Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Demain : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale

Un week-end pas vraiment chômé !

02/05/2016 - APRH

 


Chronologiquement, ce beau week-end a commencé à Auteuil et notamment par la remise des prix des trophées AQPS pour le palmarès 2015. Une belle occasion de réunir et d'honorer les porte-drapeaux de cette "famille" !



Pour la compétition, c'est le toujours très attendu Prix Wild Monatch (L) qui a donné le coup d'envoi. Avec quatre représentants, maître Gallorini est écouté par ses jockeys.



Sur la piste, c'est l'élève de Guy Chérel, Middle, qui a marqué les esprits...



surclassant l'opposition dans la phase finale ! Le fils de Smadoun, élevé par EARL de Cordelles et A. Lamotte d'Argy, frappe un grand coup.



Lorsque les champions actuels d'Auteuil vont rentrer en piste, l'occasion est belle pour Joël Blanc d'immortaliser l'instant.



Dans le Prix Jean Stern (Gr.2), on attendait beaucoup des représentants de Guilaume Macaire, Punch Nantais et Politikar, mais ils ont du admettre la supériorité de Paulougas.



Le fils de Turgeon se révèle à ce niveau mais à la manière des forts, toujours dominateur avec Jacques Ricou.



Sûrement une agréable surprise pour Dominque Bressou et son équipe, ainsi que la famille Papot.



Toujours chez les 4 ans, mais sur les haies, Device s'est encore montré dominateur dans le Prix Amadou (Gr.2)...malgré une petite frayeur en début de parcours !



Neuvième victoire, en onze sorties, pour le fils de Poliglote, l'immense majorité en étant associé à James Reveley.



Dans le rond de présentation du Prix Ingré (Gr.3), ultime préparatoire avant le Grand Steeple-Chase de Paris, Guillaume Macaire se veut précis dans ses ordres à Arnaud Duchêne pour la première fois associé au champion de la famille Le Gentil.



Toujours en tête, et épaulé par Milord Thomas durant le second tour de piste, As d'Estruval s'est encore montré impressionnant dans ses sauts et dominateur dans la phase finale.



Invaincu dans la voie royale vers le prochain Grand Steeple-Chase de Paris, As d'Estruval, et Arnaud Duchêne, peuvent jouer les forts. Une pensée pour B. Lestrade qui se remet de son début d'AVC et fait tout pour être présent le 22 mai.



En attendant, on continue de savourer ces succès dans l'entourage d'As d'Estruval.



Courageux troisième malgré une blessure, Jamy Baie est fidèle à lui même et nous permet de saluer la mémoire de son mentor Michel Postic qui nous a quitté le lendemain.



Dans le Prix Léon Rambaud (Gr.2), Blue Dragon n'a pas toujours été très appliqué...



mais le fils de Califet, associé à David Cottin, a su se montrer encore dominateur !



Un dixième succès en douze courses qui satisfait Magalen Bryant et son "clan", ainsi que l'écurie de Guy Chérel.



Le lendemain, Dimanche 1er Mai, il y avait du monde sur l'hippodrome de Saint-Cloud.



Pour voir les courses et profiter des nombreuses animations



mais aussi rendre un bel hommage au néo-retraité Cirrus des Aigles !



Il était nombreux à souhaiter s'approcher du champion lauréat de sept groupe 1



Christophe Soumillon et Corine Barande-Barbe ont eu l'occasion de transmettre leurs émotions au public...



et cette parade, à l'anglaise, fut même l'occasion pour le jockey de remettre la casaque...



pour une ultime et belle photo de famille sur un hippodrome !



Les fans pouvaient également repartir avec un souvenir de ce bel hommage orchestré par France-Galop. Une bonne iddée !



En piste, Dariyan fut un beau vainqueur du Prix Ganay (Gr.1) délocalisé pour cause de travaux du nouveau Longchamp.



En bon crack jockey, Christophe Soumillon a su trouver le passage, alors que la situation semblait compliquée, et faire parler le changement de vitesse de son partenaire.



Cinquième succès dans ce groupe 1 pour le jockey belge, qui conserve son titre acquis avec Cirrus des Aigles.



A 4 ans, et selon son entourage, le fils de Shamardal et Daryakana ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin !



Vadamos a lui fait un numéro dans le Prix du Muguet (Gr.2), son deuxième groupe 2 après son succès à Baden-Baden en septembre dernier.



La championne Ervedya, pas revue depuis son succès dans le Prix du Moulin de Longchamp,doit se contenter d'une lointaine deuxième place pour sa rentrée.



Le 5 ans, fils de Monsun et Célèbre Vadala, a fait briller les couleurs de ses éleveurs : le Haras de Saint Voir. Andreas Putsch et Crispin de Moubray prennent les impressions de P.C. Boudot.



Espérons que des vocations soient nées lors de ce beau week-end...!