Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
The October Sale
Aujourd'hui : Kill
Autumn Yearling Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Demain : Kill
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle
Lexington, Kentucky - le 05/11/2019
The November Sale

Le film de Dabirsim : étalon noir, tête de liste à 15.000 euros

22/12/2018 - Catalogue d'Etalons
Son tarif est baissé de moitié pour passer à 15.000 € ! Sacré champion des 2 ans de la 1ère génération en 2017, et encore tête de liste de la 2ème génération en 2018, Dabirsim s'impose parmi les jeunes sétalons ld’Europe.double gagnant de Gr.1 à 2 ans, dernier vainqueur français du Prix Morny, ce splendide étalon noir développe une locomotion hors du commun. Juste avant Noël, son propriétaire, Simon Springer (Normandie Pur-Sang) a décidé de baisser drastiquement le prix de saillie, afin de le rendre encore plus concurrentiel. Alors qu'il a sailli 188 juments en 2018 à 30.000 €, il revient à 15.000 € en 2019.

  • GTkaHw9G9vY
  • https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FFrancesire%2Fvideos%2F267318100629656%2F
  • eZmNDZfrQx8
  • QytT9qDayI0
  • 537m1xY5G0M

 

 

 Avant de devenir un leader au haras, le fils de l''américain Hat Trick,  dont la mère Rumored était pleine quand elle a été acquise par l'éleveur breton Michel Monfort, est resté invaincu à 2 ans en 5 sorties sous la casaque de Simon Springer et l’entraînement de Christophe Ferland. Dabirsim a même été un des seuls 4 vainqueurs français du Prix Morny (Gr.1) depuis 25 ans, et reste d’ailleurs le dernier en date, en 2011, à avoir battu les anglais, les irlandais et les américains. A l’automne, Dabirsim laisse un souvenir impérissable au public de Longchamp le jour de l’Arc de Triomphe quand il remonte tout le peloton à la corde pour s’imposer dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.1). Il est couronné meilleur 2 ans en France, une première pour un propriétaire allemand. Incroyablement malchanceux lors de ses 2 sorties à 3 ans, Dabirsim débute étalon Outre-Rhin en 2014. Manager de Normandie Pur-Sang, Daniel Haeser explique ; "Il a fait ses 2 premières saisons en Allemagne. La première année s’est très bien passée avec 134 juments saillies, ce qui a donné Cœur de Beauté, Different League et tellement de vainqueurs qu’il a été tête de liste des 2 ans en France en 2017.

 

 

De fait, à la fin de l'année 2018, Dabirsim terminait largement premier des étalons de 1ère génération de 2 ans en France. Au classement général des 2 ans, il était le dauphin du roi Siyouni, tout en devançant Kendargent et Galileo. En effet, la 1ère production de Dabirsim a fait sensation des 2 côtés de la Manche. En France, Cœur de Beauté a gagné Listed à 2 ans, puis à 3 ans le Prix Imprudence (Gr.3) avant de conclure 2ème de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.1). En Angleterre, Different League s’est imposée dans les Albany Stakes, un Gr.3 pendant le meeting de Royal Ascot. En fin d’année, elle faisait tomber le marteau à 1,5 millions de guineas sur le ring de Tattersalls.

 

 

Par voie immédiate de conséquence, les prix de ses produits ont grimpé sur les rings. Lui qui avait déjà eu 2 yearlings à 500.000 € en France et en Irlande en 2017, Dabirsim a continué de se distinguer en 2018. En août à Deauville, ses yearlings affichent 95.500 € de moyenne, avec un top à 165.000 € pour George Mullins, le lot 222. A la V2, le lot 435 est acheté 90.000 € par Mandore Agency pour Middleham Park Racing. A La Teste lors de la vente Osarus, le lot 110 est acquis 98.000 € par Peter et Ross Doyle. A Tattersalls en Angleterre, les sommes de 240.00 Guineas au book 1 et 230.000 Guineas au book 2 ont été atteints par des yearlings de sa 1ère génération conçus en Normandie. Son tarif de saillie est passé de 9.000 € à 30.000 € en 2018, un printemps au cours duquel il a sailli 188 juments. Il est intéressant de signaler que Dabirsim reste tête de liste avec ses 2 ans de 2ème génération. En effet, cette génération a été conçue en 2015 en Allemagne dans des conditions beaucoup moins favorables en terme de nombre et de qualité de juments que la 1ère année, d'où son déménagement en France à partir de 2016. Daniel Haeser conclut : " Nous sommes très satisfaits de Dabirsim et de ses résultats, ainsi que du Haras de Grandcamp dont toute l'équipe accomplit un travail remarquable. Afin qu'il soit le plus concurrentiel, M. Springer a décidé de diminuer son prix de saillie de moitié et et j'invite les gens à me contacter directement s'ils souhaient discuter de leur plan de monte. Enfin, l'écurie Normandie Pur-Sang de Simon Springer continue de soutenir activement le cheval, comme tout le monde a pu le voir lors de la dernière vente d'élevage à Deauville."

 


On en parle dans l'article