Bangor On Dee - le 30/07/2017
TBA FOAL SHOW
Doncaster - du 08/08/2017 au 09/08/2017
August Sale 2017

Arqana présente : Un succès, des acteurs et Avenir Certain (Poule d'Essai des Pouliches)

13/05/2014 - Arqana Succes
En partenariat avec FRANCE SIRE, ARQANA présente aujourd'hui Sylvain Vidal du Haras de la Cauvinière, l'éleveur d'Avenir Certain. Il nous raconte la victoire de sa protégée dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.1) dimanche 11 mai à Longchamp. LIRE L'INTERVIEW COMPLETE.
Installés depuis 2006 au Haras de la Cauvinière dans le Calvados, Sylvain et Elisabeth Vidal sont les éleveurs de la talentueuse Avenir Certain. Le couple élève dans un cadre sublime ses propres chevaux mais aussi ceux d'éleveurs sans sol comme Gérard Augustin-Normand, propriétaire de Le Havre et co-propriétaire d'Avenir Certain.
 
© APRH
 
France Sire : Comment avez-vous vécu l’arrivée de cette Poule d’Essai des Pouliches ?
Sylavin Vidal : « Avec ma femme Elizabeth, nous sommes restés au rond de présentation pour voir la course. Quand j’ai vu qu’Avenir Certain sortait du peloton au poteau des 400m, j’étais en transe d’autant plus qu’elle s’est vraiment détachée du reste du peloton grâce à sa forte accélération. Après le passage du poteau, j’ai repensé à toutes ses années qui ont précédé cette victoire et avant toute chose aux deux propriétaires de la pouliche Antonio Caro et Gérard Augustin-Normand récompensés par une victoire classique après de nombreux investissements. J’ai bien sûr pensé à Jean-Claude Rouget qui entrainait déjà Le Havre, le père d’Avenir Certain, et à Grégory Benoist. En tant qu’éleveurs, nous venons après ! Cette victoire nous a procuré une émotion immense. J’ai pensé à tous les éleveurs qui ont fait confiance à Le Havre. En tant qu’éleveurs, nous sommes des rêveurs et d’avoir une championne, c’est autre chose encore. »
 
Voir la vidéo de la Poule d'Essai des Pouliches 2014
 
FS : Comment avez-vous acheté Puggy, la mère d’Avenir Certain ?
SV : « Nous avons acheté Puggy à son propriétaire M. Troedson. Elle était à l’entrainement chez Pia Brandt avec qui nous travaillons. Elle nous a présenté l’un à l’autre. Ce propriétaire était gravement malade et avait décidé de réduire son activité d’élevage et de courses. »
 
 
FS : Pourquoi l’avoir présentée à Le Havre ?
SV : « Notre politique était de mettre une grosse partie de nos juments à Le Havre. Nous voulions faire un croisement vitesse sur vitesse. Le croisement marchait bien (ndlr : Puggy s’est placée de Gr. 3 et de Listed de 1150 à 1400m) et Le Havre avait gagné le Prix Djebel (Listed) sur 1400m en un temps record. »
 
FS : Puggy est-elle toujours poulinière au Haras de la Cauvinière ?
SV : « Puggy est toujours poulinière au Haras. En 2010, elle a produit Adjudant Chef, un double gagnant. Avenir Certain est son deuxième produit puis vient ensuite une femelle yearling par Rock Of Gibraltar et nommée Taaoa qui ressemble comme deux goutes d’eau à sa sœur Avenir Certain. Puggy n’a pas eu de foal cette année mais est pleine de Rajsaman»
 
FS : Pourquoi avoir vendu Avenir Certain yearling ?
SV : « Nous sommes avant tout éleveurs-vendeurs. Nous voulions que les meilleurs produits de Le Havre passent sur le ring pour en tirer une bonne promotion. Le pedigree d’Avenir Certain aidait à la présenter. »
 
 
FS : Pourquoi l’avoir présentée par Coulonces Consignment (Anna et Etienne Drion) ?
SV : « Je connais très bien Etienne Drion! Nous avions travaillé ensemble à Coolmore il y a 20 ans. Sa femme Anna fut l’éleveur de Le Havre. Quand ce dernier a gagné le Prix du Jockey-Club, cela nous a tous rapproché. C’est une équipe jeune et dynamique, cela compte pour nous. Leurs poulains sont très bien présentés aux ventes. »
 
FS : Même si les premiers produits de Le Havre n’ont que 3 ans, selon vous, avec quelle lignée d’étalons croise-t-il le mieux ?
SV : « Le Havre a sailli des courants de sang différents. On remarque que ses produits s’illustrent sur toutes les distances et sur tous types de surfaces, lourd, léger, sable. Il sort aussi bien des femelles que des mâles avec des croisements différents. C’est pourquoi nous pensons que Le Havre est un étalon améliorateur 
 
 
VOIR LA FICHE COMPLETE D'AVENIR CERTAIN (PEDIGREE + VIDEO YEARLING) LORS DE LA VENTE DE YEARLINGS D'OCTOBRE 2012)
 
 


Commentaires

On ne souligne peut-être pas assez que Le Havre a peu de sang de Northern Dancer, et pas de sang de Mr Prospector, contrairement à un grand nombre d'étalons actuellement en fonction. Il a par ailleurs du sang allemand. Il est donc assez facile à croiser.
Jacques BECOT - 18-06-2014 21:51

(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)