Aujourd'hui : Doncaster
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale
Arcadia, Californie - le 05/06/2019
Santa Anita Two Years Old in Training

Les dessous du prix record pour un yearling, frère de Black Caviar par Redoute's Choice

10/04/2013 - Ventes élevages
  Créée en 1867, la société Inglis organise des ventes de chevaux depuis 1906 et le mardi 9 avril, elle a enregistré le top-price record en Australasie (Nouvelle-Zélande comprise). Les dirigeants espéraient A$ 3Millions du demi-frère de Black Caviar et All Too Hard. Très demandé, soit par les curieux, soit par des acheteurs potentiels, le fils de Redoute’s Choice est sorti 132 fois avant la vente ou les jours précédents.
Le record est pulvérisé
Le record en Australasie était détenu par la Nouvelle-Zélande avec une enchère de NZ$3.600.000 aux ventes Karapa de février 2000.
 
En Nouvelle-Zélande, la New Zealand Bloodstock (Auckland) organise en janvier/février les Karaka Premier Yearling Sale. Le top-price est détenu par l’année 1990 avec un yearling de Zabeel et de Diamond Lover (une fille d’Eight Carat, la mère d’Octagonal). Acheté par Gooree Stud, Don Eduardo sera vainqueur de l’AJC Derby (Gr.1), et se classera second des Guinées de Rosehill (Gr.1), 3e de l’Australian Cup (Gr.1 à Flemington). Il est entré au haras en Nouvelle-Zélande en 2003 à Fayette Park Stud. En 2012, il faisait la monte à Haunui Farm aux côtés d’Iffraaj.
 
 
Voir les statistiques sur les top prices des ventes de yearlings INGLIS
 

En Australie, le record était détenu conjointement par les années 2006 et 2007 avec un top à A$ 3.000.000 suivies par les années 2008 et 2012 :

- En 2006, les enchères record s’étaient portées sur un fils de Redoute’s Choice et de Deja Slew (une fille de Northern Valley, donc une petite fille de Green Valley, une souche Wertheimer dont est issue Solemia). Présenté par Yarroman Park Stud (situé tout près d’Arrowfield Stud), il est acheté par Alec G. Laird, entraîneur en Afrique du Sud, pour l’équivalent de US$2.225.400. Les performances du dénommé Nodoubt Deja ne méritent pas que l’on s’y attarde.
 
- En 2007, c’est le trois-quart frère d’Holy Roman Emperor (Danehill) qui l’objet de toutes les convoitises. Présenté par Coolmore Australie, le fils de Rock of Gibraltar (Danehill) et de L’On Vite (grande famille nord-américaine et surtout canadienne, celle de Fanfreluche) est acheté par la coqueluche australienne, Gai Waterhouse pour l’équivalent de US$ 2.478.900. Le dénommé Mount Olympus a le même genre de palmarès que son copain.
 
- En 2008, on a approché le record avec A$2.700.000 (au cours du jour, US $2.544.480) pour un fils de Redoute’s Choice et de Salameh. Présenté par Emirates Park Stud (haras, appartenant à Son Eminence dubaïote Nasser Lootah, où est stationné Dream Ahead), il est acheté par Darley Australia mais L’Heritier (c’est son nom) sera vite revendu.

Notes

La société William Inglis and Son avait procédé, en 1924, à la vente pour cessation d’activité des frères Moses (les propriétaires d’Arrowfield Stud) (voir le grand dossier Danehill).
 
 
Le frère de Black Caviar a réuni une foule considérable dans le ring des ventes d'Inglis.
 
 
Mère de Black Caviar et All Too Hard, Helsinge est issue d’un aïeul français
 
Née en 2001 de Desert Sun (par Green Desert, un fils de Danzig), Helsinge est élevée par Lee Fleming et Robert Crabtree à Eliza Park qui la vendent yearling aux Magic Millions 2003 pour A$305.000 à Aquanita Racing. Restée inédite et même non-nommée, elle est revendue comme poulinière aux Easter Broodmare Sale 2005. A ce jour, elle compte six foals, le plus célèbre étant son premier produit élevée par Gilgai Farm (Rick Jamieson, propriétaire qui avait acheté en 2008 Varevees, la pensionnaire de Joël Boisnard)
 
- Black Caviar (née en 2006 par Bel Esprit, fils de Royal Academy), vendue A$210.000 (relire sur France-Sire, l’article du 12 juillet 2011). Helsinge a été l’une des 210 juments saillies par Bel Esprit cette année-là.
 
 - Moshe, son propre frère (né en 2007), qui n’aura pas la même carrière que son aîné, avait été vendu A$75.000 ou 95.000 (il faut dire que sa grande sœur n’avait pas encore débuté). Malgré cela, il est étalon à Eliza Park Stud (là où était encore stationné, Bel Esprit en 2012).
 
- All Too Hard (né en 2009 par Casino Prince, un fils de Flying Spur), vendue à Hawkes Racing pour le compte de Nathan Leslie Tinkler (Patinack Farm, qui fait l’actualité en ce moment), A$ 1.025.000, le top-price de la vente. Il avait débuté victorieusement dans une Listed. Il compte désormais 3 victoires de Gr.1. Il est né de la «first crop» de son père, installé à l’époque à Patinack Farm.
 
- Belle Couture (née en 2010 par Redoute’s Choice), une pouliche vendue A$2.600.000 à BC3 Thoroughbreds, le même acheteur que son propre frère (né le 29 septembre 2011) qui fait l’actualité aujourd’hui.
 
- En 2011, est né le yearling par Redoute's Choice qui est aujourd'hui au coeur de l'actualité. Il faut rappeler quand les poulains naisssent à l'automne dans l'hémisphère sud. Donc en 2013, ce poulain était bien yearling, âgé 18 mois.
 
 - En 2012, Helsinge a pouliné le 17 octobre, d’une pouliche de Bel Esprit, donc propre sœur de Black Caviar. Son éleveur a l’intention de la garder, mais si elle était à vendre, on pourrait bien atteindre des sommets.
 
- En 2013, Helsinge attend pour l’automne, un foal de Casino Prince, donc un propre frère ou sœur d’All Too Hard.
 
Les yearlings d’Helsinge auront rapporté à son éleveur près de A$9.000.000 pour une poulinière qu’il avait acheté A$115.000 en 2005 (par l’intermédiaire de son agent Peter Ford). (non-nommée comme je l’indique plus haut, elle se serait appelée un court moment, Like Billy Oh, heureusement Rick Jamieson a changé le nom).
 
 
Un document étonnant : la présentation du frère de Black Caviar dans le ring des ventes, 4 jours avant le passage sous le feu des enchères.
 
 
Le film de la vente en 2'42''
 
Présenté par Three Bridges Thoroughbreds (pour Rick Jamieson), le yearling est resté sur le ring 2 minutes 42 secondes exactement :
 
Nous avons preneur à A$2.000.000 (Swettenham Stud), puis les enchères évoluent de 500.000 en 500.000 pour arriver en deux temps à A$3.000.000.
 
Seconde partie : directement A$4.000.000 puis de 100.000 en 100.000 pour arriver à A$4.600.000. Adam Sangster (Swettenham Stud) est l’under-bidder à A$4.900.000. Une dernière enchère est le poulain quitte le ring, à peine 3 minutes après y être entré.
 
Le dernier enchérisseur se trouve être le même que celui de l’an passé pour la sœur : BC3 Thoroughbreds, une société dont le président est Bill Vlahos. Ce dernier avoue avoir payé le poulain plus qu’il n’avait prévu.
 
 
Une trouvaille ! Le passage sur le ring en 2008 d'une yearling par Bel Esprit : BLACK CAVIAR ! Et dire qu'au départ, elle s'appelait Nelly...On remarquera que depuis 2008, l'organisme Inglis a changé complètement ses installations.
 
 
Notes
 
Le second top-price de la vente (A$2.400.000) se trouve être encore un descendant de Danehill. Fils de Fastnet Rock (Danehill), il est 3/4 frère de Starspangledbanner (Choisir, fils de Danehill Dancer). C’est Coolmore Stud qui l’a emporté associé à China Horse Club.
 
A titre de comparaison, le top-price de Deauville 2012 est monté à 1.700.000 € (pour la fille de Galileo et Sanjida), 2.000.000 € (pour la fille d’Indian Ridge et Maximova) en 2002 et 1.400.000 € (pour Age of Aquarius, fils de Galileo et Clara Bow) en 2007.
 
Le prix affiché à Sydney aujourd’hui est comparable à celui de la fille de Sadler’s Wells et de Brigid qui avait battu, à Newmarket, un record mondial pour une pouliche yearling à 2.500.000 Guinées (soit environ 4 M. d’Euros). Il sera égalé en 2012 par un poulain de Galileo et Funsie acheté par David Redvers.
 
Le record européen est toujours détenu par Diaghilev (Sadler’s Wells et Darara) payé en 2000, 3.400.000 Guinées mais ce n’était pas encore l’heure de l’Euro.
 
Qui est l'heureux acheteur ?
 
BC3 Thoroughbreds a été fondée aux USA par John Brocklebank et Shane Chipman.. Ils se tournent vers le pur-sang après s’être illustrés dans les Quarter Horses. Ils ont acheté 18 chevaux durant les trois premières années. 
Outre les co-fondateurs, le staff est composé de Simon Marshall, en charge des venteset du management, Craig Cameron (directeur administratif), Shona Drechsler (assistante racing-manager), Kevin Newby…Ils sont en étroite collaboration avec les différents entraineurs australiens (Mick Price, basé à Caufield, Gerald Ryan, David Hayes, basé à Lindsay Park à Flemington, Mark Kavanagh, Leon Corstens, Tim Martin, Paul Messara (fils de John), Danny O’Brien, qui s’occupe aux destinées entre autres de Belle Couture, Russell Cameron, Peter Moody, John Hawkes..).