Aujourd'hui : Timonium, Mayland
Midlantic Two Year Olds in Training
Aujourd'hui : Doncaster
Spring Store Sale
Demain : Doncaster
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale
Arcadia, Californie - le 05/06/2019
Santa Anita Two Years Old in Training

La tournée du Stagiaire : Gaël Barbedette, le galop dans le sang

22/03/2019 - Découvertes
  Dans la tournée du Stagiaire, on vous emmène à la découverte de l'avenir de la filière courses, à la rencontre de ces jeunes entraîneurs, éleveurs, jockeys, qui seront les anciens de demain. Pour ce deuxième épisode, on est parti du côté de Chantilly, capitale du galop, chez Gaël Barbedette. Installé depuis 2017, il a connu un parcours de passionné, l'amenant du métier de jockey à celui d'entraîneur...

Gaël Barbedette, jamais sans son sourire ! (APRH)

 

Quand on rentre dans la cour de Gaël Barbedette, personne n'est là...Pas de panique, deux cavaliers arrivent, avec parmi eux notre jeune entraîneur. Âgé de 32 ans, Gaël s'est installé en août 2017 en tant qu'entraîneur, après une carrière de jockey courte, mais prolifique ! En effet, en seulement deux années de monte, Gaël a signé 20 victoires et 69 places pour 197 partants, un joli ratio ! Chantilly, c'est sa maison depuis son plus jeune âge. Apprenti chez l'immense entraîneur Bernard Secly, Gaël s'est forgé une solide expérience aux côtés de nombreux entraîneurs d'obstacles comme Bernard Barbier, ou encore Yann-Marie Porzier, qui lui a offert ses plus beaux succès avec des chevaux comme Alberto de Ballon, Attila De Sivola ou encore Ange D'Amour...Il connaît également bien notre Ouest, montant en Cross à Molières, et gagnant même avec un élève de l'écurie des Mottes, Royan Des Mottes

Gaël rempli de joie lors d'un succès de Quinté à Dieppe avec Alberto De Ballon. (APRH)

 

Sa carrière de jockey donnera de l'expérience à Gaël, qui suite à cela se lancera dans la quête de sa licence d'entraîneur. Malgré des débuts dans l'obstacle, c'est chez Freddy Head qu'il apprendra le plus son futur métier, côtoyant des cracks de plat au plus près de leur préparation. Freddy Head, ce n'est pas un choix au hasard. En effet, le nom de Barbedette a peut-être déjà fait son petit chemin dans votre tête, l'associant à Régis. Garçon de voyage légendaire, il écume les hippodromes de France et pas que ! Avec des chevaux comme Goldikova, Moonlight Cloud ou encore Solow, il a accompagné les portes drapeaux de Freddy Head aux quatres coins du monde, avec une bonne humeur et une gentillesse qui le caractérise jour après jour. Au-delà de son métier, c'est aussi le père de Gaël, et son plus fidèle supporter. 

Gaël et Régis tout sourire après une victoire familiale avec Fresco. (APRH)

 

En août 2017, Gaël s'installe à Lamorlaye. Il connaît les pistes par coeur, pour y avoir monté toute sa vie. C'est désormais sous la casquette d'entraîneur qu'il voit les chevaux passer. A l'écurie, il y a 5 chevaux. 3 chevaux d'âges, et désormais des deux ans. Les plus fidèles propriétaires de Gaël sont Larry et Virginie Roy, de Roy Racing. Il les a connu chez Freddy Head, où ils ont eu l'excellente Siyoushake, mileuse de renom qui compte deux succès de Gr.III dans les prix Quincey et Perth, mais surtout des accessits au niveau Gr.1, notamment une deuxième place dans le prix Rotschild. Les sommets, la famille Roy les côtoient, mais cela ne les empêche pas d'être très proche de l'essence même de notre métier, les chevaux. En effet, pour les avoir cotoyés dans les écuries, ce sont des gens qui viennent très souvent voir leurs chevaux, et qui leur apportent tout l'amour qu'ils leur faut, quelque soit le niveau de leur pensionnaire. Caresses et carottes, voici la règle d'or quand les Roy viennent visiter leurs chevaux !

 

Larry et Virginie Roy (à droite), toujours là pour supporter  leurs chevaux. Ici, après une victoire d'Atlamour à Longchamp.(APRH)

 

C'est avec cet entourage que Gaël a connu les joies du succès pour la première fois en juin 2018, avec Atlamour. Cette fille d'Azamour lui a en tout offert deux succès, et semble être un élément très intéressant pour la saison, le but étant d'accrocher du black-type sur des distances classiques. Larry et Virginie Roy ont aussi Ebamour chez notre jeune entraîneur, et un deux ans nommé Sky Power (dans la vidéo), issu de Stormy River, et semblant assez précoce. Gaël peut également compter sur Fresco, un cheval a l'histoire un peu particulière qui a gagné déjà deux fois pour lui sous la casaque de son père ( voir l'article). Il a aussi un deux ans par Anodin, en association avec son père et un autre garçon de voyage de renom, Richard Lambert, qui travaille pour André Fabre. 

 

Gaël en plein préparation de la star de l'écurie, Atlamour.

 

Gaël loue 13 boxes dans l'ancienne cour d'Edouard Buffard, l'inventeur des mines Bic. Il peut donc augmenter son effectif si cela intéresse quelqu'un ! Son écurie aux boxes spacieux comporte des paddocks, un rond de dressage pour les poulains, bref, tout ce qu'il faut pour avoir un cheval heureux et détendu. Gaël accorde d'ailleurs beaucoup d'importance au mental de ses chevaux. Ainsi, une jument un peu tendue comme Atlamour apparaît aujourd'hui très calme, posant tranquillement au soleil lorsque ses propriétaires viennent la voir. Détendu, c'est aussi ce qui caractérise Gaël, qui quand on va manger avec lui, discute amicalement avec tous les habitués de Lamorlaye. Certains l'ont connu tout gamin, beaucoup lui ont appris le métier, et ça Gaël ne l'oublie pas. Il fait partie de cette génération qui va de l'avant, prudemment certes, mais avec beaucoup de détermination, et avec la foi en leur rêve de victoires. Conscient de la situation des courses, il n'en reste pas moins optimiste, car comme il le dit: "Des courses et des chevaux, on en aura toujours !" 

 

Les boxes de Gaël, sous haute surveillance...

 

Désormais bien lancé dans la saison 2018, voilà encore une belle personne que j'ai rencontré dans ma quête de l'avenir de notre métier. On se dit que l'avenir des courses sera meilleure avec des jeunes motivés, et pas amer face aux anciennes gloires que leurs ont conté leurs aînées...Ils vous attendent de pied ferme ! 

 

Les ordres sont donnés aux cavaliers de Gaël.

Il est évidemment très concentré sur l'attitude de ses chevaux. Ici, Fresco et Sky Power.

Les pistes de Lamorlaye, un standard de l'entraînement français.

Un grand rond de dressage est à la disposition de Gaël dans son écurie.

On termine la matinée avec de la bonne herbe fraîche pour Atlamour, dans un superbe état. Larry et Virginie Roy étaient venus voir leur jument à l'écurie ce matin-là.