Le Haras du Lion en VIDEO, un site unique de l'histoire à l'avenir

18/01/2017 - Découvertes
 Le Salon des Etalons du Lion d'Angers annonce l'ouverture du Haras du Lion, voisin de l'hippodrome, pour une nouvelle saison de monte avec un parc étalon riche en 2017 de 6 galopeurs (Balko, Feel Like Dancing, Lord du Sud, Maresca Sorrento, Sinndar et Voiladenuo) plus 4 trotteurs. Découvrez le GRAND FILM de découverte au drone sur ce vaste domaine et le destin de ce site historique.

 

Une enveloppe est décachetée le 1e juin 2013 par un comité chargé de livrer l'avenir du Haras National du Lion d'Angers à des repreneurs. Presque 10 ans après l'annonce de la fin programmée de l'étalonnage d'Etat, la date fatidique est arrivée. Une seule enveloppe. Des années de longues discussions et d'attermoiements ont occupé les esprits partout en France, mais surtout autour des sites qui ont été les piliers d'un élevage régional, La Manche, la Nièvre, L'Orne, le Béarn, la Bretagne et bien sûr...l'Anjou. Une seule candidature. L'enjeu est aussi immense que l'Isle-Briand, au Lion d'Angers, est un joyau, le challenge assez difficile pour en avoir fait reculer beaucoup. Tous même, sauf les deux associés qui ont signé d'une main commune leur engagement pour la reprise d'un site construit de toute pièces dans les années 70 sur le domaine de l'Isle-Briand au Lion d'Angers, devenu parc départemental bordé par la Mayenne et l'Oudon, afin de remplacer le Haras National d'Angers en plein centre ville.
 
Ainsi, dès 2014,le Haras de la Rousselière et l'Ecurie des Mottes, deux élevage angevins reconnus, s'engagent vers l'avenir en s'appuyant sur l'équipe technique déjà en place et très expérimentée, rejointe par François Thomas qui parcourt la France à la rencontre des éleveurs. Le fer de lance Balko assume parfaitement son rôle de leader aux côtés notamment de Maresca Sorrento qui remporte le Grand National de Liverpool avec Pineau de Ré. Jeune recrue dénichée en Angleterre, Feel Like Dancing 
 
 

Balko, liste pleine pour 2017.
 

Lord du Sud, le nouveau étalon du parc 2017
 
 
En 2015, Sunday Break renforce le parc étalon du Haras du Lion avec ses qualités de plat. Le polyvalent Soave est exporté en fin de saison...quelques mois avant de remporter le 1e Groupe pour les 2 ans, le Prix du Bois avec Cosachope.
 
Au printemps 2016, tandis que Balko continue de monter dans les classements, les juments affluent vers les 2 nouvelles recrues du Haras du Lion, aux profils très complémentaires. Le crack Sinndar est le 1e étalon que l'Aga Khan confie à un haras extérieur. Il dépasse les 120 juments saillies car les éleveurs ont su profiter de cette opportunité. Voiladenuo, vedette d'Auteuil, limité volontairement à 80 juments, fait quand même des "extras" et attire une jumenterie de haut vol sur les obstacles.
 
Quatre ans après l'ouverture de l'enveloppe, le nombre de juments saillies chaque printemps a été multiplié par 6. Mais l'essentiel est que le mouvement vers l'avant prodigué par des éleveurs pour des éleveurs se poursuive en 2017 avec l'arrivée très attendue de Lord du Sud.
 
 
 


 
 
 
 


 
 

On en parle dans l'article