Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Edouard de Rothschild remet en cause le PMU et les EPIQ SERIES en direct

20/08/2016 - Découvertes
 En l'espace de 8 minutes, le Président Edouard de Rothschild a laconiquement démonté le défaut de volonté du PMU et le manque d'intérêt des EpiqSeries lors de son intervention à l'Assemblée Générale de la Fédération des Eleveurs de Galop. Sans qu'ils soient nommés directement, Xavier Hurstel (patron du PMU) et Jean-Christophe Giletta (Marketing de France Galop) ont été priés de se mettre au travail (ou pas).

 

Elu Président de France Galop, pour un 3e mandat (non-consécutif), Edouard de Rotschild n'a jamais été avare de déclaration fracassante ni d'attaque frontale envers les autres mais aussi sa propre institution. Toujours avec ce ton placide et ce débit posé propre à sa naissance, il avait ainsi déclaré il y a quelques années au cours de l'Assemblée annuelle du Syndicat des Eleveurs que le seul endroit des hippodromes parisiens où on était bien accueill, c'était le parking !

Lors de l'édition 2016 de l'Assemblée Générale du Syndicat des Eleveurs (future, sur le ring de Deauville le 8 aout au lendemain matin des ventes, Edouard de Rothschild est tombé, dont son style chatié mais à bras raccourci quand même, sur la gestion du PMU et sur l'application des EPIQ Series. Parmi ses phrases chocs, on a pu retenir ceci :

" Les Epiq Series, cela n'a de sens qu'avec le pari hippique. Ce qui me soucie pour la minute, c'est que je ne vois pas suffisamment d'éléments et d'ingrédients "paris hippiques" dans les Epiq Series et qu'on n'utilise pas siffusamment les dépenses et les investissements sont faits dans les épiq series..
 
" Le PMU s'est installé dans une culture du monopole qui n'est plus de mise aujourd'hui. Il doit Le PMU doit très sérieusement se ressaisir. Le PMU ne peut pas rester assis sur sa chaise comme il l'est pour l'instant et doit être beaucoup plus à l'écoute de ses clients. C'est un business qui doit être géré comme un business. Il faut être à la conquête. Pas seulement taper sur la Française des Jeux. Le PMU doit se recentrer sur le pari hippique, c'est le coeur de notre activité et de la responsabilité du PMU. Je pense que ce volet là a été insufisamment traité et soutenu ces dernières années. Enfin, il faut se pencher sur le pôle image (NDLR : il s'agit d'Equidia, qui dépend du PMU), qui coute 71 M€, chiffre probablement excessif.
 
 
Edouard de Rothschild, un Président qui ne mâche pas ses mots !

 
 
 
 
Quand on entend cela, on se dit que les choses vont changer et que les reponsables tant du PMU (Xavier Hurstel) et des EPIQ SERIES (Jean-Christophe Giletta) doivent sentir le vent du boulet. Entre parenthèse, le patron d'Equidia et créateur de l'étrange Equidia Life, Eric Brion a été remercié récemment, enfin presque puisque, grâce à Hurstel, il se retrouve dans un placard du PMU. En ce qui concerne les Epiq Series, qui en ont laissé plus d'un sceptique depuis son lancement, ils subissent là un sacré coup de massue sur la tête en public. Selon une source proche du pouvoir, quand ses initatieurs ont été questionnés dernièrement sur le volet provincial du nouveau plan média du marketing commun, ils ont répondu qu'ils allaient faire des efforts très particuliers sur les tous les week-ends qui comportaient un quinté en région. Mais ils n'avaient pas regardé le calendrier, qui ne comporte qu'un seul cas de ce genre au galop dans l'année, à Craon...
 
Maintenant, comme le veut l'expression, entre les déclarations d'intentions tonitruantes, fréquentes dans ce type d'assemblée, et l'application des réformes dans notre belle France bureaucratique, il y a un monde. Et beaucoup ne veulent pas faire un seul pas...