans déjà rôdé aux combats, qu'il a récupéré de l'effectif d'Henri Alex Pantall. San Pablo avait déjà gagné 2 petites courses en carrière, lui qui est un fils de Joshua Tree, qui a fait la monte en France au Haras du Grand Courgeon de Alban de Mieulle, situé à 2 pas du Lion d'Angers. Le fils de Montjeu a depuis été envoyé en Irlande, mais connait une belle réussite avec ses premières générations françaises. San Pablo est de plus un neveu de Very Nice Name, le meilleur pur-sang anglais entraîné par Alban de Mieulle, qui fait désormais carrière d'étalon à Pau au Haras de Gélos. Pour ne rien gâcher à la fête, le 1er gagnant du jour portait la casaque du Haras du grand Courgeon. 

 

San Pablo a aussi offert une 1ère en 2020 à Olivier d'Andigné. Connu jusqu'ici en obstacle, notamment pour sa victoire tout jeune dans le Président de la République (Gr.3) avec Via Dolorosa, Olivier s'est réorienté depuis peu vers le plat. Il va travailler au quotidien pour Jean de Mieulle, et leur association marche déjà fort ! Ca aussi, c'était une évidence, car Jean et Olivier sont très liés et cousins, et ont même été ensemble témoins de mariage d'Etienne d'Andigné, le frère d'Olivier. Lui aussi très lié à Jean, il est désormais installé aux Châtaigniers à Tiercé, sur l'ancienne piste d'Etienne Leenders. Son effectif a d'ailleurs inauguré la piste en copeaux de Jean de Mieulle, située à quelques kilomètres seulement. Jean nous confiait d'ailleurs il y a quelques semaines: " Avec Etienne, on s'est toujours dit qu'on serait un jour entraineur, avec Olivier comme jockey". Messieurs, la boucle est bouclée ! 

 

La première d'une longue série !

 


On en parle dans l'article