Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Demain : Saratoga Springs, New York
The Saratoga Fall Sale
newmarket - du 17/10/2019 au 18/10/2019
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - du 23/10/2019 au 25/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 01/11/2019
Autumn Horses in Training Sale

Laurens, la "Fr" gagnante du Fillies Mile (Gr.1), vendue £ 220.000 à Newmarket : les images

14/10/2017 - Ventes élevages
La razzia d'Aidan O'Brien a été stoppé dans le Fillie's Mile par le plus court des nez, celui de la "Fr" Laurens, une fille de Siyouni élevée par Melchior-François Mathet et vendue £ 220.000 au nouveau propriétaire John Dance par Coulonces sales (Anna Drion), à la Premier Sale de Doncaster, où elle était d'ailleurs la toute 1e vendeuse venue de France.


Laurens, à droite, résiste d'un nez au retour de September, et s'octroie ainsi le Fillies'Mile de Newmarket.

 

Après avoir été l'attraction de la session Premier Sale organisée par Goffs UK fin août 2016, à Doncaster, voilà que Laurens crée l'évènement sur les pistes. En gagnant le Fillie's Mile, un Gr.1 pour les pouliches de 2 ans sur 1600 m à Newmarket ce vendredi 13 octobre en Angleterre, Laurens couvre non seulement son père Siyouni d'une nouvelle gloire après les succès initiaux de son autre fille Ervedya à Royal Ascot, mais elle stoppe la série de succès qui semblait inarretable d'Aidan O'Brien, mentor de la dauphine September. Il ne s'en est fallu que d'un nez pour que résiste au retour de cette dernière Laurens, sous la selle de Pat McDonald, pour l'entrainement de Karl Burke, un homme du Yorkshire dans le nord de l'Angleterre, rendu célèbre en France avec The Grey Gatsby qui a gagné le Prix du Jockey-Club 2014.

Il avait reçu la pouliche après son achat à la vente Premier Sale de Doncaster, où elle avait été achetée pour un tout nouvel investisseur, John Dance. Sur le même hippodrome, également dans le nord de l'Angleterre, sur les terres légendaires de Robin des Bois, Laurens avait gagné en débutant  en juillet. Dauphine de Polydream ensuite dans le Prix du Calvados (Gr.3) à Deauville, elle venait de renouer avec le succès dans les May Hill Stakes (Gr.2).

 

 
Anna Drion à Doncaster.
 

Si le Haras des Monceaux avait envoyé aussi 2 produits Outre-Manche en 2016, il les a fait passer sous la bannière de Baroda Stud, donc Coulonces Consignment est bel et bien le tout 1e haras français à présenter des yearlings à la Premier Sale de Doncaster, une vente spécialisée dans la vitesse et la précocité. Anna Drion a donc décidé de passer 3 yearlings sur le ring d'ex DBS, une agence très active rachetée récemment par Goffs UK : un fils de Choisir (lot 28), vendu £ 52.000, un fils de Le Havre (lot 294), vendu £ 90.000 et une fille de Siyouni (lot 376), vendue £ 220.000, ce qui la classe dans le top 3 de la vente.

  Elle était d'ailleurs la seule fille de Siyouni du catalogue et appartenait à Melchior-François Mathet. Ce dernier l'a élevé au Haras de Bourfontaine près de Soissons dans l'Aisne, le domaine qui avait été acheté par son père, l'entraineur de légende François Mathet disparu brutalement en 1982, et qu'il remonte actuellement avec pas moins de 22 juments aujourd'hui.

 


Melchior-François Mathet, propriétaire de la fille de Siyouni, en discussion avec Céline Cauzette et Micheal Orton, de Goffs UK.

 

Voilà ce que disait alors Anna Drion : " Cela fait plusieurs années que je suis de près cette vente de Doncaster et j'ai pu constater que les yearlings qui en sortent obtiennent en course des résultats exceptionnels", explique Anna Drion. Car il n'y a pas que les prix sur le ring qui compte dans une vente, c'est surtout, pour nous qui avons les mères, les gens à qui ils sont vendus et les résultats qu'ils peuvent en obtenir en course. Or, ici, c'est une vente de professionnels avec des entraineurs qui choisissent les chevaux. Comme il faut toujours s'ouvrir et que je souhaite faire connaitre Coulonces à travers les frontières, j'ai donc décidé de venir ici cette année. Ici, j'ai la chance de rencontrer de très nombreux entraineurs et propriétaires qui ne viennent jamais en France. Grâce aux ventes Arqana, le nom de Coulonces est connu et cela me permet de découvrir plein de monde ici, d'autant plus que tous me disent que nos chevaux sont remarquablement beaux ! 
 

 
Anna Drion avec ses parents autour du ring de Doncaster.
 

Anna Drion a présenté 2 produits de l'élevage familial par Choisir et Le Havre (NDLR : cet étalon vedette a été élevé par les parents d'Anna Drion au Haras du Grand Chêne) mais aussi une pouliche par Siyouni dénichée chez Melchior-François Mathet. " J'ai visité ses yearlings au printemps et quand j'ai vu cette pouliche de Siyouni, je me suis dit que c'était la pouliche qu'il fallait pour Doncaster ! Ensuite, dans les prés de mes parents, le fils de Choisir était un peu une évidence car Choisir a le profil type de la précocité. Cela n'est pas le cas pour Le Havre, certes, mais l'étalon est très connu maintenant en Europe, alors c'est à nous d'amener les yearlings sur les rings étrangers pour les montrer partout où cela est possible."

 


La seule fille de Siyouni du catalogue.

 

Comme annoncé, la fille de Siyouni a crevé l'écran. Présentant un modèle extraordinaire, cette nièce de Salford Mill, un vainqueur du Hong Kong Derby (VOIR LE PEDIGREE) a donné lieu à une féroce bataille d'enchères mettant aux prises à la fin Angus Gold (Shadwell - Cheikh Hamdan Al Maktoum) et un nouvel investisseur nommé John Dance, assisté de son agent Salcey Lawn (Salcey Forest Stud). Ce dernier a obtenu l'enchère gagnante à £ 220.000 : ' Siyouni est un étalon formidable et la pouliche était vraiment superbe. C'était de loin la meilleure pouliche du catalogue. Cela fait seulement 4 ans que j'ai des chevaux de courses mais maintenant j'en possède une quarantaine, répartie chez plusieurs entraineurs dont Karl Burke. Ce que cherche, c'est des chevaux précoces...mais aussi et surtout un gagnant de Guinées ! "

 

 

Pour une 1e expérience d'Anna Drion et de Siyouni Outre-Manche, ce fut un réel succès. Rappelons que la réputation de Siyouni a bien sûr dépassé les frontières de l'hexagone, mais que son nom s'est rendu particulièrement doux aux oreilles des anglais lors de la victoire de sa fille Ervedya dans les Coronation Stakes 2015. Inutile de préciser qu'un étalon français en activité ne s'était pas imposé dans un Gr.1 à Royal Ascot depuis la nuit des temps...

 


Anna Drion avec Heny Beeby, le grand patron de Goffs.

 


Melchior-François Mathet après la vente en compagnie de John Dance, l'acheteur en polo rose.

 


On en parle dans l'article