Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Demain : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Molières : les différés d'une journée de fête et de sport

10/07/2017 - Evénements
L'hippodrome de Molières en haut anjou a encore rassemblé plusieurs milliers de personnes pour sa journée d'ouverture du 9 juillet, dans un cadre bucolique mais aussi sportif, avec des cross et une ambiance exceptionnelle. Revivez les coulisses de ses courses uniques en leur genre.

 

Dieu que ça fait du bien ! Molières est resté Molières. Ce petit hippodrome, inconnu du grand public international car jamais montré à la télé, continue d'être le théâtre d'une des plus belles ambiances de l'année en France. Ici, les courses se disputent dans le cadre d'une joyeuse famille élargie. Tous plus ou moins cousins d'un jockey ou d'un entraineur, un peu éleveur et habitués des cafés du coin, cette région du haut anjou, entre Le Lion d'Angers et Château-Gontier, est un vivier de fans de courses, surtout des courses d'obstacle en mieux encore, du cross. La légende du Grand Cross de Craon s'est écrite à quelques kilomètres d'ici. A Molières, on reste en local avec des chevaux qui font le circuit "classique" de Saint-Pierre-la-Cour, Château-Gontier, Combrée, Durtal, Seiches, Segré et bien sûr Nuillé/Vicoin ! Ces chevaux ne sont pas bien bons, ni bien riches, mais tenaces et hautement sympathiques. Agiles, courageux, ces combattants ne craignent rien tout comme leurs jockeys, dont certains adorent revenir au pays même s'ils évoluent désormais dans les sphères classiques de Paris, à l'image de Stéphane Paillard ou Angelo Gasnier. Ce dernier a d'ailleurs remporté le 1e cross de la journée avec la pouliche de 4 ans Divine Roque, entrainée par Patrice Quinton.

KING DE TEILLE ET L'HOMME QUI MARCHE SUR L'EAU

Installé à Senonnes, Thierry Poché a connu parfois des heures difficiles dans sa carrière d'entraineur, mais depuis le début de l'année, il marche sur l'eau. " J'ai en ce moment de bons chevaux à la maison et surtout une bonne équipe, avec notamment Luc Dubillot en responsable et mon jeune jockey d'obstacle Alexandre Orain" explique le grand blond qui, avec seulement une 20e de chevaux, a déjà gagné 15 courses en 2017, dont 3 en plat, la dernière à Zonza en Corse. " Du coup, j'y pars en congé quelques jours ! " Fils du japonais Agnes Kamikaze et Bahamas de Teillé, une inédite par Antarctique, King de Teillé remporte le Prix du Conseil Municipal de Chemazé en tirant dessus, loin devant Terreur et Parfaikimo. Il remporte son 3e succès consécutif, dans la foulée d'un doublé à Durtal. Absent en 2016, il avait gagné sa 1e course à Château-Gontier à 7 ans, en cross. " Il est très tardif ! A 5 ans, on ne pouvait pas faire le tour à Rostrenen. Il fallait lui laisser le temps de venir par lui-même."

 

 

DUNE DE COEUR : LA GRANDE PREMIERE

" La 1e fois que je suis venu ici, je devais avoir 5 ou 6 ans. Depuis je reviens dès que possible. Mon père aime bien débuter ses AQPS sur cette piste, alors je fais pareil" . Fils d'Etienne et Christine Leenders, Gabriel Leenders présentait la plus belle pouliche du rond de présentation dans la course plate d'AQPS. Montée de façon motivée par Wilfrid Lajon, qui sait très bien qu'à la campagne, en plat, il faut très bien partir aux élastiques, Dune de Coeur a gagné de bout en bout. Si la grand-mère Heidibie avait gagné 8 courses pour le championn cycliste Yvon Madiot, son croisement paternel Epalo / Kalmoss a de quoi faire peur. Mais "Gabi" a quand fait le pari de Dune de Coeur, qui offre à ses éleveurs et copropriétaires une 1e victoire très émouvante. " Je suis très content. C'est le 1e partant des propriétaires et des éleveursIl faut de l'humain pour exercer ce métier, car bosser avec des cons, c'est chiant alors que là, avec des gens comme ça, c'est tellement agréable ! "

 

 

 

LIGHTNING OF LIGHT : UNE SAINT DES SAINTS QUI GAMBADE

Vainqueur de l'Anjou Loire Challenge 2017 avec Posilox, William Menuet se taille une réputation de mâitre es-cross français, et pourquoi international bientôt car il prépare son champion pour Cheltenham en Angleterre. Homme de cheval accompli, cet ancien bon jockey de l'ouest est aussi éleveur. Il avait gardé une de ses 1e très bonnes juments de cross, Lumière du Jour (5 victoires et plus de 100.000 €) pour casser la tirelire et l'amener à un des meilleurs étalons d'obstacle en Europe, Saint des Saints, déjà désigné comme tel en 2009. Pas précoce, la pouliche Lightning of Light a gagné sa 1e course à Durtal en mars 2015. Depuis, elle a pris des placettes à droite et à gauche en 2016. Pour sa rentrée après 9 mois d'absence, Lighthing of Light s'est envolée dans le Prix Marcel Fouchard. " J'ai gambadé toute la route !" explique Romain Julliot, jockey référence dans les cross, partenaire de Posilox, qui a monté près de la tête et attaqué de bonne heure pour ne laisser aucune chance aux ancêtres mais toujours vigoureux Chao des Landes et Pipel du Quartier, âgés de 14 ans et respectivement 4e et 6e.

Après on a bu des bières et des petits rosés avec les jockeys, les entraineurs, les propriétaires, les éleveurs, des jeunes, des vieux, plein de gens tous mélangés, tous accoudés à la buvette. On respire.
 

GALERIE D'AMBIANCE

 


Jérôme Marion en interview avec Arnaud Poirier et Anne-Lise Legorgeu.


King de Teillé après la victoire, avec son entraineur Thierry Poché et son jockey Alexandre Orain.


Angelo Gasnier


Dune de Coeur avec Gabriel Leenders, Wilfrid Lajon et toute la famille Caron, qui vient des Deux Sèvres et remporte sa 1e course pour sa 1e participation en tant qu'éleveur et propriétaire.




Lightning of Light avec William Menuet, le jockey Romain Julliot, sa femme et son tout jeune fils.