Demain : Lexington, Kentucky
The October Sale
Demain : Kill
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

A la clinique vétérinaire : le réveil post opératoire après anésthésie

31/03/2017 - Santé
 Bien que méconnue, la phase de réveil est une étape cruciale d'une opération chez le cheval. En effet, cet animal, par naturel une proie sujette à la panique, est malheureusement capable de s'accidenter grièvement lors d'un réveil après une anésthésie. Le Dr Tamara de Beauregard, de la clinique de Meslay-du-Maine, vous emmène avec un cheval dans une salle de réveil pour vous faire découvrir toutes les mesures de sécurité mises en place avec un exemple réel.


 " Le 1e matériel, c'est l'humain ! " explique Tamara de Beauregard. " Il faut empêcher le cheval de se réveiller trop vite, le désentuber quand il faut et faire en sorte qu'il ne panique pas. Le but est de le garder calme le plus longtemps possible et de le guider." Pour cela, un système de cordage a été mise en place dans la salle de réveil, par ailleurs capitonée de toute part. " J'ai ramené cette idée de Belgique d'un vétérinaire qui est un as en chirugie. C'est basé sur des systèmes autoblocants d'escalade." Cette corde est attachée à la queue du cheval, et lui maintient donc l'ensemble du corps. " Un bras humain n'a pas la force de soutenir les 700 kilos du poids du cheval, d'où l'utilisation de l'autoblocant. Une 2e corde passe par un anneau et est attachée au licol. Le temps de réveil est variable selon le cheval. Ca peut aller de 5 minutes, ce qui est beaucoup trop court, à 30 minutes. Je préfère qu'ils prennent leur temps pour se réveiller gentiement. " L'équipe de Meslay-de-Maine suit le réveil du cheval avec un repère infaillible : la langue. " Quand le cheval dort la langue est complètement flasque, à l'image des autres muscles. Dès qu'il commence à pouvoir bouger sa langue, on sait que la musculature est en train de récupérer et bientôt capable de pousser. Une fois que le cheval est debout, il commence à reprendre ses esprits et se demander où il est. Là encore, il doit impérativement garder son calme pendant les minutes qui suivent, le temps qu'il récupère complètement."