Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale
Deauville - du 07/12/2019 au 10/12/2019
Vente d'Elevage

Tarbes : Couleur Fauve, en hommage à Maurice Lille

22/10/2018 - Infos générales
Le Prix Caroline de Freycinet était sans doute la plus belle affiche du jour à Tarbes ce dimanche 21 octobre avec le match attendu entre Couleur Fauve et Divin de Cajus, un duel qui a tourné à l’avantage de la femelle pour un hommage très émouvant à son éleveur Maurice Lille dont l’élevage est aujourd’hui poursuivi par sa fille Nadine et son beau-fils Marc Minvielle. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM
 
 
On se serait cru dans le Far West tant la tension du duel entre Divin de Cajus et Couleur Fauve était arrivée à son paroxysme. Lors des trois dernières courses de la pouliche, Divin de Cajus l’avait battu à une reprise dans le Grand-Prix d’Aquitaine au mois de mai à Bordeaux. A la décharge de la pouliche, cette dernière effectuait sa réapparition en piste à 4 ans. A 3 ans, cette fille d’Arès de la Brunie est tout simplement restée invaincue en sept sorties. Elle avait débuté dans le Prix du Grand Tarbes (comme Frisson Bleu, vainqueur du Prix du Ministère de l’Agriculture à 37,5%) puis avait terminé sa saison par ses victoires dans le Grand-Prix des Pouliches et surtout par un succès de 6,5 longueurs devant Divin de Cajus dans le Grand National des Anglo-Arabes à 37,5% en novembre à Toulouse. On a déjà hâte de revoir ces deux chevaux s’entrebattent dans la prochaine édition du Grand National le 16 novembre prochain.
 
Deuxième de sa section lors du Show Anglo de La Teste en 2016, Couleur Fauve est entraînée par Xavier Thomas-Demeaulte qui travaille avec Nadine Minvielle depuis plus de 15 ans ; dès l’installation à Mont-de-Marsan. C’est Maurice Lille, le père de Nadine, malheureusement disparu cet été, qui avait acheté La Toison d’Or, l’arrière grand-mère de Couleur Fauve, à un couple d’éleveurs du Gers, les Laffourcade. Entraînée par Abel Ramon Diago, La Toison d’Or s’était accidentée en compétition mais s’était rattrapée au haras en produisant le bon Le Feu d’Or, gagnant de 11 courses dont plusieurs cross chez Jean Guillemin.
 
 
 
Couleur Fauve, 3ème en partant de la gauche, montée pr Ioritz Mendizabal

On en parle dans l'article