Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Août
Demain : Ascot
Ascot August Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings

Tout sur le Salon des Étalons du Lion 2019

12/01/2019 - Evénements
Ce samedi 12 janvier a eu lieu le plus grand rassemblement d’étalons de courses d’Europe voire même du monde sur l’hippodrome du Lion d’Angers. C’est aujourd’hui devenu une habitude, les professionnels et socioprofessionnels en particulier les éleveurs accourent à ce rendez-vous devenu incontournable qui a encore attiré un très large public.
 
VOIR LES VIDEOS DE PRESENTATION INDIVIDUELLES DES ETALONS
 
 
 
 
 
 
L’ASSELCO, les AQPS Ouest et le SEPT peuvent être satisfaits au soir du Salon des Etalons du Lion d’Angers. Ces trois associations organisatrices de l’événement ont en effet déployés les grands moyens pour attiré un grand public. Pas moins de 1100 tickets d’entrée (gratuits évidemment) ont été distribués tout au long de la journée et ce sans compter les exposants et les très nombreux bénévoles organisateurs. De plus, pas moins de 750 repas avaient été vendus au déjeuner. Les deux halls de l’hippodrome avaient été mis à disposition pour accueillir le public qui a pu déambuler au milieu des stands qui bénéficiaient eux-mêmes d’un espace plus grand avec de plus grandes allées par rapport aux années précédentes. A l’issu d’un tour de table effectué le soir même, qu’on se place du côté du public ou de celui des exposants, le constat était le même. La satisfaction était au rendez-vous.
 
Michel de Gigou, Président de l’Association des AQPS de l’Ouest a terminé la journée par un discours : « J’ai l’impression que cette session a été une réussite vu la fréquentation qu’on a pu constater. L’objectif est de rassembler au même endroit un même jour et à la même heure quasiment les étalons susceptibles d’intéresser les éleveurs du secteur. Je crois que l’objectif est atteint. Le succès ne se dément pas puisque par exemple un certain nombre d’exposants qui n’ont pas de saillies à vendre sont également là. Je pense qu’il n’y a pas que des philanthropes dans ces exposants là. C’est tout simplement une rencontre entre ceux qui font, ceux qui produisent et ceux qui ont des besoins. N’est-ce pas là l’essentiel de ce genre de réunion ? L’objectif que nous nous étions fixé il y a quelques années avant l’arrêt de l’intervention des Haras Nationaux était de reprendre cette idée de présentation des étalons au Lion d’Angers. Nous avons un peu élargit puisqu’aujourd’hui, les étalonniers ne sont plus que du secteur. Ils viennent d’un peu plus loin. En tout cas je les remercie. Merci aux étalonniers, aux exposants et surtout à tous celles et ceux qui ont mis cette idée en place. Vous savez tous qu’il s’agit d’une idée des AQPS de l’Ouest en premier lieu. Puis nous avons été rejoints par l’ASSELCO et le SEPT. Je souhaiterai accorder un dernier remerciement au Président Peltier et à l’hippodrome du Lion d’Angers sur lequel nous nous retrouvons très volontiers et de façon régulière et enfin à Nelly de la Guillonnière, ma vice-présidente qui est très active. Je ne fais que parler quand j’arrive tout est fait et tout est bien fait donc bravo à Nelly et à tous les bénévoles des associations. Avec tous les retours que nous avons eu aujourd’hui, cela nous donne envie de recommencer l’année prochaine. »
 
 
 
Deux fils de Scat Daddy étaient très attendus. Ici Seahenge du Haras de la Haie Neuve...
 
... et Seabhac du Haras de Saint Arnoult
 
En obstacle, Clovis du Berlais était lui aussi attendu
 
Alban et Patricia de Mieulle du Haras du Grand Courgeon étaient venus en voisins. Ils présentaient eux-mêmes Very Nice Name et Planteur
 
Adrien Delaroque du Haras de Vains près du Mont Saint Michel était venu présenté ses deux étalons Racinger et Conillon
 
Un bon nombre de nouveaux étalons en France étaient présentés comme Chandlery ici au premier plan...
 
... ou encore Luck Of The Kitten