Grand Cross de Vittel comme vous ne l'avez jamais vu

29/07/2015 - Evénements
Dans la commune vosgienne célèbre pour son eau minérale, le parcours de cross de l'hippodrome de Vittel, unique au monde, complexe et sinué, part dans un golf hors de la vue du public et des commissaires en tribunes pendant plus de la moitié du temps ! A l'occasion du Grand Cross du 19 juillet, remporté par Naschador devant Hadès des Mottes, le jockey Hugo Lucas a monté avec un gopro sur le casque, ce qui nous offre des images exceptionnelles !

 

" Je passe la main aux commissaires".  Le commentateur de l'hippodrome de Vittel a cette réflexion très surprenante au 1e abord quand on ne s'est jamais rendu sur ce site pourtant bien connu pour son charme. Mais il faut dire que le parcours du cross est complètement incroyable. En effet, après une boucle à l'intérieur des pistes "classiques", les participants traversent la ligne d'en face et disparaissent des écrans et de la vue du public. En effet, le parcours se poursuit dans aucune lice indicative, à travers les arbres, les fairway et les bunker du gold de Vittel. Les jockeys doivent bien connaitre leur parcours, car on se retrouve ici sur un cross à l'ancienne, où les règles sont " d'obstacle en obstacle et de fanion en fanion". Pendant ce temps-là, soit plus de la moitié des 5200 m à parcourir, ce sont 3 commissaires ayant chacun à surveiller leur partie, qui commentent la courses à travers des talkie walkie, passant la main en disant : "Je ne vois plus les chevaux " !

Le jeune jockey d'obstacle Hugo Lucas, a eu cette idée brillante de filmer l'intégralité de la course avec un gopro sur son casque et de diffuser les images sur Facebook. De fait, France Sire TV a mixé ses images avec celles réalisées depuis les tribunes par la Fédération Régionale, et publié sur lescourseshippiques. Hugo Lucas était en selle sur Chef Scout, qui a coincé pour finir et termine 5e, tandis que son compagnon de boxe chez Eric Leray, Naschador, déjà vainqueur de ce Grand Cross en 2013, mais absent pendant toute l'année 2014. Il a pris sa revanche sur Hadès des Mottes, justement lauréat de l'édition 2014, et qui venait de le devancer dans la course préparatoire.