Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Grand Cross de Pau 2019 : La boucle est bouclée pour Uroquois et David Cottin

03/02/2019 - Evénements
Impérial, sensationnel, magique ! Les mots nous manquent pour décrire la performance d'Uroquois, qui a remporté pour la deuxième fois consécutive le Grand Cross de Pau ce dimanche. Chassé toute la route par ses concurrents qui s’étaient visiblement passé le mot pour lui rendre la tâche compliquée, le pensionnaire de David Cottin a montré qu’il était un vrai champion pour remporter haut la main la compétition. Retour sur le grand évènement dominical à Pau.

Revivez le retour d'Uroquois après sa victoire dans la Grand Cross de Pau 2019

 

« C’est le meilleur, et il l’a prouvé encore aujourd’hui ». Le constat est simple de la part de l’entraîneur d'Uroquois, éblouissant encore cet après-midi. Le cheval de David Cottin et Magalen Bryant a battu en champion Parc Monceau et Saying Again, afin d’offrir une fin de meeting de rêve à son entourage. Pourtant, cela n’a pas été facile pour le fils de Passing Sale. Contraint d'assumer le poids de la course tout au long des 6300 m de l’hippodrome du Pont-Long, Uroquois a su repartir courageusement après la dernière haie pour s’imposer, alors qu’on le voyait un peu à la peine dans le tournant final. Il faut dire que ses rivaux lui ont mis la pression tout le long de la route, mais le champion, qui connaît le parcours sur le bout des doigts, leur a montré qui était le patron.

 

Alain de Chitray a laissé explosé sa joie devant les tribunes combles de l'Hippodrome de Pau !

 

Uroquois remporte pour la 2e fois le Grand Cross de Pau pour le plus grand plaisir de sa propriétaire, Magalen Bryant

 

Parc Monceau et Uroquois en tête de la course

 

Sur le podium, on retrouve d’abord Parc Monceau. Le cheval de la famille Papot a patienté sagement à l’arrière tout le long du parcours, et est venu dans le groupe de tête dans le dernier kilomètre. Son entourage a du y croire très fort à l’entrée de la dernière ligne droite, mais le fils de Trempolino est tombé sur un os. Saying Again, ancien lauréat de l’épreuve, a lui aussi formidablement tenu sa partie du haut de ses 13 ans, et termine courageux troisième. Bucéfal termine lui quatrième, après avoir été rappelé à l’ordre à plusieurs reprises par son jockey Clément Lefebvre.

 

Ce qui a fait la différence aujourd’hui pour Uroquois, c’est sa science du parcours. L’avis est unanime, que ce soit de la part de David Cottin ou d’Alain de Chitray, l’heureux jockey gagnant, le cheval est très agile à Pau et sait parfaitement négocier les nombreux tournants, et autres pièges du Grand Cross, ce qui lui a permis de remettre un coup de rein décisif face aux tribunes. Sous la clameur du public, on a pu observer la joie d’Alain De Chitray au passage du poteau. En effet, au-delà d’une grande victoire, c’est aussi la cerise sur le gâteau pour l’entraîneur d’Uroquois, David Cottin, qui a tout écrasé sur son passage cet hiver au pied des Pyrénées. Tête de liste des entraîneurs avec plus de vingt succès, l’ancien crack jockey a gagné le Grand Prix de Pau, le Grand Cross, et a même enlevé la Grande Course de Haies avec Forthing, qui a une fois de plus mis en lumière la réussite du tandem Cottin-Magalen Bryant. L’avenir semble brillant pour le fils de Philippe Cottin, qui représente le futur des courses d’obstacles françaises. Avec Uroquois et Forthing, il sort grand gagnant de l’hiver, et on a hâte de voir la suite de sa saison.

 

Alain de Chitray et David Cottin très concentrés avant la course

 Au-delà du spectacle des courses, il faut aussi saluer l'équipe de l'hippodrome de Pau, et son directeur Jean Brouqueyre, pour l'organisation de la réunion. Le champ de courses a accueilli plus de 8800 spectacteurs, et de nombreuses animations ont rythmées l'après-midi. Le point d'orgue était la parade d'anciens champions, organisée par l'association Au-delà des Pistes, avec la présence de Monpilou, placé de Gr.1 et gagnant de listed à Auteuil, et Toutancarmont, ancienne vedette du cross palois. Un grand bravo donc pour cette réunion, qui a été une grande réussite ! 

Public nombreux, belle météo, et spectacle de qualité, la réunion du Grand Cross à une nouvelle fois été une grande réussite pour l’hippodrome de Pau. Le Grand Cross est vraiment le temps fort du meeting, et il a sacré un champion. Quelle sera la suite pour Uroquois ? Va-t-il tenter la route de la Crystal Cup, il est trop tôt pour le dire, mais le guerrier de 11 ans à déjà rempli son contrat, et mérité toute notre admiration. Le vieux cheval sacre le jeune entraîneur, il n’y avait pas de plus beau symbole pour tourner la page du meeting de Pau 2019. On attend la suite avec impatience.

Fait amusant, David Cottin, qui est aujourd'hui l'entraineur d'Uroquois après avoir été son jockey, est aussi le co-éleveur de sa mère Iroquoise II ! En effet, alors qu'il n'était encore qu'un gamin, ses parents Lydie et Philippe avaient mis leux deux enfants, David et sa soeur cadette Margaux, comme éleveur de la fille de Dom Pasquini qui réussira une carrière de course hétéroclite. Très précoce, puisqu'elle a remporté le Prix d'Amours en mars de ses 3 ans en plat à Durtal, alors la 1e course plat d'AQPS du programme national, puis s'est imposée en steeple à Angers et a remporté ses 2 derniers succès en cross à Segré et au Dorat. Uroquois est son meilleur produit, issu du remarquable Passing Sale, un ancien pensionnaire des Haras Nationaux qui a fait tout sa carrière dans le grand ouest. Les Cottin père et fils ont été patients avec Uroquois, qui a lui été coélevé par Lydie Cottin et Maggie Bryant, car il avait débuté très modestement à 3 ans, et a pris sa véritable envergure seulement en arrivant sur le cross en fin d'année de 4 ans à Pau.

 

GALERIE PHOTOS 

Saying Again, l'éleve d'Anne-Sophie Pacault se classe 3e

Magalen Bryant et sa famille ont fait le déplacement à Pau pour admirer leurs champions en piste

L'éleve confirmé de Gabriel Leenders, Bucefal, s'est placé 4e.

 

Carlota Roque, l'éleve de Patrice Quinton s'est placée 6e

La Brigade Quinton au grand complet : Patrice Quinton et ses trois jockeys du jour

Du sport...

...sous le regard des officiels : Jean-Louis Foursans-Bourdette (Président de l'Hippodrome de Pau), Edouard de Rothschild (Président de France Galop) et Jean d'Indy (Vice-président et Président du Conseil de l’Obstacle de France Galop)


Alain de Chitray

Jordan Duchêne et Carlota Roque

Uroquois avait grand soif après sa victoire !

Remerciements à Emilie Varin pour sa contribution