Demain : Kill
November Foal Sale Part. 1
Demain : Deauville
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Vente d'Eté Arqana 2015 Jour 1 : pas de pitié, les plus forts mangent les plus faibles

02/07/2015 - Ventes élevages
Pas de pitié, les plus forts mangent les plus faibles. Tandis le jeune et prometteur Zoffany a signé le top price de cette première journée de vente de la vacation d’Eté à Deauville, les étalons têtes de listes en obstacle ont dominé la cession des stores de 2 et 3 ans. VOIR les DIFFERES, RESULTATS, PHOTOS et ANECDOTES du jour 1.

VOIR LES DIFFERES DU JOUR 1, CLIQUEZ ICI

 

Au vue des statistiques de cette première journée, une vacation qui réunissait chevaux de 2 ans de plat inédits et stores de 2 et 3 ans, le marché reste très fluctuant. Le pourcentage de chevaux vendus est ainsi passé de 65,22 % en 2013 à 73,18% en 2014 puis à 57,31% cette année. Le prix médian reste néanmoins stable évalué à 16.000€ en 2013 et 2014 et à 15.500€ en 2015. Enfin, le prix moyen se stabilise restant dans une fourchette de 22.694€ en 2013, 24.092€ en 2014 et 23.643€ cette année. *

*Ces statistiques ne concernent que la première journée de vente.

Issu de la première génération de Zoffany qui excelle sur les pistes, ce lot 67 fut le top price de la première journée de la Vente d'Eté 2015 ©APRH

 

Le top price de cette première journée a été enregistré dans la cession des chevaux de 2 ans de plat inédits. Ainsi, un fils de Zoffany et de More Respect (Spectrum) présenté par Willie Browne (Mocklershill) portant le lot 67 a été adjugé 160.000€ au courtier Laurent Benoît (Broadhurst Agency), acheteur notamment pour Boetie Racing ou sa petite sœur l’écurie Boetie Racing II. Le nom du client n’a en revanche pas été dévoilé mais l’on sait d’ores et déjà que ce poulain encore non nommé et né le 24 mars 2013 en Grande Bretagne va rejoindre les boxes d’André Fabre à Chantilly. Pour informations, ce mâle de 2 ans avait été acheté yearling 50.000GNS par Peter et son fils Ross Doyle à Tattersalls ainsi que 24.000€ foal par Gaynestown aux ventes d’élevage de Goffs. Un tel engouement pour un fils de Zoffany n’est pas étranger au fait que l’étalon réalise des débuts tonitruants au haras. Né en 2008, Zoffany est un fils de Dansili gagnant des Phoenix Stakes à 2 ans. Entré à Coolmore Stud en 2012 au tarif de 7.500€ la saillie, il est déjà le père de 4 chevaux gagnants de Stakes dont trois à Royal Ascot : Waterloo Bridge (Norfolk Stakes Gr. 2), Illuminate (Albany Stakes Gr. 3), Washington DC (Windsor Castle Stakes Listed).Cette année, Zoffany est proposé à 12.500€ le saut.

 

Mon Prestige, le lot 171 a lui aussi atteint le cap des 100.000€

 

Dans la vacation des stores de 2 et 3 ans, il n’y a pas eu de miracles. Encore une fois, les plus forts ont dévoré les plus faibles. Pour preuve, les pères des lots ayant atteint ou dépassé le cap des 50.000€ ont pour nom Kapgarde, Poliglote, Saint des Saints, Martaline et Voix du Nord. Bref. Le top price des stores a été obtenu au lot 171, à 24 numéros de la fin de la journée. Ce fils hongre de Kapgarde et Prestige Girl n’est autre que le frère de Lord Prestige, le double lauréat de Gr. 3 à Auteuil. Acheté yearling 65.000€ par The Channel Consignment (le vendeur du jour) à son éleveur Christophe Sorignet (Elevage de la Brume), le très beau Mon Prestige a été revendu 100.000€. Bertrand Le Metayer (BLM Bloodstock) a signé le bon d’achat en compagnie et pour le compte de James-Douglas Gordon, le copropriétaire du champion Bonito du Berlais. D’ailleurs Bertrand Le Metayer nous a expliqué : " Nous avions vu Mon Prestige l’an dernier lors de son premier passage sur le ring. Mais Jim (James-Douglas Gordon, ndlr) ne voulais pas attendre. Il préfère acheter des jeunes chevaux que des poulains yearlings ou foals. Nous ne savons pas encore s’il restera à l’entrainement en France mais nous l’avions déjà adoré yearling. "
 
Troisième top price la première journée et deuxième top price des stores, Midship Davis, lot 157
 
Deuxième top dans la vacation des stores, le lot 157 est un fils entier de Poliglote présenté par le Haras de Grandcamp pour l’éleveur Claude Quellier basé près de Laval en Mayenne. Ce dernier était ravi de la vente de son poulain et du fait qu’il restera en France car acheté par François Nicolle. L’entraineur royannais top acheteur de la journée avec 5 lots achetés pour un total 234.000€ s’est permis le luxe de battre Highflyer Bloodstock (Anthony Bromley). A 90.000€, ce mâle de 2 ans fera l’objet d’une copropriété incluant Jean-Claude Rouget, présent aux côtés de François Nicolle au moment de signer le bon d’achat. L’homme de Carlita du Berlais (pour citer sa dernière victoire de Listed) nous a d’ailleurs déclaré avoir eu très chaud quand il a fallu signer le bon !
 
Après un fils de Sea The Stars élevé au Haras du Quesnay vendu 78.000€ et un fil d’Invincible Spirit vendu 70.000€, le troisième top price des stores a été obtenu par le lot 161 une propre sœur du triple lauréat de Gr. 2 et multiple placé de Gr. 1 Irish Saint. Née, élevée et présentée par Pascale Ménard du Haras du Mâ, cette fille de Saint des Saints a changé de propriétaire et va désormais rejoidnre l’Irlande à l’issue d’une enchère finale de 70.000€. Moanmore Stables, plus connu sous le nom de Peter Vaughan, a signé le bon. Il nous a déclaré avoir eu du mal à acheter aujourd’hui vue la compétitivité des rares stores de hauts vols sur le marché. Gagnante à Pau, Minirose (Mansonnien), la mère de ce lot 161 et donc mère d’Irish Saint, est restée fidèle à Saint des Saints depuis 2010. Elle est à nouveau pleine du même étalon.
 
Enfin, l’ultime poulain à avoir franchi le cap des 60.000€ fut le lot 184, un demi-frère de la gagnante de Gr. 1 La Segnora par Poliglote acheté 65.000€ par Bertrand Le Metayer. Le sous enchérisseur fut une nouvelle fois Highflyer Bloodstock. Ce poulain de 3 ans nommé Le Patriote a été élevé par Guillaume Vitse, directeur du Haras de Colleville. Il avait été racheté à 2 ans pour 38.000€. « La pilule était dure à avaler mais je suis ravi de sa vente aujourd’hui » nous a alors dit l’éleveur.
 
Note : Martaline, l'étalon tête de liste en obstacle en France en 2015, s'est lui aussi signalé étant le père de lots vendus 55.000€ (lots 102 et 121), 50.000€ (lot 189), 48.000€ (lot 97), ...