Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 06/10/2018
Vente de l'Arc

Anjou Loire Challenge 2018 : Bucefal et les enfants du pays

10/05/2018 - Evénements
Une nouvelle fois l’édition 2018 de l’Anjou Loire Challenge a tenu toutes ses promesses avec l’arrêt forcé du favori Kick On, la dérobade de la jument Rinablue qui avait largement l’avantage dans le dernier tournant et bien sûr la victoire de Bucefal, Clément Lefebvre et Gabriel Leenders. Voir le différé complet, la galerie photos ainsi que la caméra embarquée sur le jockey gagnant !
Clément Lefebvre laisse exploser sa joie au passage du poteau en selle sur Bucefal ©Mélina Lombard
 
Ce cher département du Cher où est né et a été élevé Bucefal, le grand gagnant de l’Anjou Loire Challenge 2018. La destinée de cet AQPS de 7 ans, l’un des trois plus jeunes chevaux du lot, a été orchestrée par Georges Lacombe. Père de l’entraîneur Adrien Lacombe, Georges est éleveur, étalonnier et copropriétaire de Bucefal. Rencontré avant la course, il nous a confié au micro de France Sire TV : « J’avais acheté l’arrière grand-mère de Bucefal. J’avais d’abord loué le cheval à Eric Papon à Mont-de-Marsan puis je l’ai récupéré pour diverses raisons. Voyant que c’était un cheval de qualité, je l’ai placé chez Gabriel Leenders. C’est quelqu’un de sympathique et consciencieux dans son métier. » Quand au choix de l’étalon Pistolero, Georges Lacombe ne mâche pas ses mots : « Pistolero était un Sadler’s Wells, un étalon phare de l’époque. C’était un cheval qui n’avait pas fait grand chose. Il était même un peu laid mais il marchait comme un débardeur, il était oreillard et cela me plaisait beaucoup, ça fait des chevaux courts avec des jointures courtes. C’est pour toutes ces raisons que j’avais contacté le Haras de la Baie qui m’avait loué le cheval pendant deux ans. » De plus, Georges Lacombe n’avait pas peur de l’âge du cheval. Pour lui, le fait qu’il soit l’un des cadets de la course ne lui faisait pas peur : «  Au contraire, Bucefal est dans la fleur de l’âge. Nous, on est agriculteur, on est éleveur, donc on est patient. La magie c’est de se lever le matin de bonheur, de chausser ses bottes et d’aller dans les prés les paniers pleins et que les chevaux les vident. » Des paroles pleines de bon sens !
 
 
Le différé complet du direct est disponible juste ici
 
 
13.000 personnes ont applaudi la victoire de Bucefal et des enfants du pays Gabriel Leenders et Clément Lefebvre. Si Clément est né à Craon, le frère cadet du jockey de plat Fabien Lefebvre inscrit pour la première fois son nom au palmarès de l’Anjou Loire Challenge. En 2017, Clément était déjà le grand vainqueur du Grand Cross de Pau en selle sur Disco d’Authie qui était entraîné à l’époque par Isabelle Pacault. Issu des courses de poneys, Clément Lefebvre a longtemps travaillé pour Guy Chérel avant de venir travailler pour Gabriel Leenders. Surnommé affectueusement « Gabi », lui-même ancien jockey, notamment de Chriseti, Gabriel Leenders, qui a pratiquement grandi sur l’hippodrome du Lion d’Angers, a lui aussi inscrit pour la première son nom au palmarès de l’Anjou Loire Challenge. Installé sur le domaine familial de Jarzé, Gabriel Leenders avait déjà présenté Yoneti dans les éditions 2016 et 2017, son premier partant dans l’Anjou Loire Challenge. Si Yoneti avait pris la 2ème place (de Vinga) dans l’édition 2016, le cheval était malheureusement tombé en 2017. En rentrant, le cheval a même été victime d’un malaise, le laissant à terre devant les tribunes pendant de longues minutes avant de reprendre ses esprits et de se relever. Le terme « enfants du pays » rappelle également un cheval, ex représentant Saint-Voir qui laisse sans doute beaucoup de regret au tandem « Lefebvre – Leenders ». Le premier était le jockey, le second l’entraîneur de ce fils de Coastal Path. Cheval extrêmement prometteur, gagnant du Paul’s Cray à Auteuil puis 3ème du Fifrelet (Listed) dans la foulée, Enfant du Pays s’est malheureusement accidenté mortellement lors de sa rentrée 2018.
 
 
Visionnez la caméra embarquée de Bucefal et Clément Lefebvre comme si vous étiez en selle sur le gagnant!
 Revoyez également la dérobade de la jument Rinablue qui avait encore facilement l'avantage dans le dernier tournant
 
Si Myriade, fille de Franc Bleu Argent et mère de Bucefal, n’avait pas fait mouche lors de son unique sortie à 3 ans, sa grand-mère, déjà élevée par Georges Lacombe, était une petite championne. Lauréate de 11 de ses sorties, Vivixia (Missolonghi) était l’une des meilleures AQPS de sa génération. Née en 1987, elle portait la casaque de son éleveur pour l’entraînement de Jacky Montaudoin lors de ses succès dans les Prix Glorieuse et d’Estruval sous la selle du fiston Adrien. Gagnante contre les PS, Vivixia avait également pris une 3ème place de Listed à Lyon à l’âge de 5 ans.
 
Les réactions à chaud
Etienne Leenders : « La relève est assurée »
Christine Leenders : « La course était magnifique. Pour Gabriel c’est un rêve. Je suis tellement heureuse pour son équipe »
Gabriel Leenders : « Je suis tellement heureux pour mon équipe, pour le cheval c’est top, j’ai une pensée pour Monsieur Papon qui l’a entraîné et qui a fait beaucoup de boulot dessus. »
Laurent Viel, entraîneur du 2ème Boa du Bel : « Impeccable, c’est un cheval qui n’a que du fond. Avant le coup, j’avais le choix entre courir le point-to-point et ici, j’hésitais entre les deux je vous assure que c’est vrai. Quand j’ai vu le lot, je me suis dit qu’on ne va pas aller rigoler à Château-Gontier ; on va sur cette course. Si vous regardez bien, c’est un cheval qui n’a pas fait de fautes pendant le parcours, il n’a pas fait de terre et a fini son parcours dans une bonne action. »    
 
 
Clément Lefebvre et Gabriel Leenders inscrivent pour la 1ère fois leur nom au palmarès de cette Listed dotée de 100.000€
 
Gabriel Leenders félicité par sa femme Anne-Hélène
 
Bucefal, un succès d'importance pour la race AQPS
 
 
Georges Lacombe, au centre, soulève le trophée du propriétaire gagnant
 
Le futur gagnant au rond de présentation
 
Nicolas Paysan et Hugo Lucas, entraîneur et jockey du 3ème Rosabi
 
Star de la Prise, le cheval de Sylvain Dory, peut se reconvertir en cheval de dressage
 
Le favori de la course Kick On a été arrêté à 1/3 du parcours par Jonathan Plouganou, le cheval est rentré avec une atteinte au bassin et devra subir des examens dans les prochaines heures
 
 
 
 


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)