Un beau et long Dimanche à Auteuil

23/11/2015 - APRH

 


David Cottin peut laisser éclater sa joie après sa victoire dans le Prix Renaud du Vivier (Gr.1)



Blue Dragon nous a encore offert un joli numéro de soliste !



Intouchable tout au long des 3900 mètres ! Avalant les obstacles avec une détermination sans faille !



6√®me victoire cons√©cutive sur les haies d'Auteuil o√Ļ il est invaincu. Bonito du Berlais est dans le lointain...



Guy Chérel, Mme Sauque et David Powell peuvent être aux anges, au contraire d'Arnaud Chaillé-Chaillé. Le doublé Prix Alain du Breil - Prix Renaud du Vivier ne souffre d'aucune contestation !



Le dernier maillon de ce triomphe, David Cottin, peut tomber dans les bras du manager de Magalen Bryant, David Powell.



Tout ce beau monde a maintenant l'habitude et connait sa place autour du fils de Califet.



Les trophées peuvent encore attendre un peu sous un beau soleil.



Une dernière pose sur le podium, avec Mme Powell et Bertrand Belinguier.



Les émotions passées, Guy Chérel donne les consignes à Kévin Nabet avant le Prix Orly-Roederer (Gr.2).



Même résultat pour Street Name qui décroche le plus beau succès de sa carrière.



Mais le fils d'Al Namix aura donné des sueures froides à son entourage sur la dernière haie !



Personne ne lui en veut !



Plus t√īt, Corsica avait √©t√© imp√©riale face aux femelles dans le Prix Sytaj (Gr.3) Venant tout en progression pour dominer ses adversaires entre les deux derni√®res difficult√©s.



Guillaume Macaire a du apprécier la troisième victoire cette saison à Auteuil de sa protégée; ainsi que le monte de Bertrand Lestrade.



Solway n'a pas fait de détail non plus dans le Prix François de Poncins (L), il a rassuré tout le monde et permet à David Cottin de signer un coup de trois.



Encore David Cottin et Guy Chérel ! Mais cette fois entourés par la famille Papot.



Patrick Boiteau, Mathieu Carroux et Arnaud Chaillé-Chaillé dans la peau des favoris du Prix François de Ganay support du Quinté+. Mais Marvel Flight n'était pas dans un grand jour...



Un peu plus d'une semaine après les événements dramatiques parisiens, tous le jockeys portaient un brassard en signe de commémoration.



James Reveley n'a pas besoin d'écouter ce qui se dit ailleurs, il connait sa tactique avec Adagio des Bordes.



Toujours en tête, Adagio des Bordes a repoussé le peloton pour remporter un premier gros handicap bien mérité.



Encore de la belle ouvrage pour François-Marie Cottin dans ce type d'épreuve.



Sur les coups de 11h30, c'est Politikar qui avait confirmé sa victoire à Enghien et parfaitement lancé cette belle et longue journée de courses.



Au total, en ce Dimanche, deux victoires pour Bertrand Lestrade ainsi que pour la casaque Papot. Trois succès pour Guillaume Macaire.



Un peu plus de 5 heures plus tard, Winneyev passe en tête le poteau du Prix Marc Antony, 11ème course du jour. Deuxième succès avec Thomas Beaurain cette année.



Dernière photo souvenir, alors que la nuit tombe porte d'Auteuil. Guy Chérel, présent pour ce succès de l'écurie Pacault, aura tout de même signé un coup de quatre !