Demain : Lexington, Kentucky
The October Sale
Demain : Kill
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Vadero d’Airy tient sa première Listed

04/02/2013 - Focus divers
On ne parle décidemment que d’Anzillero du côté de Pau cet hiver. Lui qui fait sensation avec sa génération de 4 ans a sorti son premier gagnant black type Vadero d’Airy, dans le Prix Camille Duboscq. Anzillero peut être fier de son rejeton de même que Claude-Yves Pelsy, éleveur de Vadero d’Airy.

Un étalon shuttle

Chose peu commune, Anzillero fera une double saison de monte. Non pas en Europe puis dans l’hémisphère Sud mais il va passer de l’Elevage d’Airy (Claude-Yves Pelsy) en Meuse au Haras d’Enki (Estève Rouchvarger) dans l'Allier. Le transfert se fera le 15 avril prochain.

Issu d’une voire de la meilleure souche pur-sang au monde, Anzillero fait partie de la famille 9-h, celle des immenses champions Galileo, Sea the Stars (dont il est cousin) et Urban Sea. On retrouve également Anabaa Blue, Tamayuz, King’s Best, et bien d’autres lauréats au plus haut niveau.
 
Anzillero fera donc la monte chez Claude-Yves Pelsy pour la première partie de la saison de monte au tarif de 1500 € HT poulain vivant aux cotés de Legolas, un fils de Sunday Silence et la classique Carling.
 
Anzillero
 
Vendredi 1er février dans la Grande Course de Haies de 4 ans à Pau, Anzillero n’est pas passé loin du jumelé. Outre la victoire de Vadero d’Airy, il est également le père du 3e, Tiepollero, élevé par Michel Contignon, sans oublier les autres classements, le même jour, de fils ou fille d’Anzillero à savoir la 2e place de Vanzika d’Airy dans le Prix de Sarrance, une bonne course à conditions pour femelles de 4 ans ; une 4e place pour Vima d’Airy dans le Prix Frederik Henry Prince, autre course à conditions pour 4 ans et la 3e place d’Ulcar d’Airy dans le gros handicap quinté, le Prix Annie Hutton.
 
Vadero d’Airy, un futur grand d’Auteuil ?
 
En offrant un premier succès black type à son père, Vadero d’Airy confirme toute l’estime que lui porte son entourage depuis maintenant plusieurs mois et notamment Jacques Ortet, son entraineur. Ayant presque tout gagné à Pau, Vadero d’Airy s’installe comme l’un des futurs leaders de sa génération au premier semestre. Mais la route est encore longue. Alors que les observateurs l’attendent au tournant…d’Auteuil, son entraineur a surpris l’audience en indiquant que le poulain va maintenant débuter sur le steeple. 
 
Vadero d'Airy, 5l devant ses adversaires dans le Prix Camille Duboscq 2013
(Photo APRH)
 
Notes : Vadero d'Airy descend d'une pure souche de la famille Pelsy. Sa mère Dalina d'Airy (gagnante en steeple à 4 ans à La Teste de Buch) par Marasali a produit 6 vainqueurs pour 11 chevaux en âge de courir (en comptant le poulain né en 2010). Il s'agit là de la même souche du regretté Rolino d'Airy, importée dans les années 1960 par le père de Claude-Yves Pelsy avec l'acquisition de Nina B (Hornet). 

On en parle dans l'article