Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Monpilou devient ambassadeur pour la STH de Pau, retour sur son odyssée

20/07/2018 - Infos générales
Devenue la star des anglo-arabes et plus généralement du monde des courses, l’excellent Monpilou profite aujourd’hui de sa retraite chez Pascal Dupouy dans le Sud-Ouest. Ce dernier nous donne des nouvelles du champion qui vient de devenir ambassadeur pour la société de transport STH de Pau et revient sur l’histoire du cheval, une véritable odyssée. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM
Pascal Dupouy et Monpilou
 
 
« C’est une star ce Monpilou » explique Pascal Dupouy. Ce cheval au palmarès incomparable chez les Anglo-Arabes, meilleur élément de sa race, a soufflé au printemps dernier ses 11 bougies. Elevé par Jacques Détré chez Michel Parreau-Delhote, Monpilou a stoppé sa carrière sportive en 2014 comme l’explique Pascal Dupouy. « Le cheval devait prendre part au meeting de Pau mais une alerte à une jambe l’en a empêché. Jacques Détré a toujours su que j’aimerai prendre son champion à la retraite. L’histoire de ce cheval a commencé avant sa naissance car Jacques Détré adorait Gavotte de Brejoux qu’il voulait faire saillir à son étalon Saint des Saints. Il a acheté la poulinière et les différents croisements ont donné tout d’abord l’excellent Synaptique en 2004 et trois ans plus tard Monpilou qui avait été nommé ainsi car le cheval est né le jour de la mort du cousin germain de Jacques Détré, son cousin qu'il appelait Pilou.
 
SOURCE WWW.ANGLOCOURSE.COM

Je pense aussi souvent au regretté Pascal Hervé qui adorait le cheval. C’est d’ailleurs chez lui qu’il devait aller se reposer après sa carrière de course mais vous savez malheureusement comment s’est passé la suite… L’histoire a commencé de la sorte. Ma fille m’appelant toujours Pilou, nous suivions ensemble sa carrière dès ses débuts à Auteuil sans savoir évidemment qu’il allait devenir un champion. Après avoir travaillé pour Monsieur Wildenstein dans les galopeurs puis pour Pierre Levesque chez les trotteurs, je me suis fait muter dans le Sud-Ouest et je cherchais un cheval. Je suis rentré en contact avec Jacques Détré et petit à petit, il m’a accordé sa confiance. Je n’étais pas conscient à l’époque que de très nombreuses personnes souhaitaient prendre ce champion après sa carrière de courses et je remercie encore aujourd’hui Jacques Détré. Un jour, j’ai vu que plusieurs personnes cherchaient des nouvelles du cheval sur les réseaux sociaux.
 
 
Monpilou avait pris part à la Parade des Champions des 48h de l'Obstacle à Auteuil en novembre 2017
 
 
Retrouvez les photos de Monpilou prises par sa photographe officielle Laura Galinier

C’est un cheval qui a toujours fait preuve de beaucoup d’attentions, même en stoppant sa carrière sportive. Toute l’équipe de l’écurie Macaire idolâtrait le cheval, de Guillaume Macaire à tout le personnel en passant par ses jockeys Jacques Ricou qui l’appelait « le Gladiateur », Bertrand Lestrade et Vincent Cheminaud. Encore aujourd’hui, de très nombreux fans veulent avoir de ses nouvelles et il sait très bien quand quelqu’un vient le voir au pré. Monpilou pose pour tous ses fans. Il appartient au monde des courses. Le 30 décembre 2016 quand il paradait avant le Grand Steeple-Chase des Anglo-Arabes à Pau, des américains étaient venus voir le cheval et avaient fait le déplacement uniquement pour lui. C’est un couple habitant à Lexington qui veut même avoir Monpilou en 2019 aux Etats-Unis pour un concours. Je ne sais pas s’il fera le voyage mais il participera également à une journée de courses en guest star à Toulouse l’an prochain et même au festival Equestria de Tarbes. Bref, Monpilou est très demandé sur les réseaux sociaux.
 
 
Monpilou, monté ici par Thomas Beaurain et tenu en main par Pascal Dupouy le 30 décembre 2016 à Pau. Le cheval a paradé devant son public avant le Grand Steeple-Chase des Anglos-Arabes ©RobertPolin
 

En novembre 2017, Monpilou a participé à la parade des champions organisée par l’association Au-delà des Pistes dont il est également ambassadeur lors des 48h de l’Obstacle. J’étais alors très embêté pour trouver un transporteur pour amener le cheval à Paris étant dans le Sud-Ouest. De là, j’ai fait la connaissance de Claude Vidal et nous avons décidé d’un commun accord que Monpilou allait devenir ambassadeur de la STH de Pau. Il a donc son licol STH et sa couverture STH. A chaque fois que Monpilou se déplace, c’est avec la STH de Pau. J’aimerai enfin remercier Monsieur Jacques Détré, ses fils, le Haras de Pourquarens Lafitole de Cyril Cauhapé, le Haras des Fontaines, Au-delà des Pistes, Florence et Philippe du Haras des Baies, Jeremi Dallier et la photographe officielle de Monpilou Laura Galinier ainsi que sa coiffeuse Stéphanie Bordes. »
 
 
Revoir la Parade des Champions avec Monpilou à partir de la 4ème minute