Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Leopardstown : Carlingford Lough conserve sa Gold Cup et les Mullins poursuivent la moisson !

07/02/2016 - Infos générales
C'était encore une réunion de gala ce samedi sur l'hippodrome de Leopardstown, en Irlande. Pas moins de quatre groupe 1 à l'affiche dont la célèbre Irish Gold Cup sur 4900 mètres. Le public a vibré avec son héros Carlingford Lough qui a réussi à conserver son titre et Willie Mullins a rafflé tout le reste, ou presque, avec ses pensionnaires dont beaucoup de "FR".

 

Celui que l'on doit désormais appeler Sir Anthony McCoy avait remporté cette Irish Glod Cup la saison passée avec Carlingford Lough, il est venu rejoindre Mark Walsh et  John Kiely sur la photo 2016. 

 

 

Cette édition 2016 de l'Irish Gold Cup a eu tous les éléments d'un grand moment de sport. Les casaques classiques et les plus grands professionnels étaient tous présents. Le tenant du titre, Carlingford Lough, semblait très fragile après ses récentes déceptions, notament dans le Lexus Chase (Gr.1) sur le même hippodrome de Leopardstown, à l'inverse du favori et pensionnaire de Noel Meade, Road To Riches, auteur d'une magnifique rentrée victorieuse à Clomel. Sans oublier l'incontournable écurie de Willie Mullins, triplement représentée, qui semblait bien armé avec les deux "FR" : Sir des Champs (Robin des Champs, élevage Clayeux) et Valseur Lido (Anzillero, élevage Contignon)

 

Le scénario a été à la hauteur de l'évènement ! Dans une course très rythmée qui avait fait exploser le peloton, Valseur Lido, avec Ruby Walsh qui n'avait pas demandé le maximum, et Road to Riches, portant les mêmes couleurs de Gigginstown House Stud, semblaient devoir s'expliquer dans la phase finale mais...

 

 

 

Et c'est donc un autre Walsh, Mark, qui revenait de la dernière place du peloton pour passer le poteau en tête, pour la deuxième année consécutive. Dénouement incroyable quand on sait que John Kiely, l'entraîneur de Carlingford Lough, avait demandé à son jockey de le monter dans les quatre premiers, ce que le jeune pilote n'avait jamais réussi à faire car pris de vitesse, et ce dernier a même failli arrêter son partenaire à trois obstacles de la fin tellement la remontée semblait inenvisageable...

Le représentant de la casaque de JP McManus est engagé dans la prochaine Gold Cup de Cheltenham mais son entourage, par la voix du manager de l'écurie Franck Berry, précisait que le Grand National de Liverpool pourrait être un objectif plus en rapport avec ses aptitudes.

Willie Mullins, comme on peut l'imaginer, devait nourir des regrets mais ce fut l'unique déception de cette nouvelle grande journée pour l'ogre irlandais. Il n'y a pas eu de grand chelem dans les groupes 1 du jour mais un fabuleux hat-trick !

Dans l'ordre chronologique, tout avait merveilleusement commencé avec ses trois pensionnaires engagés qui occupent le podium du Gain Spring Juvenile Hurdle (Gr.1)...

 

 

 

 

Le plus délaissé des Mullins par les parieurs, Footpad (Creachadoir, élevage Collet), a su résister à ses compagnons de boxes Allblack Des Places (Full Of Gold, élevage Lejeune) et Let's Dance (Poliglote, élevage Hayoz). Ce trio laissant, Ivanovic Gorbatov,  pensionnaire d'un certain Aidan O'Brien, à plus de 7 longueurs.

Elevé par Louise et Camille Collet, et ayant couru deux fois à Auteuil sous l'entrainemant de Robert Collet, Footpad décroche son premier groupe 1 et peut afficher un beau bilan de 3 victoires et une 3ème place (dans un groupe 2 à Gowran) pour ses 4 sorties irlandaises. 

Fils de Full Of Gold (Haras du Grand Chesnaie) et Amiraute (Haras des Places), Allblack Des Places confirme le potentiel que l'on avait remarqué en France chez François Nicolle et après une victoire dans un maiden à Fairyhouse, résistant du plus court des nez au rush de Let's Dance. Cette dernière, fille de la bonne Baraka du Berlais (Prix d'Iéna L., 2ème du Prix Duc d'Anjou Gr.3) par Poliglote (Haras d'Etreham), est également engagée dans le prochain Triumph Hurdle (Gr.1) à Cheltenham, comme ses deux camarades.

 

Une heure plus tard, la razzia se poursuit avec Bleu Et Rouge (Charming Groom, élevage Haras de la Rousselière) et Bellshill sur la troisième marche du podium...

 

 

 

Le fils de Lady de Renom (Haras de la Rousselière), par Charming Groom, était passé très proche de la victoire pour ses débuts en France dans deux courses plates, sous l'entrainement de Laurent Viel. Il concrétise donc ici, après sa 4ème place du 27 décembre dans le Future Champions Novices Hurdle (Gr.1), et en dominant des références irlandaises car Tombstone accumule les accessits à ce niveau et Bellshill a déjà épinglé deux groupe 1 en début de carrière !

Bleu Et Rouge pourrait affonter Min dans le prochain Supreme Novices Hurdle (Gr.1) ou, toujours à Cheltenahm, préférer retrouver Bellshill et l'ogre Yanworth dans le Neptune Novices Hurdle et ses 900 mètres suplémentaires (4200m).

 

Dans la foulée, Outlander, portant le grenat et blanc de Gigginstown House Stud, apportait le troisième groupe 1 du jour à l'écurie Mullins. Invaincu en trois sorties sur les gros ostacles, il décroche tout de même son premier groupe 1.

 

 

 

 

 Le fils de Dai Jin (Deutsches Derby Gr.1, en 2003) et de la "FR" Panzella a encore l'embarras du choix pour ses engagements à Cheltenham : JLT Novices Chase (Gr.1), Arkle Trophy (Gr.1), RSA Chase (Gr.1) et même Champion Hurdle (Gr.1).

Si vous souhaitez mieux comprendre la méthode de l'homme qui domine l'obstacle européen, Willie Mullins, découvrez ou redécouvrez le reportage France-Sire chez lui, réalisé en mars dernier, en cliquant ici.