Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Election 2019, Alliance Galop : Patrice Détré : " l'avenir est aux samedis d'Auteuil "

29/10/2019 - Découvertes
 A 31 ans, Patrice Détré s'engage dans la course à l'élection de France Galop 2019, sur la liste propriétaires d'Alliance Galop. Jeune actif, ce dentiste, le fils de Jacques Détré dont la bannière brille au plus haut niveau de l'obstacle national présente ses idées pour le renouveau de cette discipline menacée, dont le concept innovant des samedis d'Auteuil.

 

Jeunes et responsables ? Avec Alliance Galop, c’est possible !

 
Deuxième tête de liste de la liste nationale d’Alliance Galop dans le collège des propriétaires aux côtés de Nicolas de Lageneste, Patrice Détré s’est confié sur le divan d’Arnaud Poirier. Il représente une nouvelle génération de propriétaires et d’éleveurs passionnés de courses en général et d’obstacle en particulier, qui s’investit pour longtemps. Thibaut Juhen (tête de liste Alliance Galop dans le collège des éleveurs dans notre liste Alliance Galop en région 3, Île-de-France/Nord/Normandie), Grégory Vayre, Jean-Marie Callier, Sarah Audoy sont d’autres jeunes éleveurs et propriétaires désireux de faire avancer l’obstacle et les courses avec Alliance Galop pour trouver une place dans le XXIème siècle.
 
Ils investissent, mais pas sur du court terme ! Dentiste à Limoges, où son père Jacques Détré est également installé, Patrice déclare accepter de « prendre des risques, mais nous devons recevoir des garanties en contrepartie. Et la principale garantie, c’est le 2/3-1/3. »
 
Il ne s’agit pas d’être subventionné, mais d’assurer la promotion des courses au galop en France. « Il faut privilégier l’économie des courses au quotidien, en semaine, quand les hippodromes ne peuvent pas rencontrer un large public, surtout en ville, mais le week-end doit être dévolu à la promotion des courses. Dans ce domaine, l’obstacle est un énorme vivier de vocations. C’est de là que viennent la plupart de nos meilleurs professionnels. Et c’est, comme l’amateurisme que j’ai pratiqué avec un immense plaisir, la spécialité qui déchaîne le plus de passions. Je le sais pour l’avoir partagé avec mes amis. Pour ramener un public nouveau aux courses dans les grands centres urbains, comme à Auteuil, mais aussi à Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes, il faut pouvoir compter sur l’obstacle et sur le samedi soir. C’est le samedi que les jeunes ont envie de bouger, de se retrouver, et nous avons les sites pour le leur permettre ! »
 
Au fond, Patrice propose au PMU et aux sociétés-mères de viser plus loin que l’immédiat, d’aller chercher un nouveau public et de se doter des moyens nécessaires pour y arriver. Il reprend aussi des thématiques centrales du programme d’Alliance Galop : réunir les sociétés de course pour préserver la carte de France des hippodromes (comme à Marseille, à Lyon, et dans une certaine mesure en Bretagne), centraliser le programme pour harmoniser les calendriers régionaux, pouvoir parier sur toutes les réunions du pays sans exception, et accorder des rendez-vous importants aux grands meetings provinciaux pour promouvoir les courses là où elles sont restées une fête.