Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Minding remporte les Oaks d'Epsom en championne

03/06/2016 - Infos générales
« Peut-être aurions-nous dû la courir dans le Derby ? » Tout est dit dans cette phrase de Michael Tabor après le succès impressionnant de sa pouliche dans les Oaks d’Epsom 2016. Le copropriétaire est resté bouche bée devant la performance de la fille de Galileo et Lillie Langtry qui fait ainsi honneur à ses grandes origines, déjà contées lors de sa victoire dans les 1000 Guineas de Newmarket.

Minding était montée par Ryan Moore, le premier jockey du clan "Coolmore" ©DR

 

Un doublé 1000 Guineas de Newmarket – Oaks d’Espom n’est pas fréquent. La dernière pouliche en date qui avait réalisé cette performance n’était autre que Kazzia pour Godolphin en 2002. Depuis 1942 et avant Kazzia, 14 pouliches furent auteurs de ce doublé, des pouliches de la trempe de Salsabil en 1990, Midway Lady en 1986, Oh So Sharp en 1985, Mysterious en 1973, Altesse Royale en 1971, Sweet Solera en 1961, Never Too Late en 1960, Petite Etoile en 1959, Bella Paola en 1958, Meld en 1955, Musidora en 1949, Imprudence en 1947, Sun Stream en 1945 et Sun Chariot en 1942. Minding fait désormais partie de cette liste après son succès dans les 1000 Guineas 2016.

 

Note : Depuis 1943, 14 pouliches ont réalisé le doublé Poule d’Essai des Pouliches – Prix de Diane.

6ème gagnante d’Oaks d’Epsom pour Aidan O’Brien, Minding est aussi la deuxième (seulement) gagnante de ce classique pour son père Galileo après Was en 2012. Sa mère Lillie Langtry, lauréate des Coronation Stakes(Gr.1)  et Matron Stakes (Gr.1) avait été achetée par l’équipe de Coolmore 230.000GNS yearling à Tattersalls. Issue du croisement Danehill Dancer sur une mère par Darshaan, cette jument qui porte les initiales du bonheur (L&L) avait précédemment été achetée 70.000GNS foal en 2007.

 

Malgré un parcours chaotique, Minding a fait forte impression. Elle devient au soir du 03/06/16 (avant les Derby anglais et français) la favorite des bookmakers anglais pour le prochain Prix de l'Arc de Triomphe ©DR

 

Architecture, entrainée par Hugo Palmer, première dauphine de Minding dans ces Oaks 2016 a aussi fait l’objet d’un pinhooking. La fille de Zoffany avait été repérée et achetée 4.800€ par Patricia Burke qui l’a revendue £26.000 yearling à Amanda Skiffington. Bien plus raisonnable que Lillie Langtry donc. Quant à Harlequeen, la deuxième dauphine de Minding, elle a été achetée 32.000GNS yearling par Gill Richardson. Cette fille de Canford Cliffs est placée sous la responsabilité de l’ancien footballeur et entraineur à succès (cf Youmzain) Mick Channon.

Quel est le lien entre la maitresse du roi Edward VII, le champion Vaguely Noble et le grand-père de Jane Birkin ? Réponse dans la formidable LIGNEE MATERNELLE DE MINDING, un article de XAVIER BOUGON.

 

La joie de Damien Kerwick, le lad de Minding ©DR